Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire - Commander en ligne : pourquoi BDfugue ?

...donc, Jean

Note: 3/5
(3/5 pour 1 avis)

Jean Molinier, quinquagénaire hyper actif, fils de grand bourgeois veut bousculer le monde sclérosé qui l'entoure. Pour cela, il débauchera Leporel directeur de son agence bancaire et l'entrainera dans une aventure industrielle et mondaine qui laissera des traces.


Echo des Savanes

Jean Molinier, la bonne cinquantaine, ex grand séducteur a fait fortune grâce à une intuition qui lui a permit de conquérir un marché émergent de l'informatique. Il est très riche mais c'est autre chose qui le pousse. Il change alors de projet et se tourne vers le marché de l'Art. Pour l'aider, il débauche Leporel son directeur d'agence bancaire, un trentenaire qui vivait une vie paisible mais monotone auprès de sa femme et de ses deux enfants. Un tourbillon commence qui mettra à mal la vie si bien réglée de Leporel. Molinier fonce, casse les codes, se moque de tous et de tout mais la tragique et imprévisible réalité de la vie le ratrappera.

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 09 Octobre 1990
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série ...donc, Jean

03/10/2021 | bamiléké
Modifier


L'avatar du posteur bamiléké

Je ne suis pas un fan de Martin Veyron. Son personnage emblématique de Bernard Lermite me tape sur les nerfs. C'était le prototype de la déconstruction des années 80 du modèle masculin ancien, viril et dominateur. Son dessin particulier n'est pas à mon goût et les femmes croquées ne sont pas particulièrement sensuelles même dans des positions suggestives. La description d'un petit monde parisien a pu être pertinente à une époque mais réservée à une élite intellectuelle. Le zest d'érotisme était une provocation pour l'époque dans ce type d'album. Donc, Jean ? J'ai été assez agréablement surpris par ce quinqua/sexagénaire qui bouscule tout sur son passage. Il sait qu'il vit ses dernières années de puissance tant en libido qu'en professionnel. Jean Molinier est dans un état de surexcitation intellectuelle, ce qui le rend entreprenant et presque visionnaire dans un monde frileux. Cela le rend encore séduisant auprès des dames malgré son âge et quelques difficultés débutantes. (Le passage avec la femme de Leporel est savoureux). Molinier entraine Leporel son ex directeur d'agence bancaire dans sa course. Mais Leporel n'est pas aussi libre que Molinier. Leporel suivra et goûtera à un monde alors inconnu. Mais la maîtrise totale est une illusion. Vous pensez être arrivé au sommet et puis on trouve le ravin. Je conclus par le titre un peu énigmatique mais c'est un trait d'humour rigolo. A vous de trouver !

03/10/2021 (modifier)