Sha

Note: 3.48/5
(3.48/5 pour 21 avis)

Du XV° siècle en France au XXI°, à New Eden City, l'histoire extraordinaire de la vengeance d'une jeune fille de 16 ans, accusée de sorcellerie et brûlée vive.


Auteurs britanniques Diables et démons Réincarnations Sorcières

Au seizième siècle, Lara, accusée de sorcellerie meurt sur le bucher de l'Inquisition et promet à se bourreaux de revenir se venger. Dans un avenir proche, à New Eden, le lieutenant Duffy (qui ressemble singulièrement à Lara) enquête sur des meurtres étranges : toutes les victimes sont les réincarnations des bourreaux de Lara. Sha la sorcière est venue venger Lara...

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution Novembre 1996
Statut histoire Série terminée 3 tomes parus
Couverture de la série Sha
Les notes (21)
Cliquez pour lire les avis

30/10/2001 | Kael
Modifier


L'avatar du posteur Mac Arthur

Cette série me laisse un sentiment étrange. D’une part, je dois bien admettre ne pas avoir été subjugué et de nombreux passages m’ont même été pénibles à lire. D’autre part, je comprends que ce type de bande dessinée soit considéré comme culte par certains lecteurs. Nous évoluons dans un univers que je qualifierais de cyber-punk. Le récit nous raconte une histoire de vengeance à travers les âges. C’est extrêmement basique au niveau de l’intrigue mais très travaillé au niveau de l’univers. Le dessin et l’écriture prennent donc le dessus par rapport à l’intrigue ou au suspense. Et si vous aimez les deux premiers aspects, alors vous serez sans doute de ceux qui considèrent cette série comme exceptionnelle. A titre personnel, j’ai trouvé la narration pénible. Déjà pénible à déchiffrer pour certaines calligraphies choisies. Ensuite pénible à lire car très lourde, très sentencieuse, très maniérée… et ce n’est pas franchement ma tasse de thé. Ensuite le dessin : je comprends qu’il plaise à beaucoup de lecteurs mais moi, c’est le genre de dessin (peinture ?) qui me pose problème dans une bande dessinée. Oui, c’est super bien fait, mais est-ce vraiment confortable à la lecture ? A titre personnel, ces encadrements noirs, ce dessin riche et détaillé sont surtout des sources de confusion, de lourdeur. Du coup, les points forts de la série ont surtout été pour moi des obstacles à la lecture, la rendant lourde et lente, tandis que la pauvreté de l’intrigue, si elle allégeait la lecture quelque part, n’était pas de nature à me faire crier au génie. Enfin, j’ai quand même l’impression que le scénariste a pas mal improvisé en cours de route, abandonnant certaines idées (les démons intérieurs de certains personnages, par exemple) sans même les développer et empruntant de jolis raccourcis pour clore son récit dès le troisième tome (tout en gardant la porte ouverte pour une suite). Donc bof, quoi ! Mais je comprends que ça plaise à d’autres.

24/06/2019 (modifier)
Par Jérem
Note: 3/5

J’adore Ledroit et je ne suis pas déçu par la qualité graphique de cette trilogie. L’univers futuriste (et légèrement steampunk) de cette société urbaine totalitaire est incroyable. Une fois encore, on en prend plein les yeux avec moult planches magnifiques. Côté scénar, c’est plus classique, voire un peu bateau. On n’accroche pas aux héros, assez peu travaillés et aux ennemis trop caricaturaux. Sha se lit sans peine et avec plaisir mais seuls les amateurs de belles planches y trouveront leur compte.

11/07/2012 (modifier)
Par popi
Note: 4/5

Bien que j'adhère totalement à l'idée qu'une bande dessinée avec des dessins moches mais un bon scénario est plus intéressante que le contraire, Sha fait exception à la règle. Parce que bon : c'est Olivier Ledroit le dessinateur en question ici, et pour moi c'est fou qu'on puisse passer autant de temps sur des planches qui fourmillent de détails. Alors oui, le plaisir que j'ai pris à lire cette série, contemplant chaque page les yeux écarquillés, ce plaisir-là mérite bien un 4/5 ! Après pour dire un mot sur le scénario : c'est du classique mis à la sauce SF. Une vengeance, un peu de magie, des méchants extra caricaturés... Cependant le tout passe comme une lettre à la poste dans la mise en scène de Ledroit...

10/04/2009 (modifier)
Par Raphifty
Note: 2/5

Série intéressante, en trois volumes, je me la suis procurée car je suis fan de Requiem… J’avoue être légèrement déçue, en effet, le scénario n’est pas à la hauteur de Chevalier Vampire, une simple histoire de vengeance… un peu facile et sans grand intérêt. Le dessin quant à lui est sympathique mais manque de clarté, il est parfois trop confus. Pour finir, cette série manque véritablement d’intérêt et les dessins de Ledroit ne parviennent pas à la hisser très haut. Lisez-la chez un ami mais pour 36 euros, passez votre chemin !

29/08/2008 (modifier)
Par Tomeke
Note: 3/5

Pas mal effectivement, sans être extraordinaire... Soyons clair, les trois tomes proposés ne sont pas aussi géniaux que Requiem, Chevalier Vampire, qui reste meilleur, tant au niveau de la qualité graphique que de la richesse du background scénaristique. Néanmoins, le lecteur passe un bon moment de divertissement, même s’il se doute de la tournure que va prendre le récit. Je ne me suis pas embêté, l’univers créé reste intéressant et l’action est soutenue. Les planches sont belles, la colorisation est variée et également réussie. En conclusion, les auteurs nous proposent un bon moment de lecture, dispensable selon moi, sans que je ne regrette l’investissement pris, et ce suite à l’admiration ressentie à la clôture de Requiem, Chevalier Vampire.

13/04/2008 (MAJ le 13/04/2008) (modifier)
Par Ems
Note: 4/5

Après lecture du triptyque. Que dire ??? : merveilleux, une fois l'immersion effective, les tomes défilent !!! En feuilletant, le rendu visuel décourage par sa densité, mais en prenant le taureau par les cornes, la lecture se révèle est savoureuse. Le scénario est relativement simple, assez bourrin, mais plaisant. Puis la critique arrive sur le travail de Mr LEDROIT : toujours aussi beau, détaillé, profond, etc... Son dessin hypnotise le lecteur et sublime le scénario. C'est plus qu'un coup de coeur, ça devient de l'admiration. Une belle série à déguster lentement pour en apprécier tous les bienfaits visuels ;-)

09/03/2008 (modifier)
Par Kalish
Note: 3/5

C'est vraiment très beau, on voit vraiment l'évolution du talent de Ledroit depuis les Chroniques de la lune noire. Grâce à son trait, l'ambiance glauque de l'avenir proposé par Mills est très bien rendue. Certains personnages sont vraiment horribles à souhaits (le curé et le bourreau) et les scènes d'action sont parfois époustouflantes. Maintenant le scénario, c'est super creux, aucun rebondissement ni mystère. Comme le collègue de Duffy, le lecteur a tout de suite compris de quoi il retourne et patiente pendant trois tomes que cette dernière capte à son tour le fin mot de l'histoire. La seule surprise concerne Sulfura, mais est occultée par un final basique et sans saveur. Alors 3 sur 5 parce que ça reste très agréable, en espérant que pour Requiem, Mills aura fait preuve de plus d'originalité.

18/07/2007 (modifier)
Par Chelmi
Note: 4/5

"Sha", à ne pas confondre avec Le Chat ^^ (désolé) Depuis le temps que j’entends Ledroit par ci, Ledroit par là, il fallait bien un jour que je me lance dans cet univers graphique à la fois trash et beau. Le scénario de Mills, en raccourcissant un peu, raconte une vengeance qui a traversé les siècles ayant comme point de départ la période de l’Inquisition et qui trouve sa conclusion dans un futur proche et apocalyptique. L’ambiance est sombre, et très glauque. Les protagonistes évoluent dans un futur, à la pointe de la technologie, totalitaire, mystique, fanatique, barbare, kitsch et matérialiste. L’histoire peut au premier plan paraître un peu simple, mais je trouve qu’en grattant un peu, on s’aperçoit que c’est une satire de la société d’aujourd’hui et de ses dérives. Au départ j’avais une petite appréhension sur la lisibilité de la mise en scène mais il m’a suffi d’une dizaine de pages pour m’y faire et ma lecture s’est donc passée sans encombre. Les dessins de Ledroit en couleur directe, il me semble, sont époustouflants. Chaque case est une pure merveille. Ce sont de petites toiles de Maître, très riche en détails, peut-être même un peu trop quelquefois, qui s’enchaînent les unes derrières autres et au risque de me répéter, elles s’enchaînent bien malgré ce qu’on pourrait croire à première vue. Bon, il ne faut pas se leurrer, c’est tout de même un univers assez spécial et très trash, si l’hémoglobine vous répugne, passez votre chemin, sinon faites l’effort et je pense que vous ne serrez pas déçu et en tout cas vous n’en sortirez pas indifférent.

04/12/2006 (modifier)
Par Shimrod
Note: 4/5

Ma première rencontre avec Ledroit: autant le dire tout de suite, un choc visuel pour un habitué de Tintin, Gaston voire Thorgal. Les temps ont bien changé depuis, je vous rassure ;-) Ledroit a réalisé de très belles planches pour cette série en trois albums. Les créations graphiques (le masque du bourreau, T3) sont des plus étonnantes: un univers à découvrir même si parfois le découpage est exagéré et peut lasser… Le scénario quant à lui tourne autour de la réincarnation et de la vengeance, il m’a dans l’ensemble séduit. (A déconseiller aux âmes sensibles cependant) Indispensable pour les fans de Ledroit, Sha n’est certes pas la meilleure série de ma BDthèque mais je ne regrette pas d’en avoir fait l’acquisition!

26/03/2006 (modifier)
Par Spooky
Note: 3/5
L'avatar du posteur Spooky

Une belle coquille mal remplie. Voilà comment je vois Sha. Car il est indéniable que Ledroit a fait un gros travail sur son dessin, à l'exception notable du personnage de Duffy, bizarre, non ? A moins que ce soit parce qu'elle reste habillée la plus grande part du bouquin ? ;) Par contre, le scénario de Mills me semble tiré en longueur, alors qu'il aurait tenu dans un album de 72 pages. Dommage, car avec un meilleur scénario, on aurait eu une très belle série, qui démarrait plutôt pas mal.

12/11/2004 (modifier)