Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Antti Brysselissä

Note: 2.5/5
(2.5/5 pour 2 avis)

Antti débarque de Finlande et arrive à Bruxelles pour un stage de 4 mois. Il s'agit de s'adapter à cette ville mais aussi à un nouveau style de vie..


Bruxelles/Brussels

Antti, un jeune Finlandais, débarque à Bruxelles pour effectuer un stage dans une boîte de pub. Il doit trouver ses marques dans cette ville étrange, se faire une place parmi ses colocataires et ses deux jolies voisines. Entre les soirées arrosées et sa découverte de la ville, une intrigue amoureuse se tisse. Mia tourne autour du nouvel arrivant alors que la fascinante Juliette apparaît bien inaccessible, apparemment... (texte éditeur)

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 15 Avril 2007
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Antti Brysselissä
Les notes (2)
Cliquez pour lire les avis

15/04/2020 | Ju
Modifier


L'avatar du posteur Noirdésir

Mouais. Je suis allé voir sur le site de l’Employé du moi pour lire cette BD mise en ligne pendant le confinement, pour découvrir les débuts de Max de Radiguès. Le moins que l’on puisse dire, c’est que, malgré une certaine fraicheur, on sent bien, justement, que ce sont des débuts. En effet, le trait est très brouillon et hésitant – même si ça ne gêne pas trop la lecture. Mais c’est surtout l’histoire qui, bien que se laissant lire, manque quand même de fond, de rythme. C’est un peu trop nonchalant. Nous suivons ainsi Antti, un étudiant finlandais, venu faire un stage en Belgique, et qui s’installe pour quatre mois à Bruxelles, dans une colocation. Il se fait des potes, s’intègre au milieu d’autres stagiaires. Une histoire d’amour prend naissance, avec d’ailleurs – remarque valable pour l’histoire complète d’ailleurs – une fin assez ouverte. Alors, ça se laisse lire, mais comme je l’ai dit, je suis sorti un peu frustré, car intrigue et personnage manquent de profondeur, on ne s’attache pas suffisamment à eux, comme on pouvait le faire avec les personnages du film de Klapisch « L’auberge espagnole », sur un thème assez proche. Note réelle 2,5/5.

06/05/2020 (modifier)
Par Ju
Note: 2/5
L'avatar du posteur Ju

C'est le premier album de Max de Radiguès, auteur dont je n'ai par ailleurs lu aucun autre ouvrage. J'ai pu le lire grâce à l'initiative de l'éditeur de le mettre gratuitement en ligne, et ça, c'est assez sympa. Nous suivons donc Antti, un jeune finlandais qui arrive à Bruxelles pour faire un stage de 4 mois dans une boite de pub. D'ailleurs, c'est dit dans le titre car apprenez que "Antti Brysselissä, en finnois, veut dire "Antti à Bruxelles". L'histoire est donc basée sur son adaptation à la vie bruxelloise en général et, bientôt, sur une intrigue amoureuse. Eh ben c'est pas passionnant tout ça, c'est la première chose qui m'est venu à l'esprit. On suit l'évolution de Antti, mais sans grand passion, tant les personnages sont peu attachants. Les situations dans lesquelles Max de Radiguès met son personnage sont somme toute assez banales, et il ne parvient pas à trouver le petit truc qui les rendent intéressantes. On reste quand même en surface, les sentiments du personnage face à tous ces chamboulements ne sont pas vraiment abordés, et du coup j'ai eu du mal à rentrer dans l'histoire, il n'y a pas vraiment de truc particulier. Notre jeune finlandais a au début du mal à s'intégrer puis ne veut plus partir tellement il se plait... classique, quoi. L'histoire d'amour qui nous est vendue est aussi décevante. Il n'y a pas vraiment de triangle amoureux tant la deuxième coloc, celle qui "tourne" autour de Antti est peu présente dans l'album. Et la fameuse Juliette est plus inquiétante que mystérieuse, notamment en raison de son look, qui fait un peu fantôme. De plus, l'évolution de leur relation est étrange. C'est très lent au début puis ça va hyper vite.. Bref, j'ai trouvé cette histoire un peu tirée par les cheveux, et pas franchement convaincante, même si elle a eu le mérite de briser un peu la monotonie du récit. En ce qui concerne le dessin, je suis mitigé. J'aime plutôt le style, après c'est un peu brouillon, on sent que l'exécution n'est pas totalement maitrisée, certains personnages sont un peu tremblotants et beaucoup se ressemblent. En particulier, j'ai eu beaucoup de mal à différencier les premiers colocs de Antti et ses collègues de l'agence de pub. C'est un peu dérangeant à la lecture. Malgré tout, il y a quelques trucs qui m'ont plu, et qui me donnent envie de lire une oeuvre plus récente du même auteur. J'aime bien le style de dessin et certains trucs m'ont amusé, comme la patronne de l'agence de pub ou le running gag de la crotte de chien (oui je sais, dit comme ça, ça a pas l'air dingue). Trop peu donc pour vraiment me faire apprécier l'album, mais suffisamment pour titiller ma curiosité à l'avenir.

15/04/2020 (modifier)