Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire

Naduah

Note: 4/5
(4/5 pour 1 avis)

L'histoire vraie de Cynthia Ann Parker devenue Naduah après son enlèvement par les Comanches et qui sera arrachée une nouvelle fois à sa famille par les blancs.


1816 - 1871 : De la chute du Premier Empire à la Commune Biographies Indiens d'amérique du nord La BD au féminin Le Texas, de la domination espagnole aux Etats-Unis Les Comanches Les coups de coeur des internautes

Après son enlèvement lors de l'attaque du fort où elle vivait, Cynthia Ann Parker devient Naduah pour les Comanches. Elle vivra de 9 à 33 ans au sein de la tribu s'adaptant et adoptant les coutumes des Indiens. Mariée, trois enfants et heureuse elle vivra une nouvelle déchirure lorsque les blancs viendront la récupérer de force l'arrachant à ceux qu'elle aime.

Scénariste
Dessinateur
Coloriste
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 09 Mars 2022
Statut histoire One shot (Cynthia Ann Parker, coeur enterré deux fois) 1 tome paru
Couverture de la série Naduah © Glénat 2022

17/06/2022 | Yannis
Modifier


Par Yannis
Note: 4/5 Coups de coeur du moment
L'avatar du posteur Yannis

Naduah est une histoire forte dont le sous-titre "Coeur enterré deux fois" illustre bien la vie. Séverine Vidal dans l'interview de fin d'album indique toujours partir des personnages quand elle commence ses histoires. C'est là sa grande force celle de brosser des personnages bien construits auxquels on s'attache. Elle utilise ici un personnage fictif, une petite fille se prénommant Annabel, pour faire le lien entre Naduah et le lecteur. L'enfant est en dehors des préjugés de son époque et pose un regard innocent sur l'indienne. La tragédie de Naduah n'est pas dans son premier enlèvement, même s'il est violent, car elle s'adapte et trouve le bonheur dans la tribu. Non, la tragédie vient du second enlèvement celui censé la sauver de la sauvagerie mais qui la sépare de son mari et de deux de ses enfants ce qui la rendra malheureuse pour le restant de sa vie. Le récit s'attarde moins sur les épisodes violents que sur les moments d'échanges et de bonheur de Naduah renforçant l'impact des uns et des autres. Le dessin de Vincent Sorel retranscrit parfaitement le scénario. On trouve de belles cases pleine page pour les grands espaces et d'autres mettant bien en avant les émotions des personnages. La colorisation douce la plupart du temps est plus ''forte'' lors des deux scènes de bataille avec le choix du rouge et de couleurs sombres. C'est un très bel album pour découvrir le destin de cette femme maltraitée qui aurait pu vivre heureuse mais dont les hommes ont choisi le destin.

17/06/2022 (modifier)