Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire

Révolutionnaires !

Note: 3/5
(3/5 pour 1 avis)

Quoi de mieux qu'une révolution pour camoufler un meurtre ?


1789 - 1799 : La Révolution Française Académie des Beaux-Arts de Tournai Albums jeunesse : 10 à 13 ans Nouveautés BD, comics et manga Pays de la Loire

Nantes, 1792. Pour fuir les intentions meurtrières de son oncle, le Marquis de Valoire, Célénie n'a trouvé d'autre refuge que les sombres ruelles de la ville. Désormais, pour récupérer son héritage, la jeune aristocrate devenue orpheline ne peut plus compter que sur ses nouveaux camarades d'infortune, Pince-Mitraille, Titor et Mélina. Plongés dans le tourment de la Révolution Française, c'est dans l'Égalité et la Fraternité que les quatre enfants vont devoir lutter pour leur Liberté.

Scénariste
Dessinateur
Coloriste
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 02 Septembre 2022
Statut histoire Série en cours 1 tome paru
Dernière parution : Moins d'un an
Couverture de la série Révolutionnaires ! © Le Lombard 2022

21/09/2022 | Mac Arthur
Modifier


L'avatar du posteur Mac Arthur

Malgré l’aspect déjà-vu de l’intrigue, j’ai bien aimé ce premier tome. Il faut dire que les deux auteurs sont d’excellents artisans de la bande dessinée. Régis Hautière sait mener un récit en dosant savamment action, humour et contexte historique. Du coup, le déroulement de l’intrigue a beau être cousu de fil blanc, je me suis attaché aux personnages et j’ai suivi leurs aventures avec plaisir. Un plaisir accentué par le dessin et la mise en page de Xavier Fourquemin, par son trait ultra-lisible et la richesse de ses décors. Et si d’ordinaire, je trouve que les visages de ses jeunes personnages paraissent fort âgés, ceux présents dans ce premier tome m’ont semblés mieux fignolés, plus adéquats avec leur âge supposé. L’avantage de ce type de trame est qu’il n’est pas nécessaire de faire une longue mise en place. Le lecteur cerne très facilement les enjeux et identifie directement les bons et les méchants. Je trouve par conséquent que ce genre de récit est tout à fait adéquat pour le public ciblé, si l’on admet qu’il est avant tout destiné aux jeunes lecteurs entre 10 et 14 ans. Mais c’est clair que pour un vieux lecteur, il n’y a rien de neuf à venir chercher ici, juste une histoire d’héritage sur fonds de Révolution française, avec de très jeunes héros (deux garçons, deux filles) confrontés à des adultes souvent sans scrupules (et avec la tête de l’emploi). Quelques personnages secondaires encore peu exploités promettent des développements futurs alors même que ce premier tome se termine en plein suspense. Si le contexte historique est bien présent, ce récit est avant tout un récit d’aventure. Mais le dossier proposé en fin d’album permet tout de même d’approfondir le sujet (un peu à la manière des dossiers présents à la fin des tomes de la série « Les Enfants de la Résistance » qui parait chez le même éditeur, mais qui est quand même plus pédagogique que cette série-ci). La bande dessinée remplit donc son double rôle de divertir et d’instruire. Je continuerai à suivre, en espérant que la série ne dure pas trop longtemps, ou du moins qu’elle offre des cycles courts.

21/09/2022 (modifier)