La Saga des fils de Thulé

Note: 2.33/5
(2.33/5 pour 3 avis)

Un des tous premiers scénars d'Arleston (1993), sur fond de mythologie nordique et d'aventure.


Christophe Arleston Gobelins, l'École de l'Image Vikings

Au cours d’un raid le long des côtes danoises, Uther, redoutable Viking, apprend qu'il n'est que le fils adoptif du roi Ulf et qu’il est l’héritier du mythique Royaume de Thulé. A la mort de celui-ci, il doit faire un choix. Il choisit le banissement et décide de partir à la recherché de cette contrée que même les plus braves guerriers n’évoquent qu’à voix basse. Entouré des fidèles Thrud le musculeux, d'Endil flèche d’or ou de Thinvel long-couteau, il lui faut avant tout retrouver Fhander, l’épée grondante symbole de sa dynastie. Mais Lhula la sanguine n'a pour but que de le capturer lors de son périple...

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution Juin 1993
Statut histoire Série abandonnée 1 tome paru
Couverture de la série La Saga des fils de Thulé
Les notes (3)
Cliquez pour lire les avis

28/07/2003 | Don Lope
Modifier


L'avatar du posteur Agecanonix

Un exemple des premières Bd Soleil bien avant qu'ils mettent en place leurs collections ; nombre d'entre elles étaient intéressantes, le plus souvent tournées vers l'aventure, c'est le cas ici. Arleston a peut-être fait mieux depuis, mais ce récit n'est pas honteux pour autant, il brasse de façon un peu simpliste l'univers viking, avec des guerriers musculeux, des filles blondes à tresses, des drakkars et des fjords... à la recherche de Thulé, contrée légendaire et merveilleuse. Le dessin surprend un peu au départ, mais on s'y fait vite, et malgré quelques petites maladresses graphiques, c'est une aventure qui partait bien ; on ne saura hélas pas son dénouement, suite à l'abandon. Malgré tout, elle se trouve en occase, ça fait 2 fois que je vois l'album, on peut donc l'acheter pas cher si on aime les histoires de Vikings, c'est ce que j'ai fait après l'avoir repéré sur BDT...Un petit 3/5.

06/04/2014 (modifier)
Par Kael
Note: 2/5

Alors là, je suis carrément étonné ! Je m'attendais à un vieux truc tout naze, et finalement c'est largement meilleur que bon nombre des séries que Soleil sort ce dernières années ! Le dessin est massacré par les couleurs, mais sinon il est tout à fait honnête puisqu'il est déjà régulier et on ne compte que peu d'erreurs de perspective ou de proportion (rien de très voyant en tous cas) Même le scénario d'Arleston est plutôt sympa, même si c'est vraiment très simple, trop simple. Pourtant ça se laisse lire vu que c'est bien écrit. Bref, c'est pas une grosse perte pour le 9e art de voir cette série inéchevée, mais si l'on compare ça à la prodution actuelle, on peut quand même se poser des questions...

16/12/2004 (modifier)
Par Don Lope
Note: 2/5

Si ce n'est pas le premier scénario d'Arleston pour la bande dessinée, on n'en est pas loin. C'est loin d'être original et ça manque carrément de maîtrise dans les enchainements; les péripéties arrivent, toutes plus prévisibles les unes que les autres: je perds mon père, je suis fait prisonnier, la méchante m'aide, je m'évade, l'épée du pouvoir ne fontionne qu'avec moi. Malgré ça la lecture est agréable et c'est plutôt marrant de lire Arleston à ses débuts. Le dessin de Miniac (qui fera par la suite des adaptations de romans d'Agatha Christie ainsi qu'Outsiders chez Glénat) est assez correct même s'il est loin d'être transcendant; il manque notamment de finesse et de détails; il va un peu trop à l'essentiel. A noter que la couverture a été réalisée par le grand Jean-Louis Mourier. Au final, je ne sais absolument pas si je dois conseiller l'achat. Moi, je suis très content de l'avoir parce qu'il est plutôt difficile à trouver maintenant mais d'un strict point de vue intérêt, sa possession est plus que dispensable.

28/07/2003 (modifier)