Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

The Rolling Stones en bandes dessinées

Note: 4/5
(4/5 pour 1 avis)

A travers vingt et une histoires en BD accompagnées de textes biographiques et d’une iconographie riche, ce livre vous fait revivre d’un façon totalement nouvelle l’incroyable épopée des Rolling Stones… Sans doute le plus grand groupe de rock !


Académie des Beaux-Arts de Tournai Documentaires Ecole Emile Cohl Musique Petit à Petit

Quand les Rolling Stones débarquent dans les années 60, c’est pour jouer du Rythm & Blues, rien de plus. Il sont loin d’imaginer qu’ils ne vont pas simplement changer la musique: ils deviennent aussi les porte-voix d’un monde en pleine mutation. A coup de fulgurances musicales et de textes sans détour, ils tirent la langue au conformisme ambiant tout en collectionnant les succès planétaires. Mick Jagger et Keith Richards en tête, ces rebelles incarnent depuis près de cinquante ans plus qu’une musique, une façon d’être !

Scénariste
Dessinateurs
Coloristes
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 01 Avril 2010
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série The Rolling Stones en bandes dessinées
Les notes (1)
Cliquez pour lire les avis

21/09/2020 | Yann135
Modifier


Par Yann135
Note: 4/5
L'avatar du posteur Yann135

Hummm mais que c’est bon cette bande dessinée ! Bien évidemment celle-ci doit se lire au son bien particulier des Stones ! Et je peux vous affirmer que la lecture de cet album est rock’n’roll ! Céka au scénario a réuni pléthore de dessinateurs et de coloristes pour nous narrer l’histoire fantastique du plus grand groupe de rock de la planète entre le début des années 60 à aujourd’hui ! Que l’on aime ou que l’on déteste, cette biographie est juste prodigieuse, entremêlant bien évidemment les anecdotes et les révélations les plus croustillantes sur ce groupe de légende. A quel moment l’aventure des Stones commence t elle ? Est-ce quand Keith Richard et Mick Jagger se rencontrent en juin 1960 à la gare de Dartford, découvrant leur passion commune pour le blues ? Quand Brian Jones décide de monter le groupe en 1962 au Bricklayers’s Arms ? Ou quand Bill Wyman et Charlie Watts rejoignent les « Fab Five » en 1963 ? qui peut le dire … Ce qui est sûr, c’est que depuis, les petits cailloux n’ont pas arrêté de rouler, bousculant tout sur leur passage ! Le graphisme de cet album est évidement pluriel. Du très bien et du moins bien mais peut importe. C’est l’histoire qui prédomine ici. Malgré les frasques, les querelles et les drames, rien n’a pu faire imploser le groupe. Après bientôt soixante ans de carrière, les Stones sont toujours fidèles au poste, tout comme leur public. Cet album ravira les fans. La lecture est aisée et fluide. Ils prendront un pied terrible. En tout cas me concernant cela a été un moment sublissime. Pour ceux qui seraient plutôt Beatles, ils découvriront et apprendront à mieux connaitre les Stones. Satisfaction assurée.

21/09/2020 (modifier)