Angie Bongiolatti

Note: 4/5
(4/5 pour 1 avis)

Dans Angie Bongiolatti, nous suivons un groupe de jeunes New-Yorkais naviguant sur des pentes glissantes entre le travail, l’amitié, le sexe et la politique au tout début du XXIe siècle.


New York Politique

Après Troupe 142 - le roman graphique de Mike Dawson sur des scouts en furie - l’auteur met de côté l’enfance et déplace cette fois son récit dans la grande ville et s’attarde sur le monde des jeunes adultes américains. Dans Angie Bongiolatti, nous suivons un groupe de jeunes New-Yorkais naviguant sur des pentes glissantes entre le travail, l’amitié, le sexe et la politique au tout début du XXIe siècle. Angie travaille dans une start-up où elle est productrice de programmes pédagogiques multimédias. Militante politique très engagée, elle est également l’objet de toutes les attentions de la part des hommes de son entourage, Matt, Malcom, Steve et Amol. Elle va devenir le fil conducteur des histoires de ces jeunes adultes, tout juste sortis de l’adolescence. Avec Angie Bongiolatti, Mike Dawson démontre une fois encore sa capacité à créer une multitude de personnages aux caractères finement décrits. Son nouveau livre explore avec honnêteté les motivations de l’engagement politique et dit à quel point cet acte peut être intime. Dans un monde rempli de gens qui luttent pour être meilleurs en dépit de leur inconfortable humanité, Dawson nous tend un miroir plein de douceur et de clémence. Texte : Editeur.

Scénariste
Dessinateur
Traducteur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 19 Juin 2014
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Angie Bongiolatti
Les notes (1)
Cliquez pour lire les avis

25/11/2019 | Alix
Modifier


Par Alix
Note: 4/5 Coups de coeur expiré
L'avatar du posteur Alix

Si « Friends » s’intéressait à la politique… On retrouve dans « Angie Bongiolatti » les ingrédients qui ont fait le succès de la série télé ci-dessus, mais aussi des albums BD du genre (je pense notamment à De mal en pis) : les potes, les relations amoureuses entre personnages, le sexe (assez présent), les soucis au boulot… Sauf qu’ici, les protagonistes sont très politisés, militants de gauche voire extrême-gauche, avec au programme des manifs contre le capitalisme, des discussions sur le socialisme et le communisme, des meetings politiques etc. J’ai trouvé le tout digeste et intéressant (sauf les courts passages inter-chapitres, qui me sont complètement passé au-dessus de la tête) et globalement assez juste. Il en ressort un message assez proche des valeurs du « socialisme démocratique » qui fait chaud au cœur. La liste de lectures recommandées en fin d’album inclut Arthur Koestler, Langston Hughes et Christopher Hitchens (pour vous donner une idée). George Orwell est aussi souvent cité. Le contexte historique est aussi bien vu, l’histoire prend place après les attentats de 11/9, alors que la machine de guerre de George Bush Jr tourne à plein régime. Cet album m’a passionné et je l’ai englouti en une traite malgré les 240 pages.

25/11/2019 (modifier)