Dark Grimoire

Note: 2/5
(2/5 pour 2 avis)

Atli est élève dans une école de sorcellerie. Il tombe un jour sur un mystérieux grimoire renfermant des sorts de « magie interdite ». Lors d’une sortie scolaire, son ami-ennemi Leon est tué sous ses yeux par une mystérieuse créature !


Kodansha Magiciens et Prestidigitateurs Shonen

Atli est élève dans une école de sorcellerie. Il tombe un jour sur un mystérieux grimoire renfermant des sorts de « magie interdite ». Lors d’une sortie scolaire, son ami-ennemi Leon est tué sous ses yeux par une mystérieuse créature ! Atli parvient à le ressusciter à l’aide de ses nouvelles connaissances. Mais quel destin attend Atli et Leon, qui partagent désormais un secret inavouable ? Et qui a mis dans les mains d’Atli un tel grimoire aux pouvoirs aussi extraordinaires que dangereux ?

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 20 Avril 2018
Statut histoire Série terminée 4 tomes parus
Couverture de la série Dark Grimoire
Les notes (2)
Cliquez pour lire les avis

26/04/2018 | Mac Arthur
Modifier


Par Gaston
Note: 2/5
L'avatar du posteur Gaston

Une série qui contient un défaut que j'ai souvent vu dans les mangas pour ados : il y a des bonnes idées mais le développement de ces idées est tellement convenu que l'histoire en devient banale. Pour être honnête, durant un bon moment je n'étais pas certain de trouver la série bof ou passable parce que malgré tout j'ai trouvé qu'il y avait des qualités : j'aime bien les deux personnages principaux, le dessin est correct et le mystère autour de ce grimoire qui contient de la magie interdite est un peu intéressant. J'ai donc lu les trois premiers tomes avec une impression mi-figue, mi-raisin. Je trouvais que ça se lisait sans plus et puis j'ai lu le dernier tome... J'ai écrit que le dessin est correct, mais il y a un gros défaut : les combats sont franchement difficiles à suivre et le tome 4 est justement celui avec le plus de pages de combats et j'ai donc eu droit à des dizaines et des dizaines de pages où je ne comprenais pas trop ce qui se passait et cela a fait en sorte que j'ai été complètement largué d'une série que jusqu'à présent je trouvais moyenne. La fin m'a semblé un peu expédiée. À la limite, peut-être que ça va plaire à des ados fans d'histoires de sorciers, mais même là j'ai un doute.

23/05/2019 (modifier)
L'avatar du posteur Mac Arthur

Un série qui exploite l’image de la sorcellerie façon Harry Potter (école des sorciers, sorcellerie à double face (l’une interdite, l’autre enseignée), problèmes de rivalité et d’acceptation au sein de l’école en fonction de ses origines sociales… ) pour un premier tome… qui ne fera sans doute pas date. Honnêtement, j’ai trouvé que l’ensemble de ce premier tome était prévisible, manquait d’originalité et avançait d’une manière poussive. Les deux personnages centraux n’ont pas l’envergure suffisante pour masquer le côté convenu du scénario. Leurs adversaires semblent bien légers mais, de ce côté-là, je suppose que cela devrait s’améliorer dans les tomes à venir. Les rebondissements tombent rapidement à plat tandis que la redondance dans les propos finit par fatiguer. Le dessin manque lui aussi d’originalité mais n’est pas mauvais. Le découpage est correct sauf (et c’est une habitude dans les mangas) lors des scènes de combat où cela manque de clarté et de lisibilité. Heureusement, ces combats sont rares, le premier album se centrant surtout sur les relations entre les deux personnages centraux et sur la découverte du passé de chacun d’eux. En résumé, bof bof bof…

26/04/2018 (modifier)