Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire - Commander en ligne : pourquoi BDfugue ?

Les Formidables Aventures sans Lapinot

Note: 2.9/5
(2.9/5 pour 21 avis)

Publications des divers travaux de Trondheim dans diverses revues de presses.


Animalier Lewis Trondheim

Des discussions sur la vie dans tout ses sens et de partout où elle mène de l'argent à la télé, le quotidien etc etc, des thème essentiels que Lewis traite avec maestria... La vie suis son court et les critiques de celle ci aussi... Tout y passe dans le premier tome. Le second tome lui est plus centré sur ce cher Ordinateur ! Comment faire son choix etc tec ... tout ce qui concerne notre cher ordinateur avant qu'on ne l'achète ou alors la prise en main d'un logiciel ... Philosophie de l'humour made in Trondheim :)

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution Septembre 1997
Statut histoire Strips - gags 4 tomes parus
Couverture de la série Les Formidables Aventures sans Lapinot

14/09/2001 | Kael
Modifier


Par Ro
Note: 3/5
L'avatar du posteur Ro

J'apprécie le tome 1 de cette série car il se rapproche de Approximativement et met en scène le petit monde de Trondheim. Il est bourré d'humour fin et de situations cocasses ou intéressantes, et à la différence de Approximativement où je me suis un peu ennuyé sur certaines portions de la lecture, ici pas du tout car c'est plus une suite de "gags" donc pas moyen de s'ennuyer. Les tomes 2 et 3 eux sont dans un style très différent. Il s'agit d'une suite de gags indépendants en une planche portant sur des geeks ou passionnés de micro et de jeux vidéos. C'est sympa aussi mais je trouve que l'humour y est moins fin, un peu éloigné de ce à quoi Trondheim m'a habitué. Et surtout s'agissant de sujets informatiques et technologiques, ils vieillissent forcément très vite. Sympa globalement mais un peu moins que le tome 1. Quant au tome 4, c'est véritablement une "aventure sans Lapinot" puisqu'il reprend pour de bon l'univers de la série Les Formidables Aventures de Lapinot pour offrir une histoire complète en un tome mettant en scène les proches de Lapinot mais pas lui. Le sujet est cette fois la drague et les relations sentimentales. Le ton y est le même que dans la série Lapinot et c'est ce que j'apprécie. Mais sans lui, la saveur n'est pas tout à fait la même, et je dois dire que le personnage de Félix m'agace un peu.

07/05/2004 (MAJ le 05/08/2021) (modifier)
L'avatar du posteur Noirdésir

Trondheim est un auteur très intéressant, qui a produit et continue de produire une œuvre immense et variée. C'est donc un auteur que je suis particulièrement (d'autant plus que je m'intéresse énormément à ses travaux sur l'oubapo). Bref, je suis d'autant plus navré de dire du mal de ces " aventures ", qui font partie clairement de ce qui m'a le moins accroché dans sa production. Si je n'avais pas été enthousiaste après la lecture des aventures AVEC Lapinot, cela restait quand même une lecture sympa (même si très inégal). Mais je partais quand même avec un peu de recul sur cette série. J'avoue avoir eu du mal à finir le seul album qui me soit tombé sous la main ("Les aventures de l'Univers"). En effet, cela ressemble trop à des fonds de tiroir, de petites notes sur le quotidien, rassemblées sans que n'y soit ajouté un peu de sel: rien ici pour dynamiser une lecture plate, creuse et décevante. Quelques sourires, certes, mais c'est trop peu pour me donner l'envie de poursuivre la découverte de cette série. Pour le dessin, tous les styles habituels de Trondheim y passent, des personnages animaliers aux crobards patatoïdes. Mais chez Trondheim, c'est surtout le texte qui importe, et ici cela n'équilibre pas la balance.

20/02/2017 (modifier)
Par marion
Note: 2/5

Rien d'intéressant dans ces albums. On suit sa petite vie plan-plan, ses petites névroses chiantes. Genre "on aménage donc on met des cartons vide dehors. Pendant la nuit les cartons deviennent humides dont on les met au soleil. Du coup, il y a pleins de petites bêtes qui squattent dessus, beurk", et c'est tout comme ça. Pas de rire, pas de sourire, juste le sentiment que ça ne lui réussi pas de parler de lui même et que ça ne me donne pas envie de le rencontrer de peur de m'endormir en l'écoutant. Bref, il a réussi à faire plus chiant que son blog, bravo !

02/09/2010 (modifier)

Avis après lecture des tomes 1- 2- 4 Si le tome 4 nous raconte un récit complet les tomes 1 et 2 se composent de situations en une planche. Le dessin présente des humains aux têtes animales croqués de façon sommaire afin de généraliser le plus possible le propos. Si dans les tomes 1 et 2 le trait irrégulier donne parfois des étranges proportions, le tome 4 parait plus mûr et moins maladroit. Disons que dans un style très sommaire, le dessinateur arrive désormais à parfaitement maîtriser les composantes de ses personnages pour une lecture agréable. Les décors plantent un univers souvent sommaire, l’essentiel ne réside pas dans la richesse graphique dans cette série. Le scénario reprend tous ces petits sujets du quotidien. Au détour d’une amitié, d’une situation, certains extraits se transforment en vision de la vie, sorte de micro repères d’humains somme toute ordinaires, trouvant un sens à ce qui parait n'en posséder guère. L’humour comme arme absolue permet à l’auteur de relever avec talent toutes ces situations du quotidien d’un homme du commun en pays industrialisé que l’on qualifiera de classe moyenne. Entres absurde et critique de société, le comportement des uns servira de miroir pour faire passer certains messages, sans endoctrinement, comme autant de balises pour éviter de trop se perdre. Cependant tout ceci après relecture se fane assez vite, en fait l’auteur couche sur les planches les réflexions à la mode à un instant T, comme autant de matérialisation des conversations que certains peuvent avoir entre amis. Or si les conversations ne se démodent que peu (l’homme a cela de constant qu’il présente au travers des décennies une constante bêtise facile à moquer) tout cela me parait convenu et facile à la relecture. Vous y reconnaîtrez tous un ami ou un collègue dans ces situations,… (lire plus)

06/05/2010 (modifier)
Par Gaston
Note: 3/5
L'avatar du posteur Gaston

La lecture du premier tome m'a parue ennuyeuse. J'aime bien les séries humoristiques qui critiquent la société sauf que là je n'ai pas du tout ri et je me demande souvent où est le gag. La seule chose qui m'a fait rire c'est un gag sur Chirac et Juppé que le héros imagine... et trouve nul ! Dans le même genre, je préfère mille fois Quino. Le deuxième tome est nettement mieux. Cette fois-ci, Trondheim s'attaque aux ordinateurs ! Les gags sont mieux et j'ai souvent souri et parfois rigolé. L'auteur réussit même l'exploit de ne pas se répéter alors que le sujet est plutôt limité. J'adore la dernière histoire qui reprend certains personnages de Les formidables aventures de Lapinot. Quant au dessin, je ne suis pas du tout fan du style de Trondheim, mais à la longue j'ai fini par m'habituer.

07/04/2008 (MAJ le 07/04/2008) (modifier)
Par Erik
Note: 4/5
L'avatar du posteur Erik

Le premier tome a été écrit il y a plus de 10 ans et pourtant, tous les thèmes sont encore étrangement d'actualité (l'eurocratie, la pollution, la culture transgénique, le Tibet, l'égoïsme ambiant, notre société de consommation, les dangers physiques du téléphone portable, les mensonges des hommes politiques...). Cette bd n'a pas pris une ride bien au contraire ! C'est vrai : le dessin n'a rien d'exceptionnel mais les dialogues le sont véritablement ! J'aime cet humour fin avec un sens aigu de la répartie qui fait mouche. Jamais de vulgarité ! C'est vraiment sympathique et appréciable. Je suis totalement tombé sous le charme philosophique de cette oeuvre. Je comprends désormais mieux l'engouement autour de ce scénariste hors paire qu'est Lewis Trondheim.

04/04/2008 (MAJ le 04/04/2008) (modifier)
Par Raypoin
Note: 2/5

Avis sur le tome 2 "Ordinateur mon ami" uniquement Etant un fan des aventures DE Lapinot, je me disais que cette série ne pouvait qu'être top. Erreur! Je n'ai pas du tout retrouvé l'esprit fin de Trondheim, ni les dialogues savoureux des Lapinot. Les situations décrites ne prêtent pas à rire et sont très répétitives. Pour tempérer mon avis, je dirais que c'est une série qui s'adresse avant tout aux fans d'informatique et aux gamers professionnels et que je n'en suis pas un. Il n'y a donc pas d'impression de "vécu" qui, j'imagine, peut plaire à certains.

19/05/2006 (modifier)
Par Spooky
Note: 2/5
L'avatar du posteur Spooky

Il me semblait bien avoir vu, il y a une dizaine d'années, des planches humoristiques de Trondheim dans la presse jeu/micro. Les retrouver en album, c'est un peu se replonger dans cette époque. Par rapport à pas mal d'auteurs qui font ce genre d'histoire, Trondheim a un esprit souvent plus fin, voyant au-delà des dernières techniques leurs applications mais aussi leurs limites. On retrouve cet esprit dans ces planches, et c'est plutôt sympathique. Sympathique, mais sans plus, car son dessin est quand même moins léché que dans "Lapinot" ou "Donjon", et le fan est vite déçu.

04/04/2006 (modifier)
Par Pierig
Note: 2/5
L'avatar du posteur Pierig

Mon avis ne concerne que le premier tome "Les aventures de l’Univers". Pour être honnête, et au risque de déplaire à plus d’un, j’ai trouvé la lecture très ennuyeuse, voire fastidieuse ! Je reconnais ne pas être un fan assidu de Lewis Trondheim mais j’avais pourtant apprécié Les formidables aventures de Lapinot. Les planches sont ici constituées d'une accumulation de faits anodins sur la vie de tous les jours traités de manière naïve voire gentillette par moments. L’ensemble est donc trop décousu et inintéressant. Ce n’est certes pas un album humoristique mais de là à en faire un recueil de réflexions banales... A noter la présence (trop rare) d’une chute pas trop mal mais franchement convenue et pas des plus amusante. Précisons aussi que le scan des planches n’est pas des plus parfaits avec un degré de pixellisation visible à l’œil nu ! Bref, je lirai les deux autres tomes car, selon les avis ci-dessous, ils ont l’air franchement pas mal comparé à celui-ci... Avis susceptible d’être sujet à des modifications ultérieures !

19/06/2004 (modifier)
Par Sandy
Note: 4/5

C'est étrange : pour moi, il s'agit d'un des meilleurs albums de Trondheim (je parle du 1er). Evidemment, il ne faut surtout pas le prendre comme une suite de gags d'une planche à la "femmes en blanc" ou autres. Il n'y a pas toujours de chute à proprement parler, mais davantage une suite de réflexions, de pensées du moment. Subtils, souvent ironiques, mais on n'est pas là pour un rire à chaque fin de gag. Très bon. Mais à acheter en connaissance de cause.

11/03/2004 (modifier)