Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

L'Odyssée de Mongou

Note: 2/5
(2/5 pour 1 avis)

Adaptation du roman de Pierre Sammy Mackfoy, relatant les premiers contacts entre les habitants de la République Centrafricaine et les Européens, jusqu'à la participation de certains Africains à la 1e Guerre Mondiale.


1900 - 1913 : Du début du XXe siècle aux prémices de la première guerre mondiale Adaptations de romans en BD Afrique Noire Les auteurs africains

Chef d'un petit village de brousse perdu quelque part au centre de l'Afrique, Mongou assiste aux premières loges à l'arrivée des Bawés - les Européens - dans son pays. Il ignore encore à quel point son destin sera extraordinaire, qui fera de lui un témoin privilégié et un acteur inattendu du choc des civilisations en ce début de XXe siècle. Le chef d'oeuvre de Didier Kassaï tiré du chef d'oeuvre de Pierre Sammy Mackfoy : où le talent d'un dessinateur se hisse à la hauteur de celui d'un écrivain. (texte éditeur)

Scénaristes
Auteur oeuvre originale
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 15 Novembre 2014
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série L'Odyssée de Mongou
Les notes (1)
Cliquez pour lire les avis

27/06/2020 | Josq
Modifier


Par Josq
Note: 2/5
L'avatar du posteur Josq

L'Odyssée de Mongou part d'une belle initiative, mais force m'est de reconnaître que je n'ai pas accroché. Cette bande dessinée est parue aux éditions L'Harmattan, éditions dont le but est de faire découvrir chez nous la littérature et la bande dessinée africaines. L'intention est très louable, donc, et rien que pour ça, elle mérite sans nul doute qu'on la soutienne. Malheureusement, je n'ai peut-être pas commencé par leur meilleure oeuvre éditée. En soi, ce n'est pas une mauvaise bande dessinée, mais elle souffre de deux problèmes selon moi. Déjà, c'est une adaptation de roman. On y trouvera donc les habituels défauts des adaptations romanesques en BD, à savoir une narration parfois trop présente (encore que ce défaut est moins présent que ce que je craignais), un enchaînement trop rapide des péripéties et des ellipses pas toujours heureuses. Ensuite, le scénario n'a quasiment aucun temps fort. Autant la colonisation du village de Mongou, quoique trop classique, est assez intéressante, autant le voyage du personnage principal à Paris n'a aucun intérêt. On assiste juste au traditionnel choc des cultures (Mongou découvre la gastronomie française, le métro, la queue à la poste, etc...), mais il n'y a pas d'enjeu, donc tout ça est très vain. C'est dommage, pendant ce temps, les camarades de Mongou partent au front (de la Première Guerre mondiale), ç'aurait été mille fois plus intéressant de suivre ces derniers... Après, tout n'est pas à jeter dans cette bande dessinée. Notamment, le dessin de Didier Kassaï est plutôt bon et restitue bien l'atmosphère de l'Afrique profonde, même s'il lui manque l'ampleur qui aurait rendu le récit plus vivant et plus dynamique. Et par ailleurs, cela reste intéressant de découvrir l'histoire africaine racontée par ceux qui l'ont vécue et subie, surtout que la vision de la colonisation reste nuancée, le récit dénonçant évidemment sa cruauté sans pour autant fermer les yeux sur certains points plus positifs, tels que les progrès sanitaires. Donc voilà, je trouve que cette BD part d'une belle volonté, et j'aurais aimé accrocher davantage. Malheureusement, si je ne la déconseille pas du tout, je dois dire que je me suis ennuyé à la lecture de cet album, à cause de son trop grand manque d'originalité, qui le prive de tout l'intérêt qu'on aurait voulu lui accorder. Dommage...

27/06/2020 (modifier)