Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire - Commander en ligne : pourquoi BDfugue ?

Tâvutatèt

Note: 3/5
(3/5 pour 1 avis)

Être une momie exposée dans un musée, c'est amusant tant qu'il y a des enfants à qui sourire pendant la journée. Mais au fil des années, plus personne ne visite l'endroit. Et Tâvutatèt s'ennuie. Plutôt que d'attendre la venue de nouveaux touristes, elle rêve de découvrir le monde avec Képabèt, sa loutre et meilleure amie. Si seulement elle pouvait ne plus avoir à dormir dans ce vieux sarcophage, son lit depuis des siècles... Mais sa mère, célèbre pharaonne, lui a formellement interdit de mettre un pied dehors : il ne faudrait pas que les humains découvrent que la princesse Tâvutatèt est bien vivante !


Albums jeunesse : 10 à 13 ans Auteurs italiens Les momies Monstres rigolos

Pourtant, un soir, cette même maman vient la chercher pour s'enfuir. L'inquiétude au fond du regard, l'ancienne Souveraine annonce à sa fille la fermeture imminente du musée et l'arrivée de « Mowlausses », un mystérieux groupe, dont la mission consiste à exterminer les êtres surnaturels. Débute alors un long et trépidant voyage pour notre jeune héroïne. Quittant l'Egypte, elle se rend jusqu'en Angleterre, où elle doit rejoindre un clan de créatures fantastiques pourchassées comme elle, mais pouvant la protéger. Avec Tavutatèt, plongez dans l'univers de l'Égypte ancienne et venez à la rencontre de personnages extraordinaires qui défient le temps et incarnent des légendes séculaires. Une nouvelle série jeunesse, au ton décalé, pleine d'aventure et de suspens. Un périple en deux tomes.

Scénariste
Dessinateur
Coloriste
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 24 Février 2021
Statut histoire Série en cours 1 tome paru
Dernière parution : Moins d'un an
Couverture de la série Tâvutatèt

31/05/2021 | Ro
Modifier


Par Ro
Note: 3/5
L'avatar du posteur Ro

Tâvutatèt est une série d'aventure jeunesse ayant pour héroïne une "jeune" momie pleine de vie qui doit fuir son petit musée égyptien pour trouver refuge auprès d'autres créatures surnaturelles comme elle. La série semble s'adresser à un public de 10 à 13 ans. Elle est soutenue par un dessin qui attire rapidement l'œil. C'est un style graphique dynamique, frais et lumineux, légèrement influencé par l'école Disney italienne. Il se révèle à la fois adapté à un jeune lectorat et en même temps bien détaillé et soigné. Bref, c'est le graphisme qui fait la force de cette série. Car le scénario, lui, m'a moins enthousiasmé. Je l'ai trouvé trop immature, trop visiblement destiné à de jeunes lecteurs quitte à accumuler beaucoup d'incohérences et de clichés du genre. Pour commencer, le rythme est échevelé. L'héroïne doit fuir son musée dès les premières pages et entame un périple ponctué d'innombrables péripéties plus ou moins superflues ne laissant jamais au lecteur le temps de reprendre son souffle. C'est un peu épuisant et cela ne permet pas à une ambiance de s'installer pour réussir à s'attacher à l'héroïne et à s'imprégner du danger qu'elle encourt. Ce danger, on ne le prend pas au sérieux car il y a trop d'éléments bancals et stéréotypés qui viennent le gâcher. Dès le début, on peut s'interroger sur cette "jeune" momie de plusieurs millénaires qui ne sait rien du monde qui l'entoure alors que sa mère (la fameuse Hatchepsout, nommée aussi à tort Hapchesout au détour d'un dialogue peu attentif) et sa petite nièce, momies elles aussi depuis a priori aussi longtemps, semblent très informées mais refusent de lui transmettre les informations qui lui manquent. Ca sent le mystère artificiellement entretenu pour attiser la curiosité du lecteur ou s'épargner des explications compliquées. Ensuite, le personnage lui-même n'est pas très crédible car il oscille entre son aspect de jeune fille en pleine forme et donc n'ayant pas de quoi effrayer qui que ce soit, et sa peur permanente d'être reconnue comme une momie à cause de ses bandelettes et de traumatiser les gens. On n'y croit pas trop. Et surtout, ce qui m'a agacé, c'est le côté caricatural des méchants qui apparaissent sans arrêt sur sa route comme par hasard et jouent les vrais vilains pour enfants parfaitement manichéens. Une bonne histoire se reconnait à ses bons méchants : ici, c'est raté. Même le groupes d'amis qu'elle se fait au bout d'un certain temps est un peu gâché car on n'a pas le temps de nous les présenter et on ne garde d'eux qu'une vision superficielle et sans saveur. Il y a dans cette BD de très bons éléments. Le graphisme pour commencer, puis le contexte et les personnages, exception faite des méchants. Et l'intrigue aurait pu se révéler du coup très bonne. Mais elle n'est pas satisfaisante car elle est racontée avec trop de désinvolture, d'empressement, d'artificialité et de clichés de récits jeunesse. En l'état, la série peut éventuellement plaire à de jeunes lecteurs mais je doute qu'elle marque leurs mémoires. C'est dommage. Peut-être que ces défauts de maîtrise seront corrigés par la suite, s'il y a bien une suite. Note réelle : 2,5/5

31/05/2021 (modifier)