Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Holo Watch

Note: 2/5
(2/5 pour 1 avis)

Dans l'univers d'Idilty...


Nouveautés BD, comics et manga

Une nouvelle série d'aventure dans l'univers dystopique et fantastique d'Idilty ! Les Holowatch sont des bracelets qui donnent vie aux holomis, des hologrammes. Ils servent d'amis, de confidents, d'animaux de compagnie, de serviteurs... 90% de la population possède son propre holomis. Idilty est une ville où toutes les dégradations ont été cachées derrière des holodécors, visant au "bonheur" des citadins ! Mais la réalité est bien plus sombre : pour garder le pouvoir, les hauts dirigeants cachent aux citadins le fait que le reste du monde est en ruine, que la faune et la flore ont repris leur droit mais sont devenus des prédateurs pour l'homme. Edouard, un fonctionnaire, découvre le secret de la ville mais va être enlevé avec sa femme par les autorités. Clef, leur fille et notre héroïne, va devoir affronter le monde extérieur pour retrouver ses parents, en se servant d'un holomis unique qu'elle a mis au point, et dans lequel elle peut se glisser.

Scénariste
Dessinateur
Coloriste
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 01 Octobre 2020
Statut histoire Série en cours 1 tome paru
Dernière parution : Moins d'un an
Couverture de la série Holo Watch
Les notes (1)
Cliquez pour lire les avis

14/10/2020 | Spooky
Modifier


Par Spooky
Note: 2/5
L'avatar du posteur Spooky

Cette nouvelle série se place dans un univers appelé Idilty, dont je ne sais rien, et après recherches; pas beaucoup plus. Nous sommes catapultés quasiment sans préliminaires dans cette cité fermée à l'extérieur, où des hologrammes plus ou moins denses servent de compagnons et parfois de protecteurs aux habitants. J'avoue, je n'ai pas été transporté, l'intrigue est très brouillonne, trop me semble-t-il, surtout pour les préados auxquels cette série est destinée C'est confus, donc, et même si la fin du premier tome débouche sur un cliffhanger pas inintéressant mais tellement déjà vu, ce n'est pas ma tasse de thé. Le dessin de Stivo Chopin, inspiré du manga mais surtout très naïf, plaira peut-être aux amatrices et amateurs d'ambiances flashies, mais j'avoue que là encore, je suis passé totalement à côté... Bref, la suite se fera sans moi.

14/10/2020 (modifier)