Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire

Big Girls

Note: 3/5
(3/5 pour 1 avis)

Parfois de grands problèmes impliquent de grandes solutions.


Géantes et Géants Image Comics

Des hommes monstrueux à éradiquer ? Faites appel aux Big Girls ! Suite à une terrible maladie, les hommes deviennent des monstres géants, des ''Jacks'' déterminés à détruire le monde, et seules des filles géantes peuvent les arrêter. Ember et les autres grandes filles sont tout ce qui s'oppose à l'anéantissement complet de notre monde ! Au service d'une agence qui élimine les malades dès leur plus jeune âge, Ember commence à douter de son rôle, se pourrait-il que quelque chose ou quelqu'un se cache derrière cette maladie ? Et si elle pouvait changer les choses ?

Scénariste
Dessinateur
Coloriste
Traducteur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 01 Avril 2021
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Big Girls © 404 éditions 2021

21/09/2022 | Cacal69
Modifier


Par Cacal69
Note: 3/5
L'avatar du posteur Cacal69

Un comics qui m'a agréablement surpris. J'avais quelques craintes en lisant le pitch de départ. Un récit survitaminé avec une dose de réflexion. La Terre dans un futur indéterminé , un mal s'est répondu suite à des expériences scientifiques, le gigantisme. Il ne touche que certaines personnes et différemment s'il s'agit d'hommes ou de femmes. Il en fait des géantes de quatre-vingt-dix mètres de haut qui doivent protéger le sanctuaire où vivent les derniers êtres humains, tandis que les garçons évoluent en monstres, tout aussi grand, mais assoiffés de sang. Peut-on blâmer Jason Howard de nous avoir choisi, nous les mâles, dans le mauvais rôle ? Il suffit de regarder l'actualité ou d'écouter Renaud et son Miss Maggie pour s'en convaincre. Une intrigue plus profonde qu'il n'y paraît au premier abord, même si ça manque de subtilités, sans pour autant bouleverser le genre. Un monde apocalyptique où la dystopie va se fissurer au fur et à mesure que l'histoire avance. Une narration maîtrisée avec quelques flash-back sur les origines de Ember, notre gigantesque héroïne. C'est le graphisme particulier de Jason Howard, avec son trait hachuré, anguleux et dynamique, qui m'a poussé à emprunter ce comics, je l'avais déjà apprécié sur Cemetery Beach. Les scènes d'action en sont le point fort. Un comics divertissant avec une pointe de féminisme mais quelque peu bourrin.

21/09/2022 (modifier)