Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

These Savage Shores

Note: 4/5
(4/5 pour 2 avis)

Sur les rives de l’Indus, les jours sont brûlants, et les nuits, pleines de crocs.


1643 - 1788 : Au temps de Versailles et des Lumières Inde Le Colonialisme Les petits éditeurs pendant la pandémie Vampires

1766. Deux siècles après l’arrivée du premier navire européen sur les côtes de Malabar et l’implantation des colons à Calicut, la Compagnie des Indes cherche à protéger ses intérêts économiques sur la Route de la Soie. Un vampire embarque sur un bateau de la Compagnie, dans l’espoir de redémarrer de zéro sur ces nouvelles terres prometteuses. Mais il comprendra vite que les rives de l’Indus abritent des démons et des créatures légendaires bien plus anciennes et plus puissantes que lui. A la croisée du drame historique et du thriller fantastique, These Savage Shores est une dénonciation brillante du colonialisme et de ses ravages, servie par un dessin d'excellence et une sensibilité remarquable.

Scénariste
Dessinateur
Coloriste
Traducteur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 19 Août 2020
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série These Savage Shores
Les notes (2)
Cliquez pour lire les avis

04/09/2020 | Guillaume.M
Modifier


L'avatar du posteur Mac Arthur

Avant tout un grand merci à Jetjet et à Guillaume.M pour avoir attiré mon attention sur cet album. Je ne la ferai pas longue car Guillaume.M a déjà exprimé un ressenti très semblable au mien dans son avis. Donc : - Le dessin est d'une finesse que j'ai rarement vue dans un comics ; - Le scénario est construit sur trois bonnes idées : un vampire qui quitte Londres pour l'Inde, un démon indien qui lutte contre son animalité par amour pour les humains et un contexte historique centré sur les relations tendues entre l'Angleterre et l'Inde ; - Enfin, la majeure partie de la narration se fait au travers d'écrits épistolaires, ce qui confère à ce récit un style très personnel et posé. C'est pour moi le détail qui fait toute la différence dans ce comics. L’ensemble est diantrement efficace et garantit un très agréable moment de lecture.

10/09/2020 (modifier)
L'avatar du posteur Guillaume.M

Une belle couverture intrigante, l’intérêt de Jetjet sur le forum, un récit de vampire sous forme de one shot et un brin (beaucoup) d’impulsivité… il ne m’a pas fallu longtemps pour craquer… encore… « These Savage Shores » est une histoire de vampire donc, mais pas seulement. S’y mêlent mysticisme indien, histoire d’amour et colonialisme. D’ailleurs, d’une certaine façon, le récit n’est pas vraiment centré sur les vampires. Ceux-ci apparaissent ici et là. Mystérieux, ils le resteront. C’est leur place. L'ombre, plutôt que la lumière. Pour leur paix et notre malheur. L’histoire est davantage dédiée à Bishan, mi-homme mi-démon loyal et éternel, en quête d’amour et d’humanité mais dont le destin restera lié à sa nature. Nous suivons ses questionnements et son parcours sur fond d’affrontements entre l’Angleterre colonialiste et l’Inde résistante, victorieuse même, mais consciente que d'avoir déjà perdu la guerre. Les dessins sont nettement au-dessus de ce que les comics mainstream proposent habituellement. Les planches sont dynamiques et variées, les découpages vifs. Le trait sait se montrer brut pour rappeler la bestialité des créatures fantastiques qui s’affrontent et des hommes qui s’écharpent. Quant aux couleurs, elles jouent leur rôle à merveille, se montrant tour à tour mystérieuses, apaisantes et mystiques, mais toujours dépaysantes. « These Savage Shores » est une bonne lecture qui vous fera voyager et découvrir que le plus puissant n’est pas toujours celui que l’on croit.

04/09/2020 (modifier)