Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

The Gutter

Note: 2/5
(2/5 pour 1 avis)

Parodies de super-héros.


Parodies et pastiches

"Lorsque les super-héros ne sont pas occupés à sauver le monde, ils ont pour habitude de se retrouver dans leur bar favori, le Gutter, afin de se détendre un peu. Evidemment, rassembler autant d'encapés, souvent caractériels, dans un endroit où l'alcool coule à flot n'est pas sans poser problème... Entre le spleen de certains, mécontents des scénaristes, et les plaisanteries parfois de mauvais goût des autres, les têtes d'affiche des comics se lâchent et se révèlent sous un tout nouveau jour ! Découvrez, en vous installant confortablement dans ce bar si particulier, une parodie originale qui aborde des thèmes aussi variés que les tenues très sexy des héroïnes, les habituelles résurrections des personnages ou encore leurs identités secrètes. Cyril Durr & Sergio Yolfa nous offrent un hommage décalé et bourré de références à la bande dessinée américaine." (quatrième de couverture)

Scénariste
Dessinateur
Coloriste
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 29 Février 2016
Statut histoire Histoires courtes 1 tome paru
Couverture de la série The Gutter
Les notes (1)
Cliquez pour lire les avis

10/02/2020 | Noirdésir
Modifier


L'avatar du posteur Noirdésir

Concentrer les histoires dans un bar, qui plus est portant le nom de « caniveau », donne le ton de cet album parodique, qui va clairement voler moins haut que superman ! Et ça tombe a priori bien, car je ne recherche absolument pas une énième histoire de super-héros. Je ne suis pas du tout attiré par ces créations Marvel ou DC (voir mon absence d’avis à leur propos). Mais par contre, friand d’humour con ou débile, voire parodique, cela m’intéresse de voir cet univers détourné, décapé de son vernis sérieux – même si ma relative inculture de cet univers peut me faire manquer certains aspects comiques. J’avais en tout cas plutôt apprécié Sticky Pants (ça colle et ça moule les bollocks), davantage d’ailleurs que les tentatives de Brunel dans l’un des albums de ses Pastiches (pour rester dans la parodies de comics), même si ici, quelques personnages de la BD franco-belge font une courte apparition (voir galerie). La parodie se révèle un genre bancal. Il offre un univers déjà connu, préfabriqué aux auteurs, une certaine facilité. Mais c’est aussi un truc casse-gueule, et finalement très peu d’auteurs ont vraiment réussi quelque chose d’hilarant, d’autant plus qu’à la fragilité de la réussite du détournement s’ajoute le fait que c’est un exercice déjà bien balisé, et l’originalité est aussi de plus en plus difficile à mettre en avant – si je devais citer le meilleur ou l’un des meilleurs dans ce domaine, ce serait sans conteste Gotlib. Cyril Durr et Sergio Yolfa (je découvre ces auteurs avec cet album) se sont donc essayés à cet exercice, mais n’ont pas su en faire quelque chose d’abouti. En effet, les gags tombent généralement à plat – certaines chutes m’ayant totalement laissé de marbre. Et ce n’est pas mon manque de « repère », mais bien la faiblesse intrinsèque de l’humour, qui est à la fois pas assez vachard et pas assez décalé. A part un ou deux sourires, je n’ai pas trouvé dans ces saynètes de quoi me satisfaire. Quant au dessin et à la colorisation, ils sont passe-partout – là aussi cela manque de dynamisme, de punch, ce qui est dommage pour de la caricature parodique.

10/02/2020 (modifier)