Au delà des Merveilles

Note: 2.67/5
(2.67/5 pour 3 avis)

Univers librement inspiré de Alice au pays des merveilles de Lewis Carroll.


Adaptations de romans en BD Alice au Pays de la BD

Nous sommes au Pays des Merveilles formé de quatre contrées : Pique, Cœur, Carreau et Trèfle. La reine de Pique, à l'occasion de son anniversaire, reçoit un mystérieux livre dans lequel sont consignés passé, présent et futur. Mais de nombreuses pages sont déchirées. Cependantn sur une des pages restantes, on peut voir une petite fille ,"Alice", et un chat humanoïde contemplant un ciel étoilé. Twyst, le lapin blanc légataire du livre, explique à la reine qu'Alice est le lien entre Cauchemard Land et le Pays des Merveilles. Une fois capturée, la reine pourra récupérer l'édition originale et régner sans partage sur le Pays des Merveilles. C'est le début d'une grande aventure en 4 tomes, très librement inspirée de l’univers de Lewis Carroll.

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution Janvier 2004
Statut histoire Série abandonnée (Prévue en 4 ou 5 tomes à l'origine.) 2 tomes parus
Couverture de la série Au delà des Merveilles
Les notes (3)
Cliquez pour lire les avis

18/01/2004 | ThePatrick
Modifier


L'avatar du posteur Guillaume.M

« Au-delà des Merveilles » est un titre prometteur et ce d’autant plus que la couverture du premier tome est splendide. Cependant, cette excellente impression devait être confirmée au-delà de la couverture ce qui n’est pas le cas. Cette série est moyenne dans l’ensemble. Le dessin est plutôt pas mal. Il est assez joli mais donne une impression figée aux personnages. Certaines planches sont tout de même de belle facture. Les couleurs sont dans la même dynamique. Elles sont jolies et lisses sans vraiment donner de l’énergie au trait. Le point fort de la série est le découpage des cases. Sur ce point on peut vraiment parler d'originalité. C'est superbe. Dynamique, audacieux, tranchant et original, vous en prendrez pleins les yeux. Voilà qui rehausse nettement l’aspect graphique d’ « Au-delà des Merveilles ». Le scénario est librement inspiré de « Alice au pays des merveilles ». On en retrouve les principaux protagonistes et quelques inédits. Cependant, malgré un bon début d’histoire au pays des merveilles, les auteurs partent un peu dans tous les sens dès le passage dans le monde des cauchemars. Un autre point négatif est l’humour. Souvent excessifs lourds et mal placés, de nombreux jeux de mots et autres boutades tenteront de vous faire rire ici et là. Malgré quelques blagues amusantes, cela reste faible. Un parfait exemple est Monsieur Mickey Maousse... pas terrible n’est-ce pas ? Au final, « Au-delà des merveilles » est une bande dessinée avec plusieurs idées intéressantes et un bon découpage qui souffre d’un humour plat et d’un scénario trop brouillon. S’ajoute à cela qu’en cinq ans, seuls deux tomes ont paru... Connaissant l’éditeur Clair de Lune, il est permis de se demander si les autres albums paraitront ? J’espère ainsi pouvoir affiner mon opinion.

03/09/2004 (MAJ le 02/08/2009) (modifier)
Par Glorf
Note: 3/5

Une bonne petite série. Lewis Carol revisité et totalement déjanté... Des dessins très honnêtes, très touffus sans être surchargés. Une bonne introduction pour cette BD en 4 actes qui mérite d'aller jusqu'au bout. (pas édité chez Soleil, c'est déjà un bon début)

26/12/2004 (modifier)

Ah. Un album d'aventures, je ne vais pas aimer plus que ça... C'est ce que je me disais avant de lire cet album, et de fait l'histoire est un peu une succession d'aventures découlant de l'anniversaire de la très belle (et surtout très irascible) reine de Pique. Cela dit, quelques éléments démarquent "Pique". - Le dessin tout d'abord. Peut-être un peu trop précis et "propre" de prime abord, il faut bien avouer qu'il est très largement maîtrisé; pour un premier album, c'est tout simplement impressionannt. On notera quand même un aspect un peu figé des mouvements : par exemple lorsque des personnages courent, ils ne sont pas toujours très dynamiques... - Les jeux de mots... Argl. Autant dans les Lanfeust et compagnie ça me gave, autant là ça me paraît fait avec malice et j'imagine l'auteur sourire derrière sa plume. Un seul exemple : un chat a peur de la Reine; elle lui dit "Viens là, poltron minet". :D Oui, je sais, mais moi ça me fait rire. Et il y en a quelques-uns comme ça, plutôt réussis. :) - Le découpage ! Il est tout simplement épatant. On n'y trouve rien de révolutionnaire, mais il est dans l'ensemble extrêmement bien fait et utilise un nombre impressionnant de techniques. Les planches résultantes sont parfois un peu trop fouillées à mon goût, mais vraiment intéressantes pour la composition ! Concernant l'histoire, eh bien oui, c'est de l'aventure; oui, c'est inspiré d'Alice au pays des merveilles. Et pourtant une fois plongé dedans, le tout est très cohérent. En plus le détournement de contes est parfois très bien utilisé, comme le bûcheron qui bavarde, bavarde... au lieu d'être là quand le grand méchant loup mange le petit chaperon rouge. :) Concernant cette édition (noir et blanc, version "luxe"), eh bien on peut dire que les précédentes planches du dessinateur (certaines montrées en fin d'album), plus encrées (donc nettement plus sombres) étaient absolument superbes... mais il paraît que ça passait mal pour la couleur, dommage. L'album en lui-même est très beau, et la couverture "molletonnée" très agréable au toucher. Si si, essayez ! En plus le dossier de fin d'album montre des croquis, essais et versions de planches assez intéressants, avec des commentaires sans fioritures : "1er storyboard de la planche 1 : la mise en scène est plutôt maladroite". Si ça c'est pas de l'honnêteté... Bref, ce premier album est vraiment pas mal, et certainement très prometteur.

18/01/2004 (modifier)