Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire - Commander en ligne : pourquoi BDfugue ?

Dans le palais des miroirs

Note: 4/5
(4/5 pour 1 avis)

Dans les pages de Dans le palais des miroirs, Liv Strömquist analyse l'idéal contemporain de beauté féminine développant sa réflexion en cinq différents volets qui explorent tour à tour ce sujet sous un angle différent.


Auteurs nordiques Documentaires Femmes d'aujourd'hui La BD au féminin Les Réseaux sociaux

En 2003, la philosophe Susan Bordo affirmait que nous vivons dans un "empire des images" et, ces dernières années, cette expression est devenue de plus en plus vraie. Un appareil photo ou un iPhone à la main, nous alimentons sans cesse les réseaux sociaux et nous nous noyons dans un flot d'images. Nous communiquons par l'image, nous datons les événements par le biais d'images, nous racontons notre vie et nous connaissons celle des autres par des images et nous avons même des réunions Zoom avec une autre image. Aujourd'hui, peaufiner la façon dont chacun se présente dans une photo occupe une partie considérable de notre quotidien. La beauté de cette image en est devenue un élément central ; cela est vrai en particulier pour les femmes qui doivent maintenant l'entretenir tout au long de leur vie, bien plus longtemps qu'auparavant. En affichant toutes les photos publiques d'elle-même chaque femme est devenue, d'une certaine manière, une célébrité et chaque jour nous sommes accablés par des milliards de photographies et de selfies de femmes magnifiques, dont la beauté est à la fois célébrée, idéalisée et appropriée par le capitalisme qui en a fait une marchandise. Dans les pages de Dans le palais des miroirs, Liv Strömquist analyse l'idéal contemporain de beauté féminine développant sa réflexion en cinq différents volets qui explorent tour à tour ce sujet sous un angle différent. Liv Strömquist y décortique les raisons du succès de l'influenceuse Kylie Jenner, évoque le mythe biblique de Jacob, Rachel et Léa ou les déboires de l'impératrice Sissi, s'attarde sur fameuse dernière séance de photos de Marilyn Monroe ou analyse le personnage de la belle-mère de Blanche-Neige. Autant de thèmes choisis pour nous parler du désir mimétique qui nous pousse à nous imiter les uns les autres, du lien étroit entre apparence et amour, de la façon de photographier aujourd'hui les femmes, du changement du rapport entre âge et beauté et de comment l'image de soi peut devenir un encombrant fardeau. Fidèle à son style, toujours tranchante, ironique et drôle, Liv Strömquist appuie ses propos sur les faits et gestes d'une foule de personnages historiques, acteurs et stars de la télé tout autant que sur la pensée de philosophes, historiens et sociologues tels Simone Weil, Zygmunt Baumann, Byung Chul Han, Eva Illouz, René Girard, Susan Sontag ou Richard Seymour. (Texte de l'éditeur)

Scénariste
Dessinateur
Coloriste
Traducteur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 22 Octobre 2021
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Dans le palais des miroirs

22/12/2021 | Titanick
Modifier


Par Titanick
Note: 4/5
L'avatar du posteur Titanick

Liv Strömquist ne déroge ici pas à son engagement féministe. Elle décortique les mécanismes en jeu pour ce qui concerne le diktat de la beauté, et tout particulièrement bien sûr celui de la beauté féminine. Ce diktat s'impose aux filles autant par les hommes que par les autres femmes qui ont tendance à se comparer entre elles pour se rassurer sur ce que l'auteure nomme très poétiquement leur « degré de baisabilité ». Elle se penche donc spécialement sur les mécanismes mentaux et psychologiques qui poussent les individus à essayer de ressembler celles et ceux qu'ils choississent comme modèles, les vedettes médiatiques modernes remplaçant la plus jolie fille du village d'antan. Elle illustre la schizophrénie de la majorité de nos civilisations qui exigent des femmes qu'elles soient belles tout en critiquant la futilité de la coquetterie. Comme pour ses précédents ouvrages, l'auteure s'appuie sur les travaux de chercheurs, psychologues et sociologues. Toutes les citations de ces chercheurs sont sourcées dans le corps et reprises en fin d'album. J'ai trouvé les propos plutôt intéressants et instructifs. Les anecdotes historiques sur la rivalité entre Sissi et l'impératrice Eugénie sont bien amusantes. Bon, je me suis sentie moins concernée par le chapitre sur la mode actuelle de la mise en scène de soi-même sur les réseaux sociaux et la quête effrénée de likes... pas mon truc ! J'avoue que j'apprécie plutôt ce genre d'ouvrage qui résume et illustre des études que je n'aurais sans doute jamais lues dans leur forme originale. Le dessin et la graphie utilisés sont typiques de cette auteure et j'ai fini par les trouver agréables malgré leur côté... on va dire un peu brut ! Pour ma part, un cran en dessous de l'autre œuvre que j'avais lue, L'Origine du Monde, mais bien intéressant quand même, et une belle édition toilée bien jolie dans ma bibliothèque.

22/12/2021 (modifier)