Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire - Commander en ligne : pourquoi BDfugue ?

Couacs au Mont-Vérité

Note: 2/5
(2/5 pour 1 avis)

Un monastère perdu en haut d'une montagne, sept moines en tous points semblables, obsédés par la fin du monde et aux penchants ivrognes et querelleurs, une Sphynge observant et sachant tout, la Mune omnisciente dans le ciel, et aussi, parfois, des visiteurs, comme ici une prisonnière enceinte, des flics l'escortant, mais aussi l'auteur de cette bande dessinée.


Nouveautés BD, comics et manga

Jean-Christophe Menu replonge dans son univers du Mont-Vérité avec comme intentions de le dévoiler à ceux qui ne le connaitraient pas encore, de se mettre en danger en improvisant une histoire dont le principe est d'introduire des éléments extérieurs et perturbateurs dans un univers clos. Un auteur trop rare à l'imagination puissante.

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 23 Avril 2021
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Couacs au Mont-Vérité

20/04/2021 | Ro
Modifier


Par Ro
Note: 2/5
L'avatar du posteur Ro

J-C Menu a publié dans divers magazines de nombreuses histoires mettant en scène le petit univers du Mont-Vérité et de ses habitants, ses moines notamment. Plusieurs ont fait l'objet d'une publication dans Le Livre du Mont-Vérité et dans Mont-Vérité chrono-poche, mais beaucoup sont restées inédites en albums. Avec Couacs au Mont-Vérité, Menu revient pour faire à nouveau vivre cet univers, cette fois chez Dargaud et en couleurs, le temps d'une longue histoire en 64 pages. Je n'avais rien lu sur cet univers et je l'ai découvert avec cet album. C'est un petit cadre fantasque, orienté vers l'humour et l'aventure dérisoire. Entre le graphisme un peu fouillis de Menu et ce ton volontiers absurde, voire parfois délirant, cela m'a rappelé l'ambiance du Concombre Masqué de Mandryka, en moins dingue toutefois. Honnêtement, je ne suis pas tombé sous le charme. Pour commencer, je n'aime pas vraiment le dessin de Menu, et ensuite je n'ai trouvé son univers ni passionnant ni drôle. Ma curiosité était un peu piquée en début de lecture, du fait de ce cadre et de ces personnages farfelus, mais j'ai été assez vite assommé par la lourdeur des dialogues et le manque de structure de l'intrigue. Si j'ai bien compris, il s'agit en grande partie d'improvisation scénaristique, et ce n'est pas un exercice qui me plait : ça m'a donné l'impression de voir l'auteur essayer de se dépatouiller dans les méandres de son récit pour essayer d'en faire ressortir quelque chose d'intéressant. Seule la manière dont il brise le quatrième mur en se faisant intervenir lui-même en tant qu'auteur, allant jusqu'à effaroucher ses propres personnages, est un peu originale et sympathique, mais elle n'apporte finalement pas grand chose. Je n'ai pas rigolé et je me suis trop vite ennuyé.

20/04/2021 (modifier)