Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Tracker

Note: 1.6/5
(1.6/5 pour 5 avis)

Réincarnation canine, chasseurs d'âme et justicière à poil.


Réincarnations

Lorsque nous quittons nous mourons, que devient ce que nous nommons l’âme? Elle est immortelle: depuis des milliers d’années, chaque fois, elle retourne au tribunal de la balance, qui décide ce qu’elle doit devenir: des pénitences sont prononcés si la personne a tué pendant son séjour terrestre, etc. Cependant, sous ce couvert d’immortalité, l’âme reste fragile et à la merci de terribles chasseurs: les Mangeurs d’âmes. Pour nous protéger, seuls restent les trackers.

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution Janvier 2004
Statut histoire Série abandonnée 1 tome paru
Couverture de la série Tracker
Les notes (5)
Cliquez pour lire les avis

18/02/2004 | Don Lope
Modifier


Par Ems
Note: 1/5

Voici l'exemple typique de BD que l'on trouvait il y a trois ou quatre ans dans les solderies pour une misère. Soleil bradait ses BD de séries abandonnées. C'était toujours ça de gagné, j'imagine que le pilon aurait coûté des sous. Quand une BD n'a pas de qualité intrinsèque et qu'elle sort dans une surproduction que son propre éditeur a fortement provoquée, on se retrouve forcément avec une sélection accrue de la part des lecteurs. "Tracker" n'en était qu'au premier tome, donc nous ne saurons jamais quelle valeur avait son scénario. Le dessin lui n'est pas des plus réussis et, fait assez rare, la couverture non plus... Il va de soi que je me suis débarrassé de cette BD depuis longtemps.

06/08/2009 (modifier)
Par stef
Note: 4/5

Je pense que soit on accroche bien soit on déteste cette bd. Moi j'ai trouvé le graphisme fort intéressant. Pour le scénario, un peu trop de raccourcis mais je me réjouis de lire le deuxième tome pour voir si celui-ci va évoluer.

09/09/2004 (modifier)
Par Kael
Note: 1/5

Ca m’a tellement faire rire de voir que Don Lope avait lu ça que je n’ai pas pu résister. :) Tout comme lui, je trouve que l’idée de départ n’est pas si mauvaise que ça, mais que c’est exploité à la moissonneuse batteuse. C’est vraiment n’importe quoi… Bon, j’attendais de jolies paires de seins pour sauver le truc, mais ça reste bien gentillet tout ça, et pas franchement beau vu que le dessin manque encore de maturité (et d’originalité d’ailleurs). Alors vraiment, je passe mon chemin… Je pense même que j’aurai oublié l’existence même de cette bd d’ici quelques mois !

20/02/2004 (modifier)
Par Poule
Note: 1/5

Moi non plus comme Don lope, je n'ai pas aimé, mais par contre j'ai fait l'erreur de l'acheter... Bref, scénario stupide et ensemble racoleur. Un cocktail bêtifiant digne d'un mauvais téléfilm. Je n'ai pas trouvé grand chose à sauver dans cette BD. Dommage, le dessinateur avait fait un bon travail sur Blood Line tome 4.

19/02/2004 (modifier)
Par Don Lope
Note: 1/5

La vraie question c'est: pourquoi ai-je lu cette BD? Un moment de faiblesse entre deux allées à la FNAC ? Un désir inconscient, tel un fan de "Dirty Sanchez", de laisser ma part de masochisme s'exprimer ? Cette volonté écrasante de concurrencer Kael en lisant le max de navets Soleil ? Tout compte fait, ça doit être cette couverture racoleuse et cette héroïne se baladant à poil pendant 43 pages (il y a une page où elle a un string), parfaitement à même de racoler le post-adolescent que je suis. Pourtant "Tracker" n'est pas totalement une grosse daube. Il y a même un fond d'idée derrière les gros seins de l'héroïne (je me moque mais ça reste plaisant hein, vous ne me verrez jamais critiquer une BD en disant qu'il y a du cul gratuit, je trouve ça très bien moi) avec une interprétation plutôt marrante de la réincarnation. C'est juste que le reste (histoire, développement, dialogues, dessin, couleurs) est d'une banalité affligeante. C'est vu et revu 100 fois, notamment chez cet éditeur.

18/02/2004 (modifier)