Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Freya (Itsuwari no Freya)

Note: 3/5
(3/5 pour 1 avis)

Quand une jeune fille voit sa vie happée par le destin d’un royaume…


Hakusensha J'ai changé de sexe Shojo

Freya est une timide jeune fille qui vit à Tena, un paisible village du royaume de Tyr. Mais la quiétude de son quotidien est bouleversée par le retour d’Aaron et Alex, ses frères de cœur, qui sont porteurs d’une terrible nouvelle : le puissant royaume voisin de Sigurd exige la reddition de Tena, poursuivant ainsi son annexion progressive de Tyr. Pour sauver son pays, Freya se rend au château de Rocca, où elle tombe nez à nez avec un jeune homme qui lui ressemble comme deux gouttes d’eau, mais qui est sur le point de mourir. Et le destin de Freya va s'en retrouver changé à jamais...

Scénariste
Dessinateur
Traducteur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 08 Janvier 2019
Statut histoire Série en cours (3 tomes parus au Japon, série en cours) 3 tomes parus
Dernière parution : Moins d'un an
Couverture de la série Freya
Les notes (1)
Cliquez pour lire les avis

29/12/2019 | Ro
Modifier


Par Ro
Note: 3/5
L'avatar du posteur Ro

Il y a quelques ans, j'avais lu Mimic Royal Princess, shojo où un jeune homme prenait la place d'une princesse dont il était le sosie et jouait son rôle face aux dangers la menaçant elle et le royaume. Freya fait pareil mais cette fois c'est une jeune fille qui prend la place d'un prince pour sauver le royaume. L'histoire se déroule dans un cadre médiéval imaginaire mais à priori sans fantastique ni fantasy. Dès les premières pages, on apprend que le prince est mourant et que l'héroïne est son sosie. Avec le soutien de beaux chevaliers servants, elle va donc assumer son rôle pour devenir le courageux prince œuvrant pour le bien de son pays et combattant les dangereux envahisseurs. C'est une intrigue assez nunuche, emplie de clichés. Il y a des complots, des trahisons, la guerre, mais tout reste sur un ton très romantique, très destinée aux adolescentes fleur bleue. Une grande place est laissée aux dialogues, aux doutes de l'héroïne qui se demandent comment elle peut sauver son peuple, si elle remplit bien son rôle, etc... Et une toute aussi grande place est laissée aux actes héroïques et aux postures de chevaliers blancs, voire de prince charmant dans l'âme, des beaux guerriers aux physiques jeunes premiers qui la protègent. Bref, amateurs de Game of Thrones ou de Witcher, passez votre chemin. Mais les amateurs et amatrices de médiéval romantique et de récit épique un peu fleur bleue trouveront là une lecture plutôt bien faite. Les dessins sont de bonne qualité, et la narration relativement limpide. L'auteure travaille relativement bien les personnages et leur donnent une certaine personnalité, qu'il s'agisse des héros comme des antagonistes, même si certains traitres sont assez caricaturaux dans leur genre. Dans tous les cas, cela se laisse lire, même si cela n'a rien de très original sur le fond.

29/12/2019 (modifier)