Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Anaïs Nin - Sur la mer des mensonges

Note: 4/5
(4/5 pour 1 avis)

Anaïs Nin...


1930 - 1938 : De la Grande Dépression aux prémisces de la Seconde Guerre Mondiale Biographies La BD au féminin Romanciers et Monde littéraire

Début des années 30. Anaïs Nin vit en banlieue parisienne et lutte contre l’angoisse de sa vie d’épouse de banquier. Plusieurs fois déracinée, elle a grandi entre 2 continents, 3 langues, et peine à trouver sa place dans une société qui relègue les femmes à des seconds rôles. Elle veut être écrivain, et s’est inventé, depuis l'enfance, une échappatoire : son journal. Il est sa drogue, son compagnon, son double, celui qui lui permet d’explorer la complexité de ses sentiments et de percevoir la sensualité qui couve en elle. C’est alors qu’elle rencontre Henry Miller, une révélation qui s’avère la première étape vers de grands bouleversements.

Scénariste
Dessinateur
Coloriste
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 26 Août 2020
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Anaïs Nin - Sur la mer des mensonges
Les notes (1)
Cliquez pour lire les avis

20/09/2020 | Mac Arthur
Modifier


L'avatar du posteur Mac Arthur

Waouw, je... Waouw !! Léonie Bischoff Léonie Bischoff Léonie Bischoff (Non, mais c'est juste pour que vous reteniez son nom) Léonie Bischoff Léonie Bischoff Anaïs Nin... Quelle claque, mes aïeux, quelle claque ! Dans ma totale inculture, je n'aurais su vous dire si ce nom correspondait à une héroïne de roman ou à son autrice. Anaïs Nin, ce nom en lui-même flotte tellement comme une toile de soie par un matin clair qu'il me semblait logique qu'il soit lié à un personnage romanesque. Et même s'il s'agit d'une écrivaine on ne peut plus réelle, Anaïs Nin n'en est pas moins romanesque pour la cause ! Et finalement, j'ai presqu'envie de dire "qu'importe qu'il s'agisse d'un personnage réel ou pas", Anaïs Nin incarne la féminité dans toute sa complexité, dans toute sa diversité. Ce personnage est fascinant, diamant brut aux multiples facettes, fidèle et sulfureuse, passionnée et passionnante. Et Léonie Bischoff nous la présente avec un talent incroyable. Les planches sont superbes, qui semblent dessinées avec un crayon 'quatre couleurs' ici, réalisées avec un soin méticuleux là (et le plus souvent les deux ici et là). L'écriture est fine et sensible, avec des phrases que j'aurais rêvé écrire un jour ("Je vous considère comme mon égale" dit-il en me plaçant sur un piédestal). Le personnage qu'elle nous décrit a tout pour séduire, pour fasciner. Pour effrayer aussi tant elle semble libre et sans barrières, insaisissable quand bien même elle se donne sans compter. Non, franchement, waouw, quoi ! Le personnage est fascinant, le dessin est magnifique, l'écriture est fine et cette biographie ressemble à tout sauf à une biographie tant elle déborde de passion, tant elle appréhende la complexité du désir féminin avec subtilité et honnêteté. Gros, gros, mais alors là, très gros coup de coeur !!

20/09/2020 (modifier)