Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire - Commander en ligne : pourquoi BDfugue ?

La Vague gelée

Note: 3/5
(3/5 pour 1 avis)

Nicolas Marlin, surfeur professionnel, traverse une passe difficile. Sa participation au contest de San Telmo, un spot qu'il déteste, s'avère encore une fois un désastre.


BD numérique Les petits éditeurs pendant la pandémie Sport

Les vagues sont traîtresses, la chaleur étouffante, d'étranges manœuvres militaires ont lieu dans la baie et pour couronner le tout, son grand-père, un personnage charismatique mais autoritaire, réapparaît après plusieurs années d'absence. La survenue d'une vague extraordinaire sera l'occasion pour Nicolas de se plonger littéralement dans sa mémoire et ses angoisses les plus profondes.

Scénariste
EMG
Dessinateur
EMG
Coloriste
EMG
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 06 Mars 2020
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série La Vague gelée

05/04/2021 | Ro
Modifier


Par Ro
Note: 3/5
L'avatar du posteur Ro

Cette BD sort tellement des sentiers battus que je n'ai pas trouvé dans quel genre la classer : roman graphique, fantastique, science-fiction, aventure...? Un peu de tout sans être exactement ni l'un ni l'autre. Le graphisme choque au premier regard. C'est en effet un dessin à l'ordinateur, très pixelisé. Ce n'est pas vraiment du pixel art selon moi car ce sont essentiellement de grands aplats de couleurs type Paint. Sur quelques cases, j'y ai trouvé une esthétique plaisante rappelant les jeux vidéos d'Eric Chahi (Another World notamment), mais sans l'animation c'est tout de suite moins joli. Et à côté de cela beaucoup de cases plus basiques sont également moins charmantes, surtout en ce qui concerne les anatomies des personnages. Mais j'apprécie toutefois l'originalité de ce style graphique et la personnalité qu'il donne à cet album. Et le travail sur les couleurs est également sympathique. L'histoire est intrigante. On se demande un long moment où l'auteur veut nous mener. On y suit un jeune champion de surf qui, au moment d'une compétition, se trouve dans une mauvaise passe et pense abandonner. En parallèle, on a droit à plusieurs flash-back le concernant lui , son père disparu, et son grand-père qui essaie de le retrouver ce fameux jour de compétition. Et le mystère reste entier sur cette sensation de malaise que ressent le héros et sur la présence bizarre d'un navire militaire au large de la plage où se déroulent les évènements. Dans la seconde moitié de l'album, une part de SF ou de fantastique vient soudainement s'insérer, accentuant encore le côté intrigant de l'ensemble. Et sur la toute fin, le récit devient encore plus déroutant au point de devenir vraiment... bizarre. Si j'ai trouvé plaisants les deux premiers tiers de l'album, ma lecture était surtout motivée par la curiosité. Mais j'ai peu à peu perdu pied sur la dernière partie, étant à la fois encore plus intrigué et en même temps déstabilisé. Les dernières pages donnent l'impression de tourner au n'importe quoi, même si on comprend la raison de cela et le message que l'auteur essaie de faire passer. J'ai surtout été frustré par une fin que j'estime en queue de poisson, une fin trop ouverte, trop "art et essai" à mes yeux. Cette conclusion ne m'a pas satisfait, ou alors je n'ai tout simplement pas trouvé qu'elle était bien amenée et bien mise en scène. Malgré cette déception, je salue l'originalité de cet album, tant sur le plan graphique que sur l'histoire elle-même. Il y a quelque chose qui se dégage de cette BD et qui mérite l'intérêt.

05/04/2021 (modifier)