Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Batman – Curse of the white knight

Note: 3/5
(3/5 pour 1 avis)

La suite de Batman - White Knight.


Batman DC Comics Super-héros Univers des super-héros DC Comics

Le fléau Jack Napier est de nouveau derrière les barreaux, mais la sérénité est loin d'être de retour à Gotham, et encore moins au Manoir Wayne, où Bruce peine à retrouver équilibre et sérénité. Son pire ennemi n'a pas seulement ébranlé ses convictions et sa raison d'être, il a également durablement saccagé l'image de Batman et sa légitimité aux yeux des habitants de sa ville. La disparition d'Alfred n'est pas sans séquelle non plus, bien qu'elle laisse derrière lui un héritage inattendu : le journal d'Edmond Wayne daté de 1685, premier de sa lignée à s'être installé à Gotham et adversaire d'un certain Lafayette Arkham, dont les ossements ont été récemment découvert dans la cellule du Joker. Texte: L'éditeur

Scénariste
Dessinateurs
Coloriste
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 02 Octobre 2020
Statut histoire One shot (contient aussi une histoire en bonus) 1 tome paru
Couverture de la série Batman – Curse of the white knight
Les notes (1)
Logo BDfugue Achetez sur BDfugue !

23/02/2021 | Gaston
Modifier


Par Gaston
Note: 3/5
L'avatar du posteur Gaston

La suite de Batman - White Knight et j'ai mieux aimé ou au moins cette fois-ci il y a moins d'éléments qui m'ont énervé dans le scénario. Joker agit cette fois-ci comme je l'imagine qu'il agit : en criminel alors que dans White Knight j'avais l'impression que ce Joker n'avait presque rien fait de vraiment terrible. Il y a tout de même encore le truc horripilant de "Joker se change en Jack Napier selon les émotions qu'il a". À ce que je sache, Joker a été transformé après être tombé dans une cuve de produits chimiques et cela a changé son corps de manière permanente. Il n'est pas Hulk et je me fous que ça se passe dans un univers parallèle, Joker ne redevient pas 'normal' d'un coup. Il y aussi le fait que Murphy utilise des méchants de Batman uniquement pour les tuer. Or, je suis un grand fan des méchants de Batman et lorsque je vois Murphy les tuer au lieu de trouver une manière intéressante de les utiliser, ça me frustre. Sinon, l'histoire est pas mal. Cette fois-ci Batman va devoir affronter Azrael et apprendre de terribles secrets de famille. Cette partie est bien maitrisée et je n'ai pas vu venir le twist sur les familles de Batman et Azrael. Il y a encore des discussions sur si ce que fait Batman pour Gotham et Murphy amène des réflexions intéressantes quoique je ne suis pas totalement convaincu par son discours. Au moins son Batman chercher à faire le bien et corriger ses erreurs et je préfère ça au Batman qui est juste un gros connard (oui, Miller c'est ton Batman que j'ai en tête lorsque j'écris ça). Le dessin est très bon. En tous cas, les fans du premier risquent de mieux adorer que moi. Il y aussi en bonus une histoire sur Mister Freeze qui explique toute son histoire. C'est pas mauvais, mais j'ai pas eu l'impression d'en apprendre plus sur lui, c'est des informations qu'on a déjà eues dans White Knight.

23/02/2021 (modifier)