Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

DareDevil - Cauchemar

Note: 2.33/5
(2.33/5 pour 3 avis)

Le journaliste Ben Urich s’intéresse au cas d’un petit garçon catatonique qui semble obsédé par DareDevil.


Bendis : Torso, Powers, Daredevil & Co Daredevil Marvel Super-héros Univers des super-héros Marvel

Le Triton, criminel masqué sans envergure, a disparu sans explication et la police a décidé de ne pas mener d’enquête. Le Triton laisse une femme et un fils que Ben Urich, journaliste au Daily Bugle, a décidé d’interviewer. Il constate alors que le fils du Triton, le petit Timmy (vous avez remarqué que le pauvre petit gamin, dans une histoire américaine, s'appelle toujours "le petit Timmy" ?), est en état de choc. Déconnecté du monde réel, il ne cesse de se jouer en boucle des scènes de comics (dont il est un passionné) dans lesquelles il est question de DareDevil. Malgré les remontrances du patron du Bugle, qui préférerait le voir couvrir le procès du Caïd, Ben décide de mener sa propre enquête pour établir le lien entre la disparition du Triton, l’état mental du jeune enfant et le justicier aveugle. Ses recherches ne seront pas aisées : l’esprit du petit garçon semble insondable, la police n’a que faire de toute cette histoire, et Matt Murdock, l’alter ego de DareDevil, est injoignable…

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution Avril 2003
Statut histoire Série terminée 2 tomes parus
Couverture de la série DareDevil - Cauchemar
Les notes (3)
Cliquez pour lire les avis

04/03/2004 | Cassidy
Modifier


Par Ems
Note: 4/5

Après la lecture des 2 tomes. Il faut clairement se faire au grahisme de Mack qui relève plus de la performance que du dessin classique. Ce n'est pas réellement esthétique mais l'ambiance qui s'en dégage est impressionnante, le propos est amplifié. Si l'on rentre dans l'histoire, on est inexorablement happé et intrigué par ce récit où le personnage central est un jeune garçon traumatisé. Un journaliste du Daily Bugle va se sentir concerné par l'histoire ayant entrainé le mutisme chez le jeune Timmy. Que s'est il passé ? Quel est le rôle de Daredevil dans cette histoire ? L'aspect social est très développé dans cette histoire, Daredevil et le Caïd ont des rôles secondaires car les principaux personnages sont des êtres normaux victimes du système ou des proches. Le père de Timmy, un voleur costumé surnommé le Triton, a disparu suite aux évènements clés du récit. Le puzzle est complexe, on va découvrir lentement le rôle de chaque protagoniste. J'ai été touché par cette histoire relativement dramatique et noire. Il ne peut en être autrement quand la principale victime est un enfant. Je retiens le fond très sensible et bien amené, dommage que la forme puisse dissuader plus d'un à aller au bout de cette lecture exigeante mais riche et originale. Le ressenti est sans compromis, positif ou négatif, il n'y a pas de demi-mesure.

28/03/2011 (modifier)
Par Gaston
Note: 1/5
L'avatar du posteur Gaston

Voici l'un des pires comics que j'ai lus jusqu'à présent. L'histoire aurait pu être intéressante, mais là c'est nul. Tout d'abord, le dessin est affreux. On dirait un mauvais mélange de dessin et de peinture. J'ai souvent arrêté la lecture tellement j'étais écoeuré et ça ne m'a pas du tout aidé pour rentrer dans l'histoire. Quant à l'histoire soi-disant psychologique, elle est chiante. Ben Urich passe son temps à se poser des questions alors que la réponse est très facile à trouver. En plus, le dénouement se révèle être un cliché éculé depuis bien longtemps. Pour finir, j'imagine que les auteurs voulaient qu'on ressente de l'émotion en lisant cet album. Ben moi je suis resté de glace du début à la fin.

09/06/2008 (modifier)
Par Cassidy
Note: 2/5

Alors que le personnage a longtemps été quasiment ignoré en France, bon nombre de ses aventures sont désormais éditées ou rééditées de notre côté de l’Atlantique depuis la sortie au cinéma de l’insipide navet avec Ben Affleck. Malheureusement, dans le lot, il n’y a pas que du bon, et "Cauchemar" semble bien parti pour rejoindre la pile des mauvais. Certes, pour l’instant je n’ai lu que le premier tome, mais ce début n’est pas bien folichon et ne présage franchement rien de grandiose. Le dessin et la mise en scène de David Mack sont assez chicos et originaux, c’est vrai, mais le scénar de Bendis, par contre, bof bof bof… Bon, c’est vrai que de toutes façons j’aime pas trop Bendis mais là, vraiment, c’est encore en-dessous de ce qu’il fait d’habitude. L’histoire ne démarre pas super fort et piétine sur tout un tome… Ben Urich fait sa p’tite enquête avec autant d’énergie que l’inspecteur Derrick : « Salut Peter-Parker-alias-Spider-Man-à-qui-le-dessinateur-a-fait-la-tête-de-Di-Caprio, tu sais quelque chose sur la disparition du Triton ? » -Ben, euh, non… -Ok, tant pis… » « Salut, inspecteur, vous savez quelque chose sur la disparition du Triton ? –Non, non, je m’en branle complètement… –Bon, d’accord. » « Bonjour mademoiselle la secrétaire de Matt Murdock, je peux voir votre patron ? –Non, il est pas là aujourd’hui. –Ah, pas de bol… » Voyez, c’est pas vraiment mené tambour battant, hein ! Vous me direz, oui mais c’est normal, c’est parce que c’est une histoire psy-cho-lo-gique ! Bon, bah, moi je veux bien, mais alors il aurait pu trouver autre chose qu’une énième histoire de gamin traumatisé dont personne n’arrive à percer le secret, surtout qu’on se rend compte rapidement que si personne n’a percé ce secret, c’est parce que personne n’a vraiment essayé avant Ben Urich, ce qui est quand même assez peu crédible (sa mère et ses médecins n’ont rien vu ? A d’autres, Bendis ! T’aurais pas pu trouver mieux ?). Bref, voilà, pour l’instant, j’ai un avis assez défavorable sur cette série ; peut-être changerai-je d’avis en lisant la suite.

04/03/2004 (modifier)