Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Billy symphony

Note: 3/5
(3/5 pour 1 avis)

C’est L’histoire d’un jeune vagabond qui rêve de devenir un grand musicien… C’est l’histoire d’un petit oiseau qui rêve de chanter en toute liberté… À la recherche de l’accord parfait, c’est l’histoire d’une amitié.


BD muette Musique

Le jour où le jeune Billy aperçoit un saxophone dans une vitrine, c’est le coup de foudre. Sans un sou en poche, il va devoir redoubler d’efforts pour tenir enfin l’instrument entre ses mains ! Commence alors un long chemin vers le rêve d’une carrière de musicien… Les débuts sont laborieux. Billy persiste, s’entraîne, mais rien n’y fait. Heureusement, son destin croise celui d’un petit oiseau, qui se niche au creux du saxophone et le fait bientôt résonner de son harmonieuse mélodie !

Scénariste
Dessinateur
Coloriste
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 17 Janvier 2020
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Billy symphony
Les notes (1)
Cliquez pour lire les avis

24/03/2020 | Pierig
Modifier


Par Pierig
Note: 3/5
L'avatar du posteur Pierig

Billy symphony, c'est un hommage à peine déguisé au grand Walt tant sur le plan graphique que de l'univers musical développé. La similitude du titre avec "Silly Symphonies" et la petite souris présente en clin d'oeil ne sont certainement pas le fruit du hasard. Comme les premiers dessins animés de la petite souris, la bd est muette. Mais la musique compense largement. Le dessin affiche une certaine désuétude que la mise en couleur accentue. Ce style, daté est assumé, accuse parfois quelques raideurs mais l'ensemble se tient. Côté histoire, on se retrouve dans le bayou avec son alligator et son club de jazz comme décor typique. On y retrouve Billy, un garçon des rues, qui va nouer une relation fusionnelle avec un piou autour d'un saxo. Le récit se suit facilement. L'univers désuet et musical, mettant l'accent sur les sentiments, me fait penser aux bds de Renaud Dillies. Mais je trouve que l'hommage à Disney est trop appuyé, au détriment de l'originalité. Bref, on sent peu la personnalité de l'auteur qui se confond avec celui de son idole.

24/03/2020 (modifier)