Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire - Commander en ligne : pourquoi BDfugue ?

Amabilia

Cette galerie contient des images potentiellement pornographiques. En appuyant sur le bouton ci-dessous, vous confirmez être majeur.

Note: 4.33/5
(4.33/5 pour 3 avis)

Tous deux invités à un cocktail mondain, Iris et Simon s'ennuient. Mais dès que leurs regards se croisent, une tension érotique les saisit.


Hard & Soft, d'un érotisme à l'autre Les petits éditeurs indépendants Points de vue

Eux qui ne se connaissent ni d'Eve ni d'Adam vont passer la plus belle nuit d'amour de leur vie Séparés par le quotidien, ils n'auront plus qu'une idée en tête : se retrouver pour prolonger le plaisir. Et ça n'est pas Charlotte, la colocataire lesbienne et délurée de Simon, dont on suivra les pérégrinations sexuelles, qui condamnera les pulsions du jeune couple...

Scénaristes
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 16 Mars 2017
Statut histoire Série en cours 3 tomes parus
Dernière parution : Moins d'un an
Couverture de la série Amabilia

31/03/2019 | herve
Modifier


Par herve
Note: 5/5
L'avatar du posteur herve

Tome 1 Quel raffinement dans cette bande dessinée pour adultes. Habitué du genre, je suis encore sous le charme de cette première intégrale qui avec un dessin très sensuel, est une véritable révélation. C'est en tombant sur la parution de la seconde intégrale, que j'ai finalement cédé à l'achat de cette série que je ne connaissais que de nom. Il faut avouer que les dessin sont somptueux avec un choix de couleurs limité (noir & blanc avec une pointe de rouge toujours très bien ciblée), les auteurs nous offrent une histoire très sensuelle malgré des scènes très hard classiques et des dialogues parfois très crus qui tranchent avec l'érotisme raffiné des dessins. Là où la plupart des bandes dessinées pour adultes ne sont qu'un catalogue de scènes hard, nous avons le droit ici à un scénario élaboré et crédible, avec des chapitres où l'on découvre le point de vue des personnages, Iris et Simon, le tout pimenté par les aventures saphiques (et terriblement excitantes) de Charlotte . Tome 2 5 ans ont passé depuis la première rencontre entre Iris et Simon, et l'habitude remplace le désir. Avec ce second volume, Elise et Thomas Raven s'allie avec la scénariste Candice Solère. Si le dessin est toujours aussi sublime, avec l'apparition de nouveaux personnages comme "la danseuse folle" et la très délurée Valentine, l'histoire tourne surtout autour des amours lesbiens de Charlotte, et de la" danseuse folle", bref les femmes prennent le pouvoir dans ce second opus. Il y a un parfum de "Eyes Wilde Shut" qui flotte sur cette histoire, qui prend un tour nouveau avec une Iris qui finit par céder à une aventure où on ne l'attendait pas. Un peu en deçà du premier volume, sans doute en raison de trop longues scènes qui se déroulent à "la danseuse folle", ce second tome reste tout de même de grande qualité . Bref, une très belle réussite, et je me demande encore pourquoi je suis passé à côté de ce petit chef d’œuvre de la bande dessinée érotique. L'histoire se conclut par un cliffhanger qui ne peut que nous entraîner dans l'achat de la seconde intégrale. Tome 3 Troisième intégrale pour cette série érotique qui possède deux atouts de taille dans le monde des bandes dessinées pour adultes. D'une part un dessin d'une élégance que je n'ai pas retrouvé ailleurs, et d'autre part un scénario inspiré, ce qui est assez rare dans ce domaine. Nous retrouvons ici notre couple, Simon et Iris, mais séparément,leur mariage n'ayant pas résisté aux assauts de La Danseuse folle. En effet, nous assistons à la dérive des principaux personnages dans ce volume. Simon ,esseulé,essaie de se rattacher à ses souvenirs; Iris va jusqu'au bout de ses fantasmes avec La Danseuse folle, tandis que la plantureuse Charlotte a du mal a surmonter ses aventures avec Ava et Richard. Les auteurs nous offrent donc un portrait assez désabusé de nos héros, le tout illustré par des scènes de sexe explicites, d'ailleurs de toute beauté. C'est pourtant le paradoxe de cet album, le dessin est si élégant qu'il fait oublier le côté pornographie de la série. A noter, à la fin de l'album, la présence d'un bonus constituée de planches "coupées au montage", avec le commentaire des auteurs. J'en conseille la lecture évidemment.

31/03/2019 (MAJ le 12/02/2021) (modifier)
Par gruizzli
Note: 4/5 Coups de coeur expiré
L'avatar du posteur gruizzli

Oh oui, alors là je dis oui ! Une BD érotique de cette qualité, j'en redemande encore et encore ! C'est assez rare que je sois à ce point enthousiaste sur une BD érotique, mais je sais reconnaitre de la qualité quand j'en vois. Et celle-ci, c'est une superbe qualité, indéniablement. Là où je dis que c'est une réussite, c'est que cette BD érotique allie un dessin qui a de l'âme, de l'érotisme et de la sensualité avec un scénario qui permet de pleinement justifier les scènes de sexe, mais aussi de les rendre réellement excitantes et marquantes. L'alliance des deux est un plaisir, un véritable régal. Et je dois bien dire que dans le paysage de la BD porno que j'ai découvert, celle-ci se démarque particulièrement du lot ! Niveau scénario, j'ai trouvé que c'était parfait : ce qu'il faut d'érotisme, de pornographie (et donc de scènes de sexe), mais aussi d'attachements au personnage, de fantasme et de désir ... C'est bien simple, on est plongé dans l'histoire dès le premier volume et je me suis beaucoup attaché à ces deux êtres qui se trouvent et se retrouvent. Le suggestif est présent entre les scènes pour faire monter le plaisir, et ça fait du bien. Sans parler des scènes de sexe, très bien croquées et qui permettent de réellement sentir la sensualité de ces passages. Bien loin d'un porno crade qui tache les doigts, on est sur du chic et du classieux, mais avec une bonne dose de salace tout de même. Et l'histoire justifie ces passages tout en rendant les scènes réalistes et très humaines. Le dessin est vraiment un gros point fort du récit, si ce n'est quelques détails secondaires (oui, tous les personnages sont bien foutus, certes ... Mais c'est le genre qui veut ça, enfin quoi !) mais allie les couleurs avec ce noir et blanc très marqué. Je suis réellement sous le charme des représentations, aussi bien des scènes de cul à proprement parler que des scènes autour, qui transpirent les émotions des personnages et permettent de nous ancrer pleinement dans le récit. C'est fluide, dynamique, prenant, et je ne parle pas du rendu des couleurs et des phylactères (chaque personnage ayant sa couleur) qui sont organisés de manière ingénieuse pour ne jamais se perdre même lorsque la pagination est plus désordonnée. Bref, je suis conquis : ces deux premiers tomes permettent de développer l'histoire, de nous attacher aux personnages, de vivre les scènes de sexe, et bon dieu ça fait du bien de lire enfin une BD cul de cette qualité ! Je le range immédiatement dans mes favoris du genre, et j'en suis très content. A recommander à tous les coquins, les fripons, les salaces, les polissons, les canailles et les vicieux. Parce qu'on l'est tous au fond de nous, et que lorsqu'une BD se permet de nous faire plaisir sur ce point, il ne faut pas hésiter ! (et vivement le tome 3 !)

28/03/2020 (modifier)
L'avatar du posteur Noirdésir

Voilà une série érotique que j’ai trouvée d’une grande qualité. Du porno chic et soigné, bien fichu. Même si les scènes de sexe occupent l’essentiel, ce n’est pas que du cul pour le cul. Le scénario tient la route, partant d’un coup de foudre, pour préciser le lien charnel entre une femme (Iris) et un homme (Simon). D’autres personnages tournent autour (la coloc de Simon, lesbienne, la directrice d’une galerie/club échangiste, etc.). Dans le premier tome, après un chapitre narrant la rencontre torride, les deux suivants nous montrent successivement les points de vue d’Iris et de Simon, temporairement séparés. Dans le deuxième tome, le temps a passé, la passion s’est semble-t-il atténuée, les sentiments doivent dépasser l’usure de la routine, l’amour doit prendre le relais du sexe, ou alors s’effacer. Jusqu’au cliffhanger final, qui me fait penser qu’il y aura au moins une suite. L’histoire est bien bâtie et menée, et les scènes de cul sont nombreuses, variées et émoustillantes. Il y a donc tout pour plaire aux amateurs du genre. Surtout que l’aspect graphique est lui aussi soigné. Le dessin use d’un Noir et Blanc très tranché, au milieu duquel quelques touches de couleur (généralement les tétons, les lèvres, les ongles, des cheveux roux parfois) pimentent la vision et érotisent les images. Je trouve chouette ce parti pris esthétique – qui pourrait certes faire un peu bobo chic, mais que j’ai trouvé efficace et de bon goût.

12/04/2019 (modifier)