Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Sexy Cosplay Doll (Sono Bisque Doll wa Koi wo Suru)

Note: 3/5
(3/5 pour 1 avis)

Assume ta passion qu'importe ce que les gens disent de toi...


Seinen Square Enix

Wakana Gojo est un lycéen solitaire. Son rêve est de devenir artisan et de fabriquer les poupées traditionnelles pour le Hina Matsuri. Mais comme cette passion n’est pas très virile, il la cache et ne se fait pas remarquer. Jusqu’au jour ou Marine Kitagawa, la fille la plus populaire du lycée, le voit se servir d’une machine à coudre ! Contre toute attente elle lui demande de devenir son couturier pour réaliser… des tenues de cosplay !

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 25 Octobre 2019
Statut histoire Série en cours (4 tomes parus au Japon, série en cours) 2 tomes parus
Dernière parution : Moins d'un an
Couverture de la série Sexy Cosplay Doll
Les notes (1)
Cliquez pour lire les avis

13/01/2020 | Erik
Modifier


Par Erik
Note: 3/5
L'avatar du posteur Erik

On fait la connaissance d’un garçon très renfermé qui est d’ailleurs assez isolé au lycée. En réalité, il confectionne des poupées traditionnelles japonaises avec son grand-père qui tient un atelier. Notre héros est plutôt doué pour la couture. Cela ne colle pas vraiment avec l’idée qu’on se fait d’un garçon de 15 ans. Cela tombe bien car il va faire connaissance de la star du lycée qui se révèle être une cosplay. Là encore et comme pour les otaku, elle fait dans la cachotterie de bon aloi. Elle lui demande de confectionner sa tenue pour un festival. A noter qu’elle est plutôt bien formée et assez coquine. Cela va donner lieu à des situations assez embarrassantes pour lui mais très marrantes. Le titre faisait assez aguicheur ainsi que la couverture. Ce titre était parti pour ne pas me plaire. Eh bien, c’est tout le contraire qui s’est passé. Il ne faut pas s’attacher à ces détails mais lire le contenu pour se rendre compte de la qualité. Maintenant, cela ne sera pas le manga du siècle bien entendu mais ce manga se défend plutôt bien à commencer par un graphisme plutôt soigneux. Pour le reste, ce n’est que du divertissement et de l’humour pour notre plus grand plaisir. La moralité est qu’il ne faut pas se fier aux apparences et qu’il n’y a pas de tâche réservée aux hommes et d’autres aux femmes. La théorie du genre a vécu.

13/01/2020 (modifier)