Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Viva l'anarchie ! - La rencontre de Makhno et Durruti

Note: 3.33/5
(3.33/5 pour 3 avis)

Les grands évènements qui ont marqué la vie des deux anarchistes Nestor Makhno et Buenaventura Durruti qui ont réussi à mettre en pratique l'anarchie sur tout un territoire (la Catalogne et l'Ukraine )


1919 - 1929 : L'Après-Guerre et les Années Folles Anarchiste ! La Boite à Bulles

Quatrième de couverture-texte de l'éditeur Le 15 juillet 1927 eut lieu à Vincennes, une rencontre mémorable entre deux anarchistes, Nestor Makhno et Buenaventura Durruti. L'un est ukrainien, l'autre espagnol. L'un avait mené, en 1917 la révolution libertaire d'Ukraine; l'autre luttera toute sa vie contre les injustices des gouvernants et des patrons. Les deux hommes, entourés de leurs proches, s'engagent dans une discussion fraternelle autour de leur parcours personnel et des valeurs libertaires qu'ils ont ardemment défendues. Ils évoquent les voies possibles pour construire un monde meilleur où il n'y aurait plus ni exploitant, ni exploité, ni hiérarchie, et où l'état et la propriété seraient abolis...Un rêve de fraternité, d'égalité et de liberté.

Scénariste
Dessinateur
Coloriste
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 05 Février 2020
Statut histoire Série en cours (2 tomes prévus) 1 tome paru
Dernière parution : Moins d'un an
Couverture de la série Viva l'anarchie ! - La rencontre de Makhno et Durruti
Les notes (3)
Cliquez pour lire les avis

20/03/2020 | sloane
Modifier


Par Yann135
Note: 2/5
L'avatar du posteur Yann135

D’habitude j’aime bien les histoires dessinées par Bruno Loth. J’apprécie son dessin que son fils Corentin met en exergue en amenant une touche douce et un peu rétro particulièrement réussie pour souligner les différents flashbacks temporels. Un album de presque 80 pages pour nous relater la rencontre des deux anarchistes Nestor Makhno et Buenaventura Durruti en juillet 1927. C’est trop. Je me suis ennuyé à la lecture de ce premier opus. Les personnages sont trop figés. J’ai pris cependant du plaisir à lire le tiré à part - ni dieu ni maitre ni patrie – qui nous éclaire sur le combat de ces hommes pour un monde meilleur où il n y aurait plus ni exploitant, et ni exploité. Un rêve de fraternité, d’égalité et de liberté.

25/03/2020 (modifier)
Par PAco
Note: 4/5
L'avatar du posteur PAco

Encore un excellent album de Bruno Loth sur une thématique qui lui est chère : l'anarchie. Après avoir déjà pas mal travaillé sur la Guerre d'Espagne et ses nombreux soubresauts politiques, il rend hommage à travers cet album à l'un des fers de lance de ce mouvement, Nestor Makhno. Il nous raconte donc sa rencontre avec Buenaventura Durruti, autre personnage marquant de l'anarchie. C'est au travers de cette rencontre avec leurs proches qu'ils nous dressent la carte et le portrait d'une idéologie dont le nom est bien connu, mais dont les tenants et aboutissements sont souvent galvaudés. L'un est Ukrainien, l'autre Espagnol, mais leur vision du monde et leur lutte convergent pour construire un monde meilleur et surtout plus égalitaire. C'est ce rêve de fraternité, d'égalité et de liberté que Macron -ah non merde-, que Makhno défend et surtout internationalise. Cet album nous permet d'une part de (re)découvrir ces deux figures emblématiques de l'anarchie et de dépoussiérer ce mouvement de façon originale et intelligente. L'action débute le 14 juillet 1927, date à laquelle sont libérés en France 3 anarchistes espagnols (dont Durruti) ; à cette occasion Makhno est aussi présent pour les soutenir et nos protagonistes se retrouvent ensuite autour d'une bonne table pour refaire le monde et évoquer leur parcours. Loin d'être didactique ou doctrinaire, on se laisse porter par leurs histoires respectives pour découvrir les parcours et les combats souvent douloureux qu'ils ont du mener. Bruno Loth sait capter son lecteur avec ces tranches de vies singulières et c'est avec impatience que j'attends la suite de cette série !

25/03/2020 (modifier)
Par sloane
Note: 4/5 Coups de coeur expiré
L'avatar du posteur sloane

Oubliez tout ce que vous croyez savoir sur l'anarchie. Quand vous étiez plus jeunes à un moment ou un autre vous avez du crier le fameux "Ploum, ploum tralala l'anarchie vaincra !". Personnellement, je l'ai fait mais sans y rien comprendre, l'anarchie n'est pas ce que le plus grand nombre croit, à savoir un modèle où la vie n'est plus qu'un grand foutoir où tout un chacun fait n'importe quoi. Pour plus d'informations, je vous renvoie à cette excellente BD qui n'a rien de didactique tout au contraire. Il faut savoir qu'avant 1914 et pendant toute la période de l'entre-deux-guerres le mouvement libertaire a eu une influence non-négligeable en France ainsi qu'en Espagne notamment en Catalogne. Au début des années 1920, les deux leaders anarchistes se sont réfugiés en France. Bruno Loth imagine qu'à la sortie de prison des deux hommes ceux-ci se sont rencontrés et entourés de compagnons de lutte chacun évoquent son parcours. Nous sommes dans une période ou la violence est un mode d'action en réponse à l'envoi de briseurs de grèves particulièrement violents ainsi que l'intervention de l'armée. Le graphisme est percutant et exprime parfaitement les ambiances en Ukraine ou en Catalogne rehaussé par une colorisation tout en douceur de Corentin Loth. Pour moi c'est une excellente Bd qui redonne à l'anarchie ses lettres de noblesse, qui permet d'y voir un peu plus clair autour de ce mouvement, notant également la présence d'un faux journal avec la BD qui replace le contexte de l'époque et finissant par une bel article intitulé "Et de l'anarchisme naquit l'écologie sociale". Le deuxième tome que j'attends avec impatience, évoquera la Makhnovtchina et les débuts de la guerre civile espagnole. La boucle est bouclée, Bruno, ne reste plus après cela qu'à relire Les Fantômes de Ermo. Coup de cœur évidemment.

20/03/2020 (MAJ le 20/03/2020) (modifier)