Fritz Lang le maudit

Note: 4/5
(4/5 pour 1 avis)

Fritz Lang le Maudit raconte la première partie de la vie du cinéaste culte, mais aussi une magnifique histoire d’amour, sombre et déchirante.


1919 - 1929 : L'Après-Guerre et les Années Folles Allemagne Biographies Cinéma Le cinéma muet Nazisme et Seconde Guerre Mondiale, vus par les Allemands Nazisme et Shoah Nouveautés BD, comics et manga

Metropolis, M le Maudit, Docteur Mabuse : les films de Fritz Lang ont changé la face du cinéma mondial, mais la part sombre de ce génie du 7e art demeure encore méconnue. Dans l’Allemagne de Weimar, Fritz Lang rencontre la scénariste Thea von Harbou, l’amour de sa vie, avec laquelle il va écrire et réaliser des productions dantesques et enchaîner les succès planétaires. Alors que le nazisme s’installe en Allemagne, la trajectoire des deux amants va radicalement différer. Thea von Harbou est séduite par le « nouveau discours » des Chemises brunes. Goebbels propose à Fritz Lang de diriger le cinéma nazi… Lang doit choisir entre sa femme et sa conscience. Texte : Editeur.

Scénariste
Dessinateur
Coloriste
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 24 Mars 2022
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Fritz Lang le maudit © Les Arènes 2022

28/04/2022 | Alix
Modifier


Par Alix
Note: 4/5
L'avatar du posteur Alix

Bigre, 20 ans à la tête de bdtheque, et je n’ai jamais lu de BD de Eric Liberge. Lacune comblée grâce à « Fritz Lang le maudit », paru chez Les Arènes, et je ressors satisfait de ma lecture. J’ai eu du mal à me faire à la narration, que j’ai trouvée un peu lourdingue. Les textes abondent, et les évènements s’enchainent un peu trop rapidement, donnant l’impression que les auteurs ont « casé » trop de contenu dans les 112 pages de cet album. Mais c’est bien le seul reproche que je ferai. J’ai trouvé l’histoire passionnante, avec ces deux trajectoires qui se croisent en fin d’album : la vie et carrière du réalisateur cinématographique Fritz Lang, et la montée en puissance de Hitler et du nazisme. Les réflexions sur le cinéma et son rôle dans ce contexte politique compliqué sont intéressantes et judicieuses. J’ai beaucoup aimé le dessin de Liberge. Il fourmille de détails tout en restant très lisible, et le procédé qui consiste à mélanger des extraits des films de Fritz Lang avec la trame principale est habile et fonctionne à merveille. Un excellent moment de lecture.

28/04/2022 (modifier)