Les Fables de La Fontaine (Casterman)

Note: 3/5
(3/5 pour 1 avis)

La Cigale et la Fourmi, Le Corbeau et Le Renard, Le Lièvre et la Tortue... Autant de fables de jean de La Fontaine que les enfants apprennent à l'école depuis des générations. Cette fois, Bruno Heitz les revisite en bande dessinée.


Albums jeunesse : 6 à 10 ans Fables de La Fontaine

"La Cigale et la Fourmi", "Le Corbeau et le Renard", "Le Lièvre et la Tortue"... Autant de fables que les enfants apprennent à l'école depuis des générations. Cette fois, Bruno Heitz les revisite en bande dessinée. L'occasion de savourer avec un plaisir nouveau, ces textes en vers parfaitement ciselés dans leur version originale. 24 fables, des plus incontournables aux moins connues, pour entrer de plain-pied dans l'imaginaire malicieux de Jean de la Fontaine.

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 13 Juin 2018
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Les Fables de La Fontaine (Casterman)
Les notes (1)
Cliquez pour lire les avis

30/04/2019 | Erik
Modifier


Par Erik
Note: 3/5
L'avatar du posteur Erik

L'auteur Bruno Heitz nous fait revisiter les classiques avec les fables de la Fontaine. Certes, le sujet a été abordé maintes fois dans la bande dessinée. Cependant, j'ai bien aimé cette présentation en guise d'introduction de Jean de la Fontaine. Il avoue s'être inspiré de grands auteurs grecs comme Ésope. On va parcourir les différentes fables retracées en une ou deux pages pour une meilleure clarté. Certaines sont connues : la cigale et la fourmi, le corbeau et le renard, la grenouille qui veut se faire aussi grosse que le bœuf, le lièvre et la tortue. D'autres le sont un peu moins : le chat et le renard, l'âne et le chien... On s'aperçoit que ces contes sont devenus intemporels grâce au génie de cet auteur qui avait une extraordinaire maîtrise de l'écriture en vers poétiques. A noter que ces fables se terminent toujours par une morale qui est souvent une mise en garde contre une action non réfléchie entraînant la perte d'un des personnages. Au final, une bonne approche.

30/04/2019 (modifier)