Supermurgeman (Les Aventures incroyables de...)

Note: 3/5
(3/5 pour 3 avis)

Un recueil de gags parus dans la revue "Le Psikopat", mettant en scène un superhéros de la jungle qui doit ses pouvoirs à la bière.


Psikopat Requins marteaux Super-héros rigolos

Sur une petite île inconnue vit Supermurgeman, puissant héros de la jongle, au service des faibles et des opprimés. Il tire sa force herculéenne de la Supermurgebier, breuvage essentiellement à base de bière qui jaillit d'une source dans sa grotte secrète. En compagnie de sa douce (et pas farouche) épouse Sheila et de son chien Sultan, Supermurgeman combat toutes sortes de méchants : Super Étron Man, les businessmen de la Sofroco-Gedec, Footix...

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution Avril 2002
Statut histoire Strips - gags 1 tome paru
Couverture de la série Supermurgeman (Les Aventures incroyables de...)
Les notes (3)
Cliquez pour lire les avis

24/01/2003 | Cassidy
Modifier


Par Ro
Note: 3/5
L'avatar du posteur Ro

Mélangeant absurde, humour con et un peu de politiquement incorrect, Supermurgeman est un pur produit d'humour underground à la mode du journal Psikopat. Même si je connaissais déjà le personnage par la lecture de la série telle que parue chez Dargaud (Supermurgeman), j'ai cru à la lecture des premières planches de cet album que je n'allais accrocher. En effet, Supermurgeman vomissant sur super monsieur caca, ce n'est pas vraiment ce qui me fait décrocher un sourire. Mais au fil des histoires courtes, j'ai fini par rentrer dans le trip et trouver ça souvent drôle. J'apprécie l'absurde de nombre de situations, notamment les chutes débiles ou décalées. J'ai plus particulièrement été amusé par les gags les plus parodiques, mettant en scène des personnages venus d'ailleurs, comme Tintin, les BN, Pepito, etc... A la longue, sur un album entier, je dois dire que je me suis quand même lassé. Je souris et rigole par-ci par-là, mais j'ai eu un peu de mal à aller jusqu'au bout de l'album quand même. A lire à petites doses.

06/11/2010 (modifier)
Par dita
Note: 4/5

Pour acheter et apprécier cette bd, il ne faut pas avoir peur de l'humour con. Moi, j'adore ça ! Alors les dialogues téléphonés, les chutes obligées, les méchants très bêtes mais quand même pas banals (Pépito, Hannibal de l'Agence Tous risques...), une fiancée stupide et un peu trop facile à séduire, un fidèle teckel, et Supermurgeman "le gros blond en slip", face à Footix ou sauvant Tintin, et bien c'est tout simplement génial et hilarant. Même si, il est vrai qu'Etronman est au bout du compte un peu lourdingue. Mais avec des gags en une page, on ne s'en lasse pas. Meilleurs moments (entre autres) : quand Supermurgeman se déguise intelligemment en facteur, ou qu'il rencontre Benny, le choco BN... Génial, génial, génial!!!

01/10/2003 (modifier)
Par Cassidy
Note: 2/5

Parodie des BD d'action/aventure des années 30/40, de Tarzan à Superman en passant par Tintin, Supermurgeman paraît, de prime abord, assez réussi et marrants. Dessins et dialogues ("Prends ça, canaille !") sont tout à fait dans le style de ces BD à l'ancienne, gentiment surannées, de l'"âge d'or". Malheureusement, le soufflé retombe assez rapidement. En gros, au bout de vingt pages (sur cinquante-huit), on a l'impression d'avoir déjà à peu près fait le tour de tout ce que Supermurgeman avait à offrir : des gags répétitifs à base de vomi et de caca, le tout saupoudré de clins d'oeil pas vraiment hilarants à la "culture populaire" des 15/30 ans d'aujourd'hui ("South Park", "L'Agence tous risques", les mascottes des biscuits Pépito et Prince, les vannes sur Bernard Ménez et Jean Lefèbvre...). Ben oui parce que c'est bien joli de mettre Benny le Choco-BN dans une BD, mais se seule présence ne constitue pas un bon gag en soi... À trop fortes doses, c'est assez lourd et gonflant ; les aventures de ce Tarzan alcoolo (au passage, l'idée de parodier Tarzan n'est pas nouvelle...) doivent se consommer à petites gorgées pour être jugées sympas et rigolotes. Tout l'album d'un coup, c'est beaucoup trop.

24/01/2003 (modifier)