Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Samedi et Dimanche

Note: 3.64/5
(3.64/5 pour 11 avis)

Les aventures de deux lézards en quête d'identité.


Animalier Fabien Vehlmann Poisson Pilote

Deux lézards, Samedi et Dimanche, se prélassent sur une île. Mais voilà, la question essentielle leur tombe dessus : "Qui sommes-nous, d'où venons-nous ?" Partis en quête d'une réponse, nos deux amis découvrent par la même occasion cette île magique. Un régal d'humour et de fantaisie ! (Tome 1) « Tu as changé depuis que tu la vois : tu te saoûles, tu te bas avec des éléphants... je ne te reconnais plus. » (Tome 2) Julie, la copine de Samedi, est enceinte jusqu'aux dents, et la ponte (puisqu'il s'agit de lézards) approche.Evidemment, Samedi s'angoisse et va imaginer le pire : ses futurs enfants pourraient s'étouffer avec une machine à écrire, être écrasés par un tank ou encore être fragmentés dans une cuve d'azote liquide... Pour acheter un détecteur de tank et un vaccin antiazote, il lui faut donc - raisonne-t-il - gagner beaucoup de coquillages. C'est ainsi qu'il part à la recherche de la baleine de la fortune, sans rien dire à sa chère et tendre. Mais les aventures qui l'attendent ne sont pas forcément celles que lui attendait... (Tome 3)

Scénariste
Dessinateur
Coloristes
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution Juin 2001
Statut histoire Une histoire par tome 4 tomes parus
Couverture de la série Samedi et Dimanche
Les notes (11)
Cliquez pour lire les avis

15/04/2003 | ThePatrick
Modifier


L'avatar du posteur Noirdésir

Eh bien, voilà une série typique de la collection « Poisson Pilote », avec un dessin simple mais efficace – idem pour la colorisation. Et des scénarios – en fait une suite de petites historiettes, d’épisodes, formant une histoire complète – eux aussi simples, mêlant humour et réflexions vaguement philosophiques, qui sont globalement réussis (et qui peuvent offrir plusieurs niveaux de lecture). S’adressant plutôt à un public jeune, cette série peut élargir son public, avec ces deux lézards (autour desquels d’autres bestioles, plus ou moins réelles, animent la vie d’une île) pleins de vie. Inégale, mais plutôt réussie dans l’ensemble, voilà une série pleine d’optimisme et de fraicheur que je vous recommande. Note réelle 3,5/5.

05/06/2017 (modifier)
Par Gaston
Note: 3/5
L'avatar du posteur Gaston

'Samedi et Dimanche' est typiquement le genre de série sans prétention que j'aime bien lire uniquement pour me détendre. Les réparties entre Samedi et Dimanche me font souvent rire, les personnages sont attachants (j'aime bien l'oiseau qui dort en volant), les histoires sont chouettes et légères (dans le bon sens du terme) et je ne m'ennuie pas une seconde. Que demander de plus à une bande dessinée ? Une suite peut-être, mais je ne pense pas qu'on va l'avoir de si tôt.

05/10/2009 (modifier)
Par Ro
Note: 4/5
L'avatar du posteur Ro

Note approximative : 3.5/5 Cette BD me rappelle grandement certains albums de Trondheim et Sfar : sous une apparence de Bd enfantine, nous suivons des personnages qui se posent des questions, des questions naïves mais souvent essentielles, des questions sur la vie, des questions philosophiques. Ensemble, Samedi et Dimanche rencontrent des gens spéciaux, visitent des endroits étranges et parfois magiques, sont témoins d'évènements pleins de métaphores et pleins d'un enseignement simple sur la vie. L'humour est bien présent, je dois admettre avoir ri à pas mal de moments. C'est bien plaisant à lire. Mais en même temps, je dois dire que je ne suis pas un grand passionné de ce genre d'histoires à base d'humour et de philosophie naïve. Je lis ces albums mais sans empressement à les terminer, sans être pleinement captivé. Malgré cette petite réticence, dans l'ensemble, c'est sympa, mignon, assez intelligent et souvent drôle.

15/03/2006 (modifier)
Par ArzaK
Note: 5/5

J’adore carrément. Il y a quelques années, j’avais déjà feuilleté le premier tome mais sans sauter le pas, croyant qu’il s’agissait d’un truc pour gosse. Les premières impressions sont parfois les moins bonnes. Samedi et Dimanche est une bd légère et intelligente, drôle et subtile, originale et pleine de fantaisie. Un pur bijou. Elle peut facilement se lire à plusieurs niveaux. Le scénariste met en scène tout un petit monde qui entre souvent en résonance avec le notre. Mais ne vous attendez pas à la fable lourde de sens. Tout est suggéré, sans aucune lourdeur. Le deuxième tome est peut-être un petit peu moins riche que les deux autres.

26/12/2004 (modifier)

J'aime! On ne peut qu'apprécier la vie de ces héros à la découverte du monde. A travers leurs histoires c'est une bonne partie de mes rêves d'enfant que j'ai retrouvée ; je ne peux et ne veux renier tous mes rêves de môme et je rends grace à tous ces dessinateurs qui croient encore que l'imagination enfantine fait vendre. Si ce n'est pour vous, alors faites-le découvrir à vos enfants. Eux, sauront voir où se trouve la superbe de cette bd. Ca y est l'émotion me gagne, n'avez vous pas honte de faire souffrir mon pauvre coeur de chérubin?......;)

13/10/2004 (modifier)
Par Pierig
Note: 4/5 Coups de coeur expiré
L'avatar du posteur Pierig

MAJ du 11/08/2009 Je modifie mon avis en profondeur après lecture des 4 opus. Ma vision sur cette série a complètement changé. De "gentillet, voire sympathique mais sans plus", mon impression se mue en "intelligent, inventif et distrayant". "Intelligent" car Fabien Vehlmann offre ici une caricature fine de l’appréhension de sa propre vie (questions existentielles), de la complexité des rapports humains et de la vie sociale en général. "Inventif" car les sujets traités le sont à travers les relations de deux lézards vivant sur une île complètement loufoque. "Distrayant" car nos deux héros sont l’objet de bien des (més)aventures très tarazimboumant. L’humour y est bien présent sans toutefois devenir trop envahissant. Si chaque tome forme une histoire complète, l’ensemble constitue un récit suivi qui présente l’évolution de nos deux compères. Enfin, la lecture se fait à deux niveaux (l’un basique, qui satisfera les plus jeunes, l’autre plus fin, que l’adulte appréciera à sa juste valeur). Petit bémol pour le 4eme opus qui, s’il renforce les relations entre Samedi et Dimanche, n’apporte pas grand-chose de vital pour la série. Peut-être un tome de trop ?

15/09/2004 (modifier)
Par Cassidy
Note: 4/5 Coups de coeur expiré

Eh ben ça fait plaisir, de tomber sur des BD comme ça de temps en temps ! Samedi et Dimanche, c’est le genre de petite série qui ne paie pas de mine comme ça au départ, mais révèle bien vite de grandes qualités. C’est frais, c’est plein de fantaisie, c’est gentil sans être gnangnan… Ca peut plaire aux adultes et aux enfants, l’humour alterne entre légèreté pétillante et débilité réjouissante. Sous des dehors sans prétentions de petites aventures de petits lézards, Samedi et Dimanche parle de la “vraie vie”, sans que ça ressemble à du “roman graphique” autobiographico-nombriliste, et dit 2-3 petits trucs pas cons sans pour autant dispenser de grandes leçons de vie sur un ton solennel. Bref, moi j’aime beaucoup.

03/07/2004 (modifier)
Par elveen
Note: 3/5

Samedi et Dimanche? C'est excellent! J'aime cet humour, j'aime ces petites réflexions ou situations dans lesquels nous pouvons tous nous reconnaître (les questions existentielles qu'on se pose, les relations amoureuses, la recherche d'un emploi,...). Le dessin, assez simple, convient bien à ce genre d'histoires et les couleurs vives donnent de la gaieté à l'ensemble. Certes, ce n'est pas la BD du siècle, mais ça se laisse lire avec plaisir!

29/01/2004 (modifier)
Par Thanos
Note: 3/5

Les aventures de ces deux petits lézards sont très agréables à lire, très divertissantes, c’est un réel plaisir de lire ces trois tomes, une histoire par tome mais un fil conducteur entre chaque album ! Les différents scénars sont bien faits, agréables, marrants, sympathiques, on passe un très bon moment en lisant ces albums. Les persos sont très sympas (Roberto est terrible), amusants et attachants. Pour le dessin c’est simple mais adapté au sujet, à l’histoire, à l’ambiance, et grâce aux très bonnes couleurs de Walter (Donjon) et Yuka, ces dessins deviennent vraiment bons, marrants et bien adaptés pour ce type d’histoire ! Une bonne série (tome 2 excellent), attendons la suite…

30/07/2003 (modifier)
Par JBT900
Note: 2/5

1. Le paradis des cailloux Dargaud et sa très sympathique collection « Poisson Pilote » livre ici une nouvelle série humoristique qui ne révolutionne certes pas la BD mais qui présente quelques planches sympathiques. Samedi & Dimanche sont deux lézards affublés de bonnets pure laine 100% mouton. Ils sont en train de pêcher bien tranquilles sur des cailloux, à quelques mètres de leur plage. Et là paf ! Samedi se pose les questions : mais qu’est ce qu’ils fichent là, d’où ils viennent, qu’y a t-il d’autre sur cette île… Questions existentielles qui tranchent nettement avec leur univers coléreux et le ton résolument joyeux de cette histoire. Les couleurs vives de Walter & Yuka (les coloristes maison qui avaient déjà officié pour Blain dans Isaac le pirate) ne sont pas étrangères à la gaieté qui se dégage de cet album. Le ton est plaisant, et les personnages secondaires tels que l’oiseau Roberto et Bob le tyrannosaure apportent quelques scènes souriantes. Le dessin en lui même n’est pas franchement spectaculaire, ce n’est pas la priorité principale des auteurs qui nous offrent là un album sans grande prétention mais qui se laisse lire. Les messages philosophiques ne sont pas non plus le but, même si certaines déclarations sont ambiguës et le message de Carpe Diem qu’elles véhiculent est quand même bien consensuel.

26/05/2003 (modifier)