Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire - Commander en ligne : pourquoi BDfugue ?

Histoire sans Héros

Note: 3.38/5
(3.38/5 pour 29 avis)

Mai 1974 un avion de la Corair s'écrase dans la jungle Amazonienne. Vu l'extrême sauvagerie et l'isolement de la région, les autorités locales affichent un certain pessimisme et considèrent les 34 disparus comme déjà mort...


Amazonie Survival Van hamme

Dans la nuit du 20 au dimanche 21 avril, l'appareil Corair de la compagnie nationale coruguayenne, s'écrase dans la forêt vierge. L’ensemble des sept membres d'équipage ainsi que 12 des 27 passagers, ont été tués; les rescapés les ont enterrés dans la forêt. Les survivant s'organisent et commencent à se rationner : il y a de quoi tenir 10 jours, par contre l'eau vient à manquer et aucun point d'eau n'a pu être trouvé ! Les jours passent, et les secours n'arrivent pas, il faut se rendre à l'évidence : ils ne seront pas secourus ! Il leur faut maintenant réussir à vivre ensemble, et utiliser les talents de chacun pour tenter de prévenir des secours...

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution Janvier 1977
Statut histoire Une histoire par tome 2 tomes parus
Couverture de la série Histoire sans Héros

Par tolllo
Note: 4/5 Coups de coeur expiré

Histoire sans Héros : Première constatation cette BD n’a pas vraiment vieilli, vu son côté presque intemporel il est important de le souligner. Evidemment les dessins de Dany ont évolué avec le temps depuis mais restent vraiment très bons dans ce premier one shot qui est vivant, dynamique, oppressant dans ce huis clos végétal. L’histoire est presque redevenue à la mode à l’apogée de la série "Lost", mais elle a toujours été pour moi spéciale et cela même 15 ans après ma première lecture. Je crois vraiment que cette histoire est traitée de façon remarquable ! Elle part d’un postulat assez simple : Un avion s’écrase dans la jungle et les survivants s’organisent. Van Hamme nous montre qu’il était déjà à cette époque le grand narrateur que nous connaissons aujourd'hui et qu'il était avec son histoire sans héros en très grande forme. Ses anti-héros sont tout simplement humains, avec leurs bons et mauvais cotés, ils sont finement imaginés et plusieurs sont même vraiment passionnants, ce qui n’est pas chose aisé pour une BD en un tome. Une rencontre remarquable entre deux grands noms de la BD. 20 ans après : Ou comment faire une suite d’une histoire qui n’en avait pas besoin et qui était difficile à concevoir. Et bien on redemande à Mister Van Hamme, et le pire c’est qu’il s’en tire encore une fois très bien. Bien sûr l’histoire est différente de la BD d’aventure d’origine, on sent l’influence Largo Winch l’aventure est donc accompagnée d’une sorte de thriller presque financier. Pour abréger il y a quelques ingrédients rajoutés après ces 20 ans d’absence. Mais pour moi le vrai plaisir, même si l’histoire est très intéressante, ce sont les retrouvailles avec cette grande famille que l’on n'avait pas vue depuis un bout de temps. Ils ont évolué, pris des chemins de traverse différents, on ne les retrouve pas forcement là où on les attendait. L’auteur arrive encore une fois à nous surprendre avec ses presque héros. Dany aussi a évolué et ses dessins sont vraiment bons et il nous gratifie même de quelques planches en couleur directe assez novatrice pour l’époque. Il y avait bien sûr Hermann et quelques-uns qui avaient commencé, mais pas encore grand monde. Il m'a confié, lors d’une séance de dédicace que d’ici quelques temps sa couleur directe sera au rendez-vous pour ses futurs albums comme se fut le cas avec Sur les traces de Dracula dont il a dessiné une des BD tout en couleur directe, tous simplement magnifique. Une suite différente mais très appréciable. Les deux histoires pouvant presque se lire indépendamment. moyenne ( 17/20 )

23/01/2009 (MAJ le 13/04/2009) (modifier)