Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Le Spirou d'Emile Bravo - Le journal d'un ingénu

Note: 3.85/5
(3.85/5 pour 13 avis)

2008 : Prix Canal BD 2008 : Grand prix RTL de la bande dessinée Diagonale 2008 : prix du meilleur album Angoulême 2009 : album essentiel Un jeune journaliste inconscient dénommé Fantasio déclenche l'apocalypse ! Cette série a une suite : Le Spirou d'Emile Bravo - L'Espoir malgré tout


1939 - 1945 : La Seconde Guerre Mondiale Angoulême : récapitulatif des séries primées Dupuis L'univers de Spirou et Fantasio Les coups de coeur des internautes One-shots, le best-of

Et pourtant cette guerre aurait pu être évitée ! Des pourparlers entre émissaires polonais et Karl Von Glaubitz, premier secrétaire du ministre allemand des affaires étrangères Von Ribbentrop à Bruxelles, étaient dans une impasse lorsqu'un jeune groom du Moustic Hôtel, prénommé Spirou, a proposé une solution tout à fait originale au problème délicat de Dantzig qui semblait convenir à toutes les parties en présence. C'est à ce moment-là que le jeune Fantasio, un de nos collaborateurs à la rubrique des chiens écrasés, a surgi et tenté d'obtenir des informations auprès du délégué allemand. Devant le refus de celui-ci, une rixe éclata au cours de laquelle le jeune inconscient aurait flanqué son poing dans la figure du dignitaire nazi qui l'aurait assez mal pris. On s'attend à des représailles imminentes de la part de l'Allemagne. Des bombardiers de la Luftwaffe auraient décollé à l'aube en direction de la frontière polonaise.

Scénariste
Dessinateur
Coloristes
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 23 Avril 2008
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Le Spirou d'Emile Bravo - Le journal d'un ingénu
Les notes (13)
Cliquez pour lire les avis

13/01/2021 | Ro
Modifier


Par Gaston
Note: 4/5 Coups de coeur du moment
L'avatar du posteur Gaston

Un très bon album. Si je ne me trompe pas, c'est l'album qui m'a fait découvrir Émile Bravo et j'ai tout de suite aimé son dessin même si son style se rapproche plus d'un Tintin que d'un Spirou. Le scénario est très mature, probablement l'album le plus 'adulte' de Spirou et pourtant c'est écrit dans un style qui peut plaire à la fois aux jeunes et aux adultes. En tout cas, moi j'ai lu ça la première fois lorsque je terminais mon adolescence et j'ai adoré. La relation entre Spirou et son amie polonaise est très touchante et j'ai bien aimé voir ce qu'un jeune comme Spirou qui ne connait pas grand chose à la vie réagit face aux événements qui vont engendrer la seconde guerre mondiale. Seule ombre au tableau qui fait en sorte que je ne donne pas la note maximal: je n'aime pas du tout le traitement du personnage de Fantasio qui est transformé en crétin. Il était loufoque sous Jijé et dans les premiers Franquin, mais il était sympathique alors qu'ici il est énervant et j'avais envie de le frapper. Et il y a son rôle dans le dénouement que j'ai toujours détesté. Presque un chef d'œuvre pour moi donc.

14/01/2021 (modifier)