Sticky Pants (ça colle et ça moule les bollocks)

Note: 3.67/5
(3.67/5 pour 3 avis)

Comment les super-héros occupent-ils leurs loisirs ?


Format à l’italienne Parodies et pastiches Super-héros rigolos Webcomics

Les super-héros ont-ils de super loisir ? Sont-ils des super bêtes de sexe ? Sont-ils super cons ?

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 25 Avril 2014
Statut histoire Strips - gags 3 tomes parus
Couverture de la série Sticky Pants (ça colle et ça moule les bollocks)
Les notes (3)
Cliquez pour lire les avis

03/05/2014 | Noirdésir
Modifier


Par PAco
Note: 4/5
L'avatar du posteur PAco

"Sticky Pants", c'est le genre de BD vite envoyée mais qui vous colle la banane autant que les collants leur moulent les boules ! C'est con... mais qu'est-ce qu'on rit ! Bon, faut apprécier l'humour potache bien tiré vers le cul, mais qu'est-ce que vous voulez, ça fait du bien de temps en temps, même si je ne pourrais me contenter de ce genre de lecture. En tout cas Tony Emeriau et Xavier s'en donnent à cœur joie et se défoulent sur nos héros de comics préférés pour les mettre en scène dans des strips pas piqués des hannetons ! C'est gore, ça tire (sur) tout ce qui bouge, mais c'est clair que ça vous déride, et pas que la rondelle ! :p Alors, si vous voulez vous taper une bonne tranche de marade, je vous conseille la lecture de ces 2 petits albums format italienne !

16/01/2015 (modifier)
L'avatar du posteur Noirdésir

Les albums tirés de blogs et les albums parodiques (particulièrement de super héros) sont deux catégories en pleine expansion dans le monde de l’édition de bande dessinée. Avec une réussite pas toujours au rendez-vous hélas. C’est dire que ce « Sticky Pants » devait donner dans l’originalité pour sortir de la masse. Eh bien cet album s’en tire plutôt bien. Comme c’est tiré d’un blog, on a donc des gags en une planche, parfois plusieurs. C’est donc court, quasiment toujours très con, mais généralement drôle, donc réussi. On est dans l’univers Marvel, ces super héros et leurs pouvoirs étant ici détournés pour mieux agiter nos zygomatiques. A noter qu’il y a dans cet album une bonne partie des gags qui tournent autour de la sexualité – d’où un classement pour adulte. Si vous aimez l’humour con – et pas très fin (le titre vous avertit d’oublier vos pincettes), vous pouvez aller jusqu’à l’acheter ! ************************************** Le deuxième tome est sur le même modèle, même si je l'ai trouvé un chouia moins trash, mais aussi et surtout un peu moins drôle. Peut-être que les auteurs ont fait le tour de la question et épuisé leur stock d'idées ? Je ne sais pas. En tout cas, si je laisse ma note et le conseil d'achat, c'est un peu plus à l'arrache cette fois-ci. Si un troisième tome paraît, il devra remonter un peu le niveau. Si vous n'en achetez qu'un, alors choisissez le premier tome (qui m'a fait arrondir à 4 étoiles: note réelle 3,5/5).

03/05/2014 (MAJ le 09/12/2014) (modifier)
Par Spooky
Note: 3/5
L'avatar du posteur Spooky

Tiens, il y avait longtemps qu'un pastiche des histoires de super-héros ne m'avait pas fait sourire à ce point, probablement depuis Cosmic Patrouille. Mais attention, là on est dans un autre niveau, les auteurs ne se refusent rien ou presque, d'où le classement "pour adultes". Il faut dire qu'entre les pénétrations anales, les pénis en érection et même les petits minous accueillants, c'est très explicite. Au niveau de l'inspiration, il n'y a pas que l'univers Marvel, en témoigne la couverture avec deux personnages-phares de chez DC, sans compter d'autres héros, comme Hellboy. Tous ces gens semblent follement s'amuser lors de parties fines qui tournent mal, à l'instar de Bruce Banner se transformant en Hulk au moment où il jouit (je vous laisse imaginer les dégâts). Il y a donc un poil (mais oui, il y en a aussi chez les super-héros, le lycra n'est donc pas si abrasif que cela) d'humour trash, mais sans verser dans le "Paf et Hencule like", ça reste très lisible et supportable pour un adulte. Comme le souligne Noirdésir, la plupart du temps c'est franchement con, mais franchement assumé, et l'amateur de super-héros y trouvera nombre de références carrément sympathiques. Le style graphique est assez débridé, on sent l'envie de faire des crobards d'humour plutôt que du Jim Lee ultra-léché, et dans ce créneau, c'est assez efficace.

05/05/2014 (modifier)