Moon deer

Note: 3/5
(3/5 pour 1 avis)

Pour protéger son œuf d'une mystérieuse poursuivante, le petit Moon Deer traverse l'espace immense et vide au péril de sa vie. Une course-poursuite intergalactique dont l'issue pourrait sceller le sort de l'univers, frappé par le Grand Silence...


Mais peut-être ne faut-il pas se fier aux apparences ...

Scénariste
Dessinateur
Coloriste
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution Décembre 2021
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Moon deer © Bubble edition 2021

27/04/2022 | gruizzli
Modifier


Par gruizzli
Note: 3/5
L'avatar du posteur gruizzli

J'ai lu cette BD par un ami qui me l'a prêté, enthousiaste à la lecture. Je l'ai embarqué pour la lire à tête reposée et bien disposé, afin d'avoir un avis plus favorable. Et au final, je ressors de cette BD avec une curiosité pour l'auteur et une envie de découvrir ce qu'il va produire ensuite. Cette première BD (semble-t-il) a les qualités d'un auteur qui n'a pas voulu faire trop rapide et facile, mais quelques défauts que j'imputerais à une première œuvre, surtout dans le dessin selon moi. Le scénario est assez lent, prenant le temps de développer son univers jusqu'à quelques révélations finales qui font surprenantes car je n'attendais pas tellement un retournement ou une remise en question de ce qui s'est déroulé auparavant. Cela dit, l'histoire reste assez simple et contemplative, même si elle incite à une relecture, notamment dans certaines petites scènes, qui prennent un autre éclairage une fois la fin découverte. C'est surtout une longue course-poursuite dans l'espace avec l'exploration de certains lieux dans une histoire que l'on découvre petit à petit. Le dessin est très doux, en rondeur avec des jolies couleurs. Si je voulais chipoter, je dirais que c'est un dessin assez peu adapté à l'idée de la BD, mais c'est du chipotage, le contraste entre le dessin et le propos aidant justement à induire quelque chose. Cependant, le vrai reproche que j'aurais c'est que la taille du dessin est parfois trop problématique : il faut parfois relire doucement pour comprendre la page et l'organisation de celle-ci. La lisibilité en souffre parfois, et c'est dommage parce que la façon de représenter en pâti du coup. C'est souvent en gros plan, et de fait la lisibilité de l'action est parfois confuse, même si le sentiment d'urgence est bien retranscrit. Pour moi, c'est le gros bémol que je vois avec cette BD : parfois, elle manque de lisibilité et de clarté dans la façon de représenter en page. Peut-être parce qu'elle est très découpée en gaufrier, peut-être, et qu'elle aurait méritée des cases plus aérées et moins cloisonnées. Ou alors il s'agit d'une gestion des couleurs ? Ce défaut passé, je dois dire que la BD reste assez bonne et me rends curieux sur la suite de l'auteur. Il a une façon de faire qui me plait bien, a quand la prochaine ?

27/04/2022 (modifier)