Escale sur Pharagonescia

Note: 3/5
(3/5 pour 4 avis)

Les bandes dessinées de Moebius, maître incontesté du rêve, ne se racontent pas, elles se voient et se regardent. Les ramener à leur histoire, revient à oublier l'essentiel: l'intelligence de ses images.


Giraud-Moebius Les années Métal Hurlant

Les bandes dessinées de Moebius, maître incontesté du rêve, ne se racontent pas, elles se voient et se regardent. Les ramener à leur histoire, revient à oublier l'essentiel: l'intelligence de ses images. Escale sur Pharagonescia est un pur produit de la science-fiction délirante. Moebius l'a voulue délibérément insouciante, avec un style qui allierait l'humour de Robert Sheckley et la cohérence d'un démiurge à la Jack Vance. Histoires inclus dans ce recueil : "Escale sur Pharagonescia" "L'Homme est-il bon ?" "Double-Evasion" Plusieurs "gags" en une planche avec le Major Grubert, le personnage du fameux "Garage Hermétique"

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution Avril 1989
Statut histoire Histoires courtes 1 tome paru
Couverture de la série Escale sur Pharagonescia
Les notes (4)
Cliquez pour lire les avis

04/05/2004 | Ro
Modifier


L'avatar du posteur Noirdésir

Colorisées pour le marché américain (avec des couleurs très années 70, classique pour Moebius – même si j’aurais sans doute apprécié de les garder en Noir et Blanc), ces histoires sont caractéristiques de l’univers de Moebius, tout en étant peut-être dans une « moyenne sans plus » pour cet auteur génial. De superbes paysages (épurés), un univers SF foisonnant, des formats plus ou moins longs, cet album ressemble un peu à un recueil d’échantillons, des possibilités du maître. C’est aussi très éclectique et inégal (ici, mon histoire préférée est sans doute « L’homme est-il bon ? ». Et, plus généralement, je trouve meilleures les histoires les plus courtes de l’album). Mais voilà, si la lecture est agréable et facile, elle n’est globalement pas mémorable. C’est une petite curiosité dont l’achat est à réserver je pense aux – nombreux – fans de Moebius. A noter qu’une planche de l’histoire courte « Double évasion » a été récemment reprise et parodiée dans un recueil collectif (et dispensable), Mickey All Stars.

03/07/2019 (modifier)
L'avatar du posteur Agecanonix

S'il est avéré que Giraud lorsqu'il devient Moebius, a signé quelques récits qui ont révolutionné la bande dessinée et sont devenus les emblèmes de la BD d'auteur, avec un dessin fondé sur les hachures et des couleurs psychédéliques, il n'a pas réussi à m'attirer comme il l'avait fait sous la griffe Giraud. Cet album comme certains autres regroupés sous la griffe Moebius, est dopé par une envie de liberté de ton qui est véhiculée par le style et la thématique SF propre à l'auteur ; dopé aussi par une certaine tendance à l'improvisation, c'est ce que je n'approuve pas toujours. J'ai souvent eu du mal avec ses histoires étranges, à cette science-fiction improbable et déconcertante, et ici on est en plein dedans, c'est du délire à la Moebius, avec des récits complètement déments, du bizarre à haute dose et pas forcément intéressant, sa propre poétique et son écriture ambivalente, bref ça ne veut rien dire.. En plus, même le dessin me semble moins appliqué ; c'est beaucoup plus épuré que dans les autres Bd de l'auteur, et du coup pas trop joli. Ce genre d'album ne m'apporte donc aucun plaisir de lecture, une vague évasion, et encore...

20/11/2014 (modifier)
Par jurin
Note: 4/5

Excellente BD composée de petites histoires très réussies. La première, Escale sur Pharagonescia, est celle que je préfère. Des terriens débarquent sur la planète, sortent en ville sans trop connaître les us et coutumes de la région, et vont donc connaître quelques déboires. Beaucoup d’humour et d’originalité dans cette histoire très bien construite. L’homme est il bon ? est un récit remarquable et assez connu, le graphisme est tout simplement génial, pas de phylactères ! tout est dit ! Les autres histoires son amusantes et graphiquement intéressantes. Une BD qui vaut le détour.

18/02/2012 (modifier)
Par Ro
Note: 3/5
L'avatar du posteur Ro

Escale sur Pharagonescia a été créée dans la même optique que le Garage Hermétique : c'est un recueil d'histoires courtes complètement improvisées, imaginées en même temps qu'elles étaient dessinées par Moebius. La plupart sont complètement délirantes, avec leur lot de faune étrange, de noms bizarres et inventés, de personnages décalés... Il y a aussi beaucoup d'humour, même s'il est parfois tellement décalé et absurde qu'il n'est pas toujours facile d'en rire. La première histoire est la plus longue. Elle est même un peu longuette car je ne l'ai pas trouvée toujours drôle, mais sa fin est bien sympa. Quant à l'histoire suivante, avec le pavacheux en délire (balutin), je l'ai trouvée vraiment marrante. La suivante est toute simple et tout l'humour est dans sa chute (qui met un peu trop de page à arriver en fait). Les autres sont plus courtes, ont le Major Grubert (du Garage Hermétique) pour personnage principal, sont plus délirantes encore, et souvent moins faciles à apprécier à mon goût. Quant au dessin, c'est du Moebius typique : rien à redire, c'est du grand talent (malgré une colorisation assez... détestable).

04/05/2004 (modifier)