Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire - Commander en ligne : pourquoi BDfugue ?

Les Déserteurs (Autheman)

Note: 3/5
(3/5 pour 2 avis)

4 bonhommes en vadrouille.


Pilote

Quatre personnages que tout semble opposer errent ensemble, vivant d'expédients, se chamaillent, s'entre-aident. Presque rien n'existe autour d'eux, on ne sait d'où ils viennent ni où ils vont.

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution Avril 1983
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Les Déserteurs (Autheman)

09/05/2021 | Noirdésir
Modifier


L'avatar du posteur Agecanonix

J'avais retrouvé l'an dernier dans des numéros de Pilote quelques épisodes de cette Bd, mais je n'avais pas l'histoire au complet, et puis j'ai dégoté cette année chez un de mes bouquinistes en centre ville l'album d'origine, de la fameuse collection Pilote, édition 83 broché souple pour 4 euros, en bon état, alors que sur e-bay je l'avais vu à 13,90 euros, je crois que j'avais fait une bonne affaire parce que mon bouquiniste m'avait dit qu'il n'y avait que moi que ça pouvait intéresser ce genre de Bd, d'où son prix très bas. J'avais donc l'intention de le poster, mais croyant prendre mon temps, je me suis fait couper l'herbe sous le pied par NoirDésir, j'avais oublié qu'on avait des goûts proches sur des bandes anciennes... bon ben c'est pas grave, ça m'a évité de perdre un peu de temps... Je n'ai pas grand chose à ajouter vu que NoirDé a déjà pas mal commenté le truc ; il s'agit d'une bande d'un esprit purement des années 80, elle a démarré en 1981 dans Pilote alors dans sa formule mensuelle, à raison de 2 pages. Disons que c'est pas évident à définir et à classer, je l'aurais peut-être plutôt classé en inclassable tellement c'est absurde, avec un côté qui frôle le surréalisme, à travers 4 bras cassés qui représentent des caractères de la société des années 80, d'où un aspect parfois un peu daté qu'il faut recontextualiser. Tout ceci est assez drôle mais sans plus, je n'ai pas explosé de rire non plus, mais l'humour réside presque essentiellement dans les dialogues, le récit est un peu sans queue ni tête, rien n'est trop défini, j'ai l'impression que Autheman a déballé tout ça sans trop savoir où ça allait le mener, mais c'est sans aucun doute avec cette Bd que s'est développé son sens étonnant du dialogue et du rythme narratif qu'on retrouvera dans ses autres bandes. Son dessin est encore un peu minimaliste, avec des tronches pas jolies, des formes carrées, sans trop de décors, d'un style qu'on croirait influencé par les Bd underground américaines, mais c'est très efficace. Son graphisme n'a jamais été très esthétique, mais il va s'améliorer largement lorsqu'il travaillera dans l'Echo des Savanes, sur Vic Valence, ou dans Circus sur L'Ombre de moi-même (Autheman) au style plus vif et plus percutant. Un album assez intéressant, pas indispensable ni renversant, mais si vous le trouvez à un prix très modique, ça peut être sympa. J'hésite sur la note, disons entre 2,5 et 3/5.

10/05/2021 (modifier)
L'avatar du posteur Noirdésir

Voilà une histoire assez brinquebalante, dans laquelle nous suivons un groupe de personnages des plus hétéroclite : un para macho et grande gueule, un prolo de banlieue, un intello gringalet, et un vieux bourgeois fils à maman homosexuel (qui ne cesse de raconter sa vie d’avant, avec môman). Le casting balaye large ! Ces quatre types semblent fuir on ne sait quoi, aller on ne sait où, cherchent à survivre en marge de la société. Le cadre reste flou jusqu’au bout, l’essentiel se concentrant sur les échanges – parfois musclés (dans tous les sens du terme !) – entre nos quatre héros. Les quatre gus se déplacent dans un décor quasi vidé ses autres habitants, les rares maisons sont vides (comme un TGV abandonné en pleine cambrousse !). C’est assez déroutant. L’ensemble est inégal et parfois un peu trop verbeux. Mais ça se laisse lire, on oublie facilement le côté absurde et n’import’nawak de l’ensemble, pour se focaliser sur la succession de situations et de dialogues étonnants.

09/05/2021 (modifier)