L'Enfance d'Alan

Note: 3/5
(3/5 pour 1 avis)

Grand prix de la critique ACBD 2013 Après La Guerre d'Alan, consacré aux périples du jeune soldat Alan durant la seconde Guerre Mondiale, Emmanuel Guibert s'attache à retranscrire ses souvenirs d'enfance de 1925 à 1936. A voir aussi : - La Guerre d'Alan - Martha & Alan


1919 - 1929 : L'Après-Guerre et les Années Folles 1930 - 1938 : De la Grande Dépression aux prémisces de la Seconde Guerre Mondiale Biographies Ciboulette Grands prix de la Critique ACBD Guibert [USA] - Côte Ouest

Après La Guerre d'Alan, consacré aux périples du jeune soldat Alan durant la seconde Guerre Mondiale, Emmanuel Guibert s'attache à retranscrire ses souvenirs d'enfance de 1925 à 1936. L'enfance d'Alan est aussi un formidable témoignage sur la vie quotidienne aux Etats-Unis avant-guerre. On y découvre la vie d'une famille ordinaire, humble, et l'éveil d'un enfant à l'existence. Dans la description des jeux avec les enfants du voisinage, des moments vécus en famille, ce travail de mémoire touche à l'universel. Le talent de conteur d'Alan, et la grâce du dessin d'Emmanuel Guibert, apportent à ce témoignage une douceur pleine de l'innocence de l'enfance, et de la joie du souvenir.

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 19 Septembre 2012
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série L'Enfance d'Alan
Les notes (1)
Cliquez pour lire les avis

13/12/2018 | Blue Boy
Modifier


Par Blue Boy
Note: 3/5
L'avatar du posteur Blue Boy

Après La Guerre d'Alan, consacrée au périple du soldat Alan Cope en Europe durant la Seconde guerre mondiale, Emmanuel Guibert s’attache cette fois à retranscrire les souvenirs d’enfance en Californie du sud de l’homme qui l’a captivé par son talent de conteur. A travers cette évocation empreinte d’une douce nostalgie et évitant tout larmoiement, on sent bien la tendresse de l’auteur pour cet homme humble et profondément humain qu’était Alan Cope. Dans une mise en page très libre, Guibert met une fois encore son trait minimaliste et poétique au service d’une histoire simple faites d’anecdotes, l’histoire d’un homme parmi tant d’autres au XXème siècle. Alan Cope raconte la Californie de son enfance, celle d’avant le smog, où la vie n’était pas si facile (ses parents n’étaient pas très riches) mais paradoxalement semblait plus simple, plus insouciante. Ceux qui ont apprécié La Guerre d'Alan se plongeront sans problème dans cette suite chronologiquement inversée qui fleure bon l’odeur du Pacifique et des citronniers californiens.

13/12/2018 (modifier)