La Pierre du Chaos

Note: 4/5
(4/5 pour 1 avis)

De la Fantasy opposant une version imaginaire de l'Empire de Rome face à une version imaginaire de Vikings entourés de magie shamanique.


Nouveautés BD, comics et manga

Le tout-puissant empire de Nemès, secoué par les révoltes populaires, vient de rétablir le service militaire pour tous, y compris pour les nantis qui y ont échappé pendant des générations. C’est ainsi que Navel et Araes, deux fils de famille que rien ne destinait au métier des armes, vont s’embarquer pour Enoch, le « bout du monde », la frontière nord de l’empire. Une terre paisible et sans histoires, où une population craintive est soumise au pouvoir des Némésiens. Mais au cours d’une patrouille, ils réveillent par accident un ancien artefact enfoui depuis des siècles, et la plus paisible des planques va se transformer en enfer. Des hordes barbares, menées par un chef de guerre assoiffé de sang, traversent l’océan pour déferler sur le pays. Les jeunes appelés, à peine familiarisés avec les armes, vont devoir faire face. C’est le début d’une guerre qui s’étendra jusqu’au cœur de l’empire, une lutte sans merci pour la source absolue du pouvoir : la Pierre du chaos.

Scénariste
Dessinateur
Coloriste
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 02 Octobre 2019
Statut histoire Série en cours (Prévue en 3 tomes) 1 tome paru
Dernière parution : Moins d'un an
Couverture de la série La Pierre du Chaos
Les notes (1)
Cliquez pour lire les avis

30/09/2019 | Ro
Modifier


Par Ro
Note: 4/5
L'avatar du posteur Ro

La Pierre du Chaos fait partie, avec Danthrakon et Dragon & Poisons, des trois premières séries du tout nouvel éditeur Drakoo né d'une collaboration entre le scénariste à succès de Lanfeust de Troy et de l'éditeur Bamboo. C'est une série proche de la Dark Fantasy mettant en scène l'affrontement entre un puissant empire et une horde de barbares sur fond de magie shamanique et d'une pierre mystérieuse source d'un pouvoir absolu. J'ai beaucoup aimé cette version fantasy de l'Empire de Rome. Car c'est bien ce qu'est l'Empire de Némès dans cette BD, et la province d'Enoch où sont envoyés les héros rappellera sans nul doute la province de Bretagne à l'époque de l'occupation romaine. Quant aux violents Vulcaniens, ils rappelleront facilement une armée de Vikings prête à déferler sur les côtes britanniques et à ravager l'Empire, même s'ils rappelleront aussi en cela les hordes d'Attila. Ceux-ci s'accompagnent de sorciers shamaniques qui apportent une touche de fantastique rappelant que nous sommes ici dans de la fantasy et ayant forcément un lien avec cette étrange pierre du Chaos qui donne ses pouvoirs à l'élu qui la touchera. Toute la mise en place du récit m'a vraiment enthousiasmé. J'aime sa crédibilité et sa maturité. Ce n'est pas de la Fantasy légère et il faut que le contexte, les lieux et les relations entre personnes et factions soient réalistes : contrat rempli ici. Les trois protagonistes principaux, du côté Némèsiens, sont plutôt bien trouvés et on s'y attache rapidement. Et les protagonistes du camp d'en face sont impressionnants et franchement menaçants. J'ai hâte de voir leur inévitable confrontation. Le dessin est de très belle facture. Soigné et détaillé, il est aussi réaliste que dynamique quand il le faut. Je n'aurai qu'un léger reproche à lui faire, c'est qu'une fois leur uniforme et leur casque enfilés, il est difficile de différencier facilement les protagonistes et cela trouble la clarté de la narration. Ah, et je me suis aussi un peu interrogé sur l'ergonomie des armures Némésiennes, me demandant comment les soldats pouvaient marcher ou se pencher avec de telles plaques frontales. Très enthousiasmé donc, j'ai quand même eu un certain regret qui m'a fait hésiter sur ma note. C'est celui du traitement de ce qui arrive au personnage d'Araes après qu'il ait touché la pierre. Il change trop rapidement à mes yeux, et sa personnalité le rend soudain antipathique et trop stéréotypé dans son comportement. Cela sert forcément l'histoire mais j'aurais aussi beaucoup aimé que le récit puisse se passer de cet élément de l'intrigue et se contenter des personnages tels que présentés initialement pour les intégrer dans une confrontation quasi-réaliste entre un équivalent de l'Empire Romain très puissant mais sans magie et une horde de barbares eux par contre accompagnés de sorciers. Quoiqu'il en soit, j'attends la suite avec envie.

30/09/2019 (modifier)