Laisse autant le vent emporter tout

Note: 3.4/5
(3.4/5 pour 5 avis)

Le sport, l’éducation sexuelle et la drogue sont quelques-uns des thèmes traités par Goossens avec le sérieux et la rigueur qu’on lui connaît dans ce recueil paru à l’origine en 1985.


Absurde Goossens

En 1 à 8 planches, en noir et blanc ou en couleurs, Goossens aborde des sujets aussi divers et variés que le tennis, l’épouvante et les cocus. Comme tout ça ne se résume ni ne se raconte pas vraiment, il va falloir broder pour remplir les trois cases de la fiche, passque j’aime pas mettre des blancs. Heureusement, personne ne lit. Quelques infos vitales qui permettront au lecteur de mieux situer le personnage et de mieux comprendre son œuvre : Goossens se prénomme Daniel, il est belge, il a un grand nez et des lunettes, il vit dans l’Oise, il n’attache pas beaucoup d’importance à la façon dont les gens prononcent son nom de famille, et il dessine très bien les cow-boys.

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution Janvier 1985
Statut histoire Histoires courtes 1 tome paru
Couverture de la série Laisse autant le vent emporter tout
Les notes (5)
Cliquez pour lire les avis

06/12/2002 | Cassidy
Modifier


L'avatar du posteur Noirdésir

Le titre de l’album donne une bonne idée du contenu : c’est vraiment du n’importe quoi, ça part dans tous les sens, en détournant les repères connus de tous dans un humour potache que j’aime beaucoup. C’est du Goossens quoi ! Dans des rubriques plus ou moins longues, l’inénarrable Goossens développe un certain nombre de thèmes (divers sports, l’amour, les cocus, les véhicules à deux roues, etc…). Sous des airs faussement scientifiques, avec un commentaire qui se veut dépassionné et neutre, Goossens va jusqu’au bout d’idées totalement délirantes. On est proche ici de son compère de chez Fluide, le maître Gotlib pour l’absurde développé et le ton adopté. Le dessin est bon, classique pour Goossens, qui mêle ici Noir et Blanc et couleur. C’est un album par lequel on peut découvrir l’œuvre de ce grand humoriste, pour peu qu’on soit réceptif aux troisième ou quatrième degrés de lecture. Note réelle 3,5/5.

03/06/2015 (modifier)
Par Ems
Note: 2/5

Dommage, j'en attendais peut-être trop. Je me demande ce que fait cette BD chez "L'Association". En temps normal, les sujets abordés sont sensibles, intelligents, etc. Ici il n'y a pas de sujet, juste un humour ultra absurde. En temps normal, ça ne me dérange pas, mais je n'ai pas adhéré dans le cas présent. Il y eut certes quelques bons moments mais trop rares sur la longueur. Sur le dessin il n'y a rien à dire, Goossens est talentueux et nous offre de belles cases. Avec un bon scénariste, il pourrait faire un malheur.

30/03/2009 (modifier)
Par Ro
Note: 3/5
L'avatar du posteur Ro

Voilà un bon album de Goossens, mais pas un de ceux sur lesquels je me serais le plus marré. Laisse autant le vent emporter tout est un recueil d'histoires courtes aux thèmes variés, rappellant parfois le principe de la Rubrique-à-Brac de Gotlib mais avec l'humour absurde si spécifique de Goossens. Les thèmes vont du sport (qui m'a bien fait rigoler) aux films d'épouvante (ah, le film d'horreur pour expert-comptable !) en passant par les drogues. Et comme je viens de le dire, j'ai souvent rigolé. Mais je suis aussi resté un peu de marbre pendant presque la moitié de l'album, avec quelques histoires ou passages que je trouvais longuets et un peu mornes (les sketchs sur l'éducation sexuelle, sur les 2 roues ou sur les amants par exemple). Quant au dessin, il est bon (pour qui aime le style de Goossens). Je le trouve même plus travaillé et plus jolîment colorisé que d'autres de ses albums. Dans l'ensemble, c'est un bon album, qui ravira les amateurs de Goossens. Mais je lui préfère Voyage au bout de la Lune.

12/11/2006 (modifier)
Par Spooky
Note: 4/5
L'avatar du posteur Spooky

Je ne connaisais pas Goossens. Et puis, voir son nom sur un album de l'Association m'a mis la puce à l'oreille. Il s'agit là d'un recueil d'humour qui part dans toutes les directions, mais qu'importe ! La plupart des histoires sont empreintes d'une réflexion mâtinée de n'importe quoi, et on marche à (presque) tous les coups. Seules deux ou trois histoires vers la fin m'ont laissé de marbre, car je ne les ai tout simplement pas comprises. :S Mais dans l'ensemble c'est un très bon album d'humour.

17/03/2005 (modifier)
Par Cassidy
Note: 4/5

Encore un grand moment d’humour absurde, quelque part entre la "Rubrique-à-brac" et les Monty Python. Voilà, je sais pas quoi dire de plus, si ce n’est que si vous ne le connaissez pas encore, il serait dommage de passer à côté d’un auteur génial comme Goossens, et qu’à défaut d’être le plus drôle de ces album, celui-ci est sans doute l'un des plus, disons, « accessibles » à ceux qui, à la base, ne goûtent pas spécialement l’humour un peu particulier qu’il pratique.

06/12/2002 (modifier)