Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Tous les héros s'appellent Phénix

Note: 3/5
(3/5 pour 1 avis)

L'adaptation du roman du même nom.


Adaptations de romans en BD

Peut-on monter dans la voiture de quelqu’un que l’on connaît à peine ? Difficile de résister à la tentation si l’automobiliste n’est autre que monsieur Smith, le professeur d’anglais le plus fascinant et le plus séduisant du lycée. Ce soir-là, il a proposé à Phénix et à sa petite soeur, Sacha, de les raccompagner chez elles, de l’autre côté du lac. Elles sont montées dans sa Chevrolet immaculée, et il les a conquises le temps d’un trajet. Quelques jours plus tard, c’est leur mère, Erika, qui se laissait séduire. Monsieur Smith est venu de plus en plus souvent à la maison, accumulant les bons points, avec son don pour la pâtisserie et ses faux airs de Gregory Peck. Phénix et Sacha ont bien remarqué qu’il était un peu trop strict et autoritaire, parfois dur et cassant sans raison. Oh, trois fois rien, pas de quoi s’inquiéter. Comment auraient-elles pu se douter qu’elles venaient de faire entrer le loup dans la bergerie ? Texte: L'éditeur

Scénariste
Auteur oeuvre originale
Dessinateur
Coloriste
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 18 Mars 2020
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Tous les héros s'appellent Phénix
Les notes (1)
Cliquez pour lire les avis

06/09/2020 | Gaston
Modifier


Par Gaston
Note: 3/5
L'avatar du posteur Gaston

2.5 C'est l'adaptation d'un roman que je ne connais pas (je suis nul en littérature contemporaine) et qui traite d'un sujet grave: la maltraitance des enfants. C'est donc l'histoire d'une ado et de sa jeune sœur qui ont un père qui est parti et un des professeurs de l'ado va commencer à fréquenter sa mère. L'enseignant étant toujours très gentil, j'ai deviné qu'il y avait quelque chose de tordu avec lui et je ne fus pas surpris lorsqu'il se révèle contrôlant et n'a aucun remord à frapper lorsqu'on ne fait pas ce qu'on lui dit. L'histoire n'est pas inintéressante, mais c'est le genre de roman graphique que je lis sans grande passion. En dehors des scènes fortes qui montrent de la maltraitance et comment la victime réagit, il n'y a pas grand chose de mémorable dans le récit. L'adaptateur semble vouloir traiter les choses avec pudeur, je comprends, mais à force d’utiliser la pudeur j'ai eu la sensation que les personnages étaient trop éloignés de moi. Je me fichais un peu d'eux en dehors de l’héroïne qui est un peu attachante. En revanche, la petite sœur m'est vite paru irritante à parler comme un adulte. Le récit se révèle au final un peu trop convenu pour être captivant. Cela traite d'un sujet grave avec un ton qu'on retrouve dans un récit pour jeune alors je ne sais pas trop à qui c'est censé s'adresser (les ados, peut-être ?). Le dessin est correct.

06/09/2020 (modifier)