Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Enfer & paradis (Tenjou Tenge)

Note: 1.8/5
(1.8/5 pour 10 avis)

Baston et gros nichons


Baston Ecole Shonen Shueisha

Bon, n’ayant pas trouvé de résumé sur le site de l’éditeur, je vais tenter de le faire par moi-même. Exercice pas très évident... Au début, on comprend vaguement qu’on est dans une école. Deux gros malabars arrivent et disent des trucs façon : « On va tous vous pêter la gueule ! », ils se battent contre une fille au gros seins, l’un d’eux fait un vol plané à travers la fenêtre et atterrit dans la douche des fille, trois étages plus bas (sans mourir, précisions-le !) . Là, il tombe sur une autre fille à poil avec des gros nichons (la sœur de la première) qui tombe éperdument amoureuse de lui (allez savoir pourquoi …). Après les deux malabars qui sont des élèves de premières sont victime de représailles d’un comité de discipline interne à l’école et au monde des élèves,: un élève de troisième lui brûle sa moto et viole sa copine (ce qui permettra sans doute à l’amateur lambda de manga de mettre au moins 19/20 sur l’échelle du « fun », échelle très importante pour l’amateur de manga de base)… Voilà c’est un peu près tout, je vous épargne le résumé du deuxième volume que je n’ai pas réussi à terminer.

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution Juin 2002
Statut histoire Série terminée 22 tomes parus
Couverture de la série Enfer & paradis
Les notes (10)
Cliquez pour lire les avis

01/02/2003 | ArzaK
Modifier


Par Gaendoul
Note: 1/5
L'avatar du posteur Gaendoul

Ah tiens je n'avais pas avisé cet...ce... Je n'arrive même pas à trouver de mot pour définir la bétise de ce manga. Prenez tous les stéréotypes à la con qu'on peut trouver sur les mangas, fusionnez les, vous obtiendrez ça. C'est nul. Zéro. On va détailler un peu: les personnages sont grotesques (un gamin de 1m20 qui fout une patée à 10 gars 3 fois comme lui), certains se transforment selon leur gré (en fait je ne suis pas une petite fille mais une bonnasse aux seins surdimensionnés !), ça n'a ni queue ni tête et surtout aucun intérêt ! Bref à éviter à tout prix. Entre ça et la peste je choisis la peste.

25/08/2012 (modifier)
Par AqME
Note: 1/5

Enfer et paradis ou plutôt enfer et damnation. En effet, ce manga qui partait sur de bonnes bases part totalement en cacahuète à partir du tome 8/9... Côté dessin, je le trouve plutôt réussi. Bien entendu on voit que Oh Great! a travaillé auparavant dans le manga pornographique avec toutes ces nénettes aux seins énormes (quand je dis énormes, c'est dantesques!) et toutes ces petites culottes (ah, le fantasme du japonais). Oui mais voilà, le scénario est à côté de la plaque. On démarre dans un lycée avec des clans rivaux, puis un grand méchant très puissant, une famille comportant des combattants avec des pouvoirs provenant d'ancêtres, puis on part dans le passé et là, c'est le drame. On ne comprend plus rien, mais alors plus rien du tout. C'est un fouillis bordélique sans queue ni tête. Du coup, c'est vraiment décevant, et sans intérêt aucun...

04/08/2009 (modifier)
Par fonch001
Note: 1/5

Bon, je ne vais pas y aller par quatre chemins : ceci est le plus mauvais manga qu'il m'ait été donné de lire, du moins pour ce qui est des manga touchant un public large. Tout d'abord le graphisme se devait, pour en arriver à cette extrémité, d'être un exemple de médiocrité. C'est chose faite. N'est pas Picasso qui veut et je n'aime guère passer 5 minutes sur une case à me demander si je suis en train de regarder un visage, un tableau cubiste ou une pizza peperoni-jambon-fromage. Bien sûr après 5-6 tomes, les personnages ressemblent presque à quelque chose de vaguement humain mais bon sans plus. Et on se demande toujours comment TOUTES les filles font pour ne pas s'envoler avec des protubérances mammaires (on ne peut décemment pas parler de "seins" pour ces choses) autant gonflées à l'hélium. Bien sûr la vulgarité est au rendez vous. Et pas seulement sur le plan verbal. Toutes les formes possibles et imaginables de racolage sont de mise (sexe, viol, violence --of course--, sang à gogo et "chirurgie sans anesthésie"... la liste est sans fin). Bien entendu tout cela n'est à aucun moment tenu par un scénario béton liant l'ensemble dans un tout cohérent. En fait le "scénario" se résume à : "du sang, des tripes et des boyaux". Cherchez pas, il n'y a rien d'autre. Un manga de baston simplement absurde et dénué de sens donc. J'ai tenu 9 tomes. 9 tomes à me dire : " non, c'est pas possible, c'est pas du premier degré ?"... Et au final 9 tomes à bien rire... Mais ne vous méprenez pas, ce n'est pas l'histoire qui m'a fait rire, Mais l'incompétence de l'auteur dont je ne peut m'empêcher de me moquer (oui je sais c'est méchant, mais que voulez-vous, trop c'est trop). Si vous n'aimez pas les manga et voulez prouver à quelqu'un que la BD franco belge c'est beaucoup mieux, offrez cette série, mais sinon... En version dessin animé, cette série et dotée d'une réalisation correcte. Mais le scénario n'est pas plus existant malheureusement...

25/02/2009 (modifier)

AH AH AH AH AH! Encore un truc de baston, yahouuuu! Comprends rien à ce truc! ça viande, ça charcle, ça n'arrête pas de se cogner dessus... mais pourquoi i' s'arrêtent pas deux secondes???? ah si, suis-je bête, quand ça i' font une pause, i' font quéquette ou goudou... Vous aurez compris que je ne tiens pas cette manga en haute estime! le dessin est assez sympathique et parsemé d'explosions mammaires, ce qui à la base n'est pas pour déplaire à votre serviteur, mais ça s'arrête là! L'histoire? Euuuuuuh... Quelle histoire? Oh! Une vengeance? Une jeune fille encore en bouton menacée par une lame maléfique? Du cul? Oué, c'est tout ça, et encore plus encore... du mauvais goût, comme le souligne si bien ArzaK... Allez, pour mateurs...

23/06/2003 (MAJ le 13/01/2008) (modifier)
Par matthieu
Note: 4/5 Coups de coeur expiré

Cette série est vraiment géniale! Il faut cependant laisser filer les premiers tomes pour trouver un scénario intéressant, mais ce dernier nous tient vraiment en haleine une fois lancé. C'est pour ça qu'il ne faut pas s'arrêter aux 2 premiers volumes, ça serait dommage et vous passeriez peut-être à côté de quelque chose qui vous plaira si vous poursuivez votre lecture !! PS: L'anime est lui aussi excellent !!

12/01/2007 (modifier)

Le moins que l'on puisse dire c'est que le catalogue de génération comics est vraiment éclectique, on y trouve le meilleur: Lone wolf & cub, 20 Century boys et le pire: Péridot, Hagane... En ce qui concerne Enfer & paradis c'est encore plus mauvais que le pire. Un ami m'a prêté les quatre premiers tomes de cette série, en finir un a été pénible mais j'ai quand même fait l'effort de commencer le second, quant à le finir: Mission impossible, désolé, l'histoire n'est qu'un prétexte pour mettre en scène des personnages creux et superficiels. C'est une alternance permanente entre cul et baston avec des scènes souvent vulgaires (vol 1 le viol, vol 2 la piscine), toujours grotesques et gratuites. "OH great (quel pseudo de la mort!) adore dessiner des femmes". Laissez moi rire OH great adore dessiner des culs et des seins là je suis d'accord, si vous aimez les seins atteints de gigantisme dessinés sous tous les angles possibles, et déformés par des chocs, écrasements et autres fantaisies farfelues ce manga vous plaira. Sinon laissez tomber. Pour ma part ça ne mérite même pas de caler un meuble, j'espère pour mon ami qu'il pourra les refourguer.

06/12/2004 (modifier)
Par Elfina
Note: 4/5

Pour être simple le premier tome est décevant, je dirais même il faut attendre le tome 4 pour commencer à entrevoir que le scénario est bien plus complexe et réfléchi, et plus les tomes sortent plus ça devient intéressant. Les plus : Les sorties étaient mensuelles SANS retard. Graphiquement plus que beau. Plusieurs ambiances bien gérées (combat, humour...) Pour les amateurs du genre Oh Great! Si tu n’aimes pas utilise le comme PQ comme ça tu couperas pas d'arbres Les moins : Départ lent au niveau du scénario. Beaucoup plus cher que du PQ carrefour. Bref ceux qui n'aiment pas le genre ou qui ont été trop déçu par le début de la série et qui n'ont pas essayé de voir la suite, tant pis, mais ne crachez jamais sur une oeuvre sans tout savoir dessus et sans l’avoir finie.

22/09/2004 (modifier)

Même si au premier abord cette série ne semble pas très intéressante mis à part son graphisme aguicheur, une lecture plus approfondie laisse apparaître une trame qui laisse apparaître certains espoirs quant à l'amélioration de cette série. je pense qu'il faut laisser le temps à cette série de prendre ses marques.

02/03/2003 (modifier)
Par ganhima
Note: 1/5

Je donne mon avis en ayant lu les six premiers tomes...Je suis vraiment déçue... C'est à ce jour, le seul "livre" (si on peut appeler ça un livre...) que j'ai revendu. Certaines images sont plutôt belles mais la majorité des dessins ne me plait pas du tout. J'ai du mal avec l'anatomie des filles...et comme il n'y a pas de mecs à poil, il n'y a donc rien à retenir. C'est sur, l'auteur est un gars et aime les femmes...malheureusement il ne fait rien pour fidéliser un éventuel lectorat féminin, parce que ses personnages masculins sont un peu du genre "limités"... Et du coté de l'histoire, ben...il faut bien chercher...c'est vrai, de temps en temps, certains éléments posent quelques bases d'un scénario qui pourrait être intéressant s'il n'était pas noyé sous une avalanche de pages inutiles. Les combats, dans certains mangas comme DB passent très bien mais ici...c'est trop long et trop banal, ça part dans tous les sens, et au final ce n'est absolument pas interessant.

03/02/2003 (modifier)
Par ArzaK
Note: 1/5

Vous l'aurez un peu deviné en lisant mon résumé "maison", je n'ai pas aimé... C'est peu de le dire, je crois même que j'ai détesté ce truc, j'en suis même embêté là, en mettant 1 étoile à ce machin, j’insulte toutes les autres séries auxquels j’ai mis une étoile. Alix, y’a pas moyen que je mette -2 ou -3 étoiles ? Cherchez pas l’histoire, y’en a pas, juste une succession de scènes de baston et de scène « érotique » avec des nanas aux nichons surdimensionnés et aux culottes dégoulinantes. Entre les deux : des dialogues d’une platitude historique… Entre les « Je vais t’éclater » et les « Je suis le plus fort.. ! », mon cœur balance… J’ai lu péniblement le premier tome et le deuxième m’est tombé des mains, le troisième restera fermé… Je vous rassure de suite, je ne les avais pas achetés... Le contexte de l’histoire est pratiquement inexistant : ces jeunes (il paraît que ça se passe dans une école) se battent et on ne comprend pas pourquoi… Toute cette violence est légitimée par une voix-off qui nous sort des leçons de morales à deux balles, ajoutez à cela, dans le premier tome, une scène de viol purement gratuite, sans aucune justification narrative, d’une complaisance crasse et nauséabonde… Ce que je comprends le moins bien, c’est à quel public est destiné cette série ? D’un côté c’est violement et sexuellement tellement osé (la scène du viol) qu’on imagine mal le laisser dans les mains d’un enfant de moins de 14 ans (et encore, je vise large)… D’un autre côté, le scénario risque d’horripiler toutes personnes ayant dépassé un âge mental de 8 ans… à côté de ce truc les Pokémons recèlent de trésors d’intelligence… Il est dans mon habitude de nuancer mes avis et de ne pas insulter les auteurs, mais ici, j’estime simplement que c’est l’auteur, qui se fait prénommer « Oh ! great » (snif!) qui, en proposant un scénario aussi indigent, insulte le lecteur… Franchement, quand je pense qu’au Japon, il y a sûrement des centaines de manga de toute beauté qu’on ne traduira jamais parce qu’ils ne sont pas assez « vendeur », et eux chez Génération Comics, il nous balance ce truc, venu du fond du panier, le pire du pire du manga pour lecteurs décérébrés ! Hé ho les gars ! On déforreste ! Pour publier ce truc, on a coupé au moins un arbre ! Vous êtes vous posé la question de savoir si ça en valait vraiment la peine ? Depuis cette lecture, je prie pour cet arbre, violemment tué en pleine force de l'âge, pour rien... absolument rien, un truc proche du néant, le bide absolu... paix à son âme...

01/02/2003 (modifier)