Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Hôtel Pennington

Note: 3.5/5
(3.5/5 pour 2 avis)

Au 1123 Pennington Avenue se dresse un hôtel lugubre que les parents de Charlotte souhaitent réhabiliter. Mais la fillette de 11 ans, douée et hypersensible, découvre que les chambres sont occupées par des fantômes. Ces âmes errent dans la bâtisse dans l’espoir d’achever leur mission sur terre.


Albums jeunesse : 10 à 13 ans Fantômes

Au 1123 Pennington Avenue se dresse un hôtel lugubre que les parents de Charlotte souhaitent réhabiliter. Mais la fillette de 11 ans, douée et hypersensible, découvre que les chambres sont occupées par des fantômes. Ces âmes errent dans la bâtisse dans l’espoir d’achever leur mission sur terre. Pour trouver la paix éternelle, elles pourront compter sur l’empathie et la bienveillance de Charlotte, alliées à l’humour de Chuck, son acolyte !

Scénariste
Ced
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution Février 2018
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Hôtel Pennington
Les notes (2)
Cliquez pour lire les avis

03/02/2019 | Mac Arthur
Modifier


Par gruizzli
Note: 4/5
L'avatar du posteur gruizzli

Une BD que j'avais envie de lire principalement pour le coup de crayon de Ileana Surducan que j'apprécie beaucoup, et que j'avais hâte de voir dans une nouvelle BD. J'avais une petite réserve sur le scénario de Ced, principalement parce que je ne suis pas très fan de ses BD humoristiques. J'avais une grande crainte à ce niveau, mais finalement la BD est clairement plus jeunesse et fantastique. Niveau dessin, je n'ai rien à dire : j'adore ce que fait Ileana Surducan (je me répète, non ?) et c'est très coloré, très adouci et mignon. Le genre auquel j'adhère particulièrement. Et il convient très bien au ton du récit, avec ce mélange de poésie et de noirceur. L'influence de E. Poe est là, dirait-on ! Pour l'histoire, je rejoins totalement ce que dis McArthur, en ajoutant que j'ai beaucoup aimé le caractère du personnage principal (peut-être parce que ça me rappelait des souvenirs). Bref, je suis très content de ma lecture, et j'ai beaucoup aimé le petit univers qui est dévoilé au fur et à mesure des pages. La division en chapitres me semble un peu étonnante, mais c'est compréhensible (surtout pour un livre jeunesse, lorsqu'on veut que les jeunes lisent par petits bouts). Encore un livre jeunesse que je recommanderais. J'ai vraiment adoré le dessin et trouvé l'histoire très sympathique, je vous recommande évidemment la lecture !

12/02/2019 (modifier)
L'avatar du posteur Mac Arthur

Hotel Pennington est un classique récit jeunesse de fantômes. Ici, les fantômes ne sont pas réellement effrayants mais se retrouvent bloqués sur terre du simple fait qu’ils n’ont pas totalement réalisé leur destinée. Charlotte, la jeune héroïne et narratrice de ce récit, leur viendra en aide alors que leur destin est lié au vieil hôtel délabré que ses parents viennent d’acquérir et se sont mis en tête de rénover. C’est plutôt gentil et mignon, avec un dessin et une colorisation agréables -très bel aspect crayonné-… mais aussi très convenu. Certes, l’un ou l’autre cas est un peu plus original mais, dans l’ensemble, on reste sur du très classique, qui conviendra bien aux jeunes lecteurs. En fait, je pense que la véritable pierre d’achoppement qui fera qu’un lecteur accrochera ou non à cet album se situe au niveau du profil de la jeune Charlotte. Si les miss Je-sais-tout trop mûres pour leur âge ont tendance à vous énerver, je vous conseille de passer votre chemin car Charlotte entre pleinement dans ce profil. Dans le cas contraire, cet album a de bonnes chances de vous plaire. A titre personnel, je me situe un peu entre les deux. Charlotte ne m’a pas charmé mais le récit m’a plutôt bien plu et le dessin m’a séduit. L’album, même s’il se découpe en différents chapitres, n’offre qu’un seul long récit bien pensé et sa conclusion sous forme de clin d’œil est agréable. Je ne regrette pas ma lecture (et merci Gruizzli pour le prêt involontaire ;) ) mais je suis assez réservé sur le prix de l'objet. 17,00 €, je trouve ça quand même un peu cher malgré le soin accordé à son édition, d'où ma réserve quant à l'achat... mais c'est un bon album jeunesse.

03/02/2019 (modifier)