Ayak

Note: 1.67/5
(1.67/5 pour 3 avis)

La fièvre de l'Or amène un pionnier et sa petite fille le long du Yukon. Un loup blanc les protège...


Canada Froid. Neige. Glace Les loups Pif Gadget

A la fin du XIXème siècle, dans les terres sauvages du Grand Nord canadien, la Ruée vers l'or jette à travers le Yukon une foule d'aventuriers. L'or enfièvre tous les esprits. Ayak, le loup blanc solitaire, assiste à l'invasion de son territoire. Là où le vent, la neige, le silence régnaient en maîtrs, claquent les lanières des fouets, crissent les patins des traîneaux, montent les cris des nouveaux conquérants. Pourtant, quelque chose de puissant, d'extraordinaire, va s'accomplir : l'amitié d'Ayak et d'Ann, la Fille-des-Hommes...

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution Septembre 1980
Statut histoire Histoires courtes 3 tomes parus
Couverture de la série Ayak
Les notes (3)
Cliquez pour lire les avis

17/12/2002 | Spooky
Modifier


Ayak était la BD que j'attendais le plus impatiemment à l'époque de sa parution dans Pif Gadget (il y a 30 ans). De mémoire, c'est elle qui m'a réellement fait aimer la race canine, même s'il s'agit là d'un loup. Ma sœur a même donné ce nom (avec une orthographe légèrement différente) à son premier chien. C'est dire si cette BD a marqué les enfant que nous étions. Chaque fois que je lis Blanco (une de mes BD préférées), c'est d'ailleurs à Ayak, ce beau loup blanc, que je pense avec nostalgie, même si le propos est totalement différent. Je n'en ai plus guère de souvenirs précis (et n'ai jamais pu les relire depuis), mais ne serait-ce que pour les émotions que j'ai pu ressentir antan, je lui mets la moyenne. Nul doute que je me laisserai tenter aujourd'hui par l'achat de cette série, si je pouvais trouver ces trois tomes en état correct, au risque d'être déçu n'ayant plus 5 ou 6 ans.

06/07/2010 (modifier)
Par Sonia
Note: 1/5

Ne me laissant pas décourager par les dessins hideux de cette série ni par le premier avis posté, j'ai lu le tome 3 de Ayak ("Ruée sur le Yukon") mais mon courage a vite flanché. C'est en effet horriblement chiant ! Il s'agit du voyage de Ann, de son père et de Wa-Sha (un indien) vers les contrées où l'on trouve de l'or. L'histoire est très basique : tout au long du voyage il arrive une multitude d'incidents mettant Ann en danger et à chaque fois celle-ci est sauvée par Ayak, le loup blanc. De plus certaines phrases reviennent tout le temps (après chaque incident) du style "le loup shaman protège la petite femme", ce qui rend la lecture très pesante. L'histoire est également entrecoupée de moments où l'on observe la vie sauvage du loup. Cela aurait pu être un aspect positif de la BD si seulement l'auteur connaissait un minimum cet animal. Au lieu de ça, le loup réagit de manière invraisemblable. Par exemple il s'attaque à un élan (un grand mâle) puis appelle d'autres loups et, je cite, "dédaigneux, le loup blanc leur abandonna sa victime" (alors qu'un vrai loup ne s'attaque qu'aux animaux les plus faibles, chasse en meute et non seul, mange ce qu'il a chassé et ne connaît pas de sentiments tel que le dédain). Autre exemple non moins pitoyable : Ayak attaque un ours par vengeance car un jour un ours l'avait blessé (pourtant un loup ne dépense jamais son énergie inutilement et surtout pas pour se "venger"). Pour finir, cette BD a une fâcheuse tendance à caricaturer les indiens, ce qui n'est pas pour me plaire. Bref voici une BD définitivement indisponible... Pour le plus grand bien de tous.

18/02/2004 (modifier)
Par Spooky
Note: 1/5
L'avatar du posteur Spooky

Amitié entre un humain et un animal, au-delà de la raison, conditions climatiques épouvantables, époque et hommes sans concession, morale omniprésente... Pas de doute, voici une BD véhiculant un certain nombre d'idéaux et de clichés un peu dépassés, même à l'époque de sa publication (1983). Le dessin est très très moyen, il n'y a pas de rythme... Et comment croire à cette petite fille qui a pu aller au bout du Yukon ? A oublier vite fait.

17/12/2002 (modifier)