Colonisation

Note: 2.75/5
(2.75/5 pour 4 avis)

Pour faire face à une surpopulation devenue ingérable, l’humanité envoie une multitude de vaisseaux spatiaux à travers la galaxie. À leurs bords, des équipages de colons ayant pour but de permettre à l’homme de survivre, ailleurs. Quelque temps après le lancement de cet exode, une civilisation extraterrestre se manifeste : les Atils. Pacifistes et bienveillants, ils partagent avec les humains leur technologie de déplacement bien plus avancée et leur permettent de s’implanter avec eux sur une quantité d’autres mondes.


Auteurs Italiens

Le futur. Pour faire face à une surpopulation devenue ingérable, l’humanité envoie une multitude de vaisseaux spatiaux à travers la galaxie. À leurs bords, des équipages de colons ayant pour but de permettre à l’homme de survivre, ailleurs. Quelque temps après le lancement de cet exode, une civilisation extraterrestre se manifeste : les Atils. Pacifistes et bienveillants, ils partagent avec les humains leur technologie de déplacement bien plus avancée et leur permettent de s’implanter avec eux sur une quantité d’autres mondes. Beaucoup des premières nefs demeurent alors introuvables, perdues dans l’immensité de l’espace. Le temps passant, la cohabitation avec les Atils s’avère ne pas être du goût de tous. Certains représentants des deux peuples finissent par se rassembler, allant jusqu’à essayer de capturer les nefs des premiers colons échouées dans l’univers pour vendre leur contenu à prix d’or sur le marché noir. On les appelle les Écumeurs. C’est pour retrouver les nefs des premiers colons et s’opposer à ces extrémistes d’un nouveau genre que l’Agence forme ses unités d’élite dans laquelle Milla Aygon s’est engagée. Mais lorsqu’elle et son équipe secourent l’officier Clarence Sternis, colon de première génération, aucun d’entre eux n’imagine que leur mission pourrait bien faire basculer le destin de deux civilisations... (Site éditeur)

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 10 Janvier 2018
Statut histoire Série en cours 3 tomes parus
Dernière parution : Moins d'un an
Couverture de la série Colonisation
Les notes (4)
Cliquez pour lire les avis

16/01/2018 | Noirdésir
Modifier


Par sloane
Note: 3/5
L'avatar du posteur sloane

Comme Bouriket je ne m'attendais pas du tout à ça lorsque j'ai commencé ma lecture. en fait nous suivons une équipe de jeunes chargée d'aller récupérer des colons envoyé dans l'espace pour coloniser de nouvelles terres. Un rythme rapide puis dès le départ une plongée dans un monde virtuel, bref ça foisonne. C'est de la BD pour ados, même si le deuxième tome nous conte une histoire mettant en scène des humains devenus cannibales, l'ensemble reste tout de même assez soft. Le dessin est sympathique avec une colorisation qui colle bien à l'ensemble, gageons que cette série offre le potentiel de s'étaler sur un grand nombre de tomes, genre une mission par tome. Les personnages ne demandent qu'à approfondir leurs personnalités et sortir d'un petit politiquement correct que merde quoi!! Gentil, divertissant, pas prise de tête, à suivre.

02/09/2018 (modifier)
Par Erik
Note: 2/5
L'avatar du posteur Erik

Une série ayant énormément de potentiel mais beaucoup trop bavarde en ce qui me concerne. Le rythme est plutôt hachuré. Il y a sans doute trop de dialogues inutiles et de personnages caricaturaux. Par ailleurs, il y a un problème dans la mise en scène de certaines situations entre la virée cosmique et les mondes virtuelles. Cela ne me convient pas car ce n'est pas très fluide d'autant qu'il y a une réelle complexification du scénario. On a du mal à identifier qui sont les méchants et quelle menace ils représentent pour le sort de l'humanité. Au niveau du dessin, c'est plutôt bien réalisé avec de vrais décors de science-fiction à la Star War. On pourra cependant reprocher une colorisation trop dense. Bref, un gâchis.

08/04/2018 (modifier)
Par Bouriket
Note: 3/5
L'avatar du posteur Bouriket

Frustration ! Voilà ce qui ressort de la lecture du premier tome de cette série. J’avoue m’y être lancé sans lire le pitch, sur la foi du visuel et du titre. Erreur : si le titre de la série (comme celui du tome), peuvent faire penser à un long voyage galactique entrepris par l’humanité en vue de coloniser / terra former une planète ainsi qu’aux péripéties qui en découlent, ce n’est pas le sujet choisi par les auteurs. Le scénario nous plonge directement dans le vif du sujet. Une équipe, des rôles, un extra terrestre, des « écumeurs »... j’ai eu plus ou moins l’impression de me retrouver au milieu d’un épisode de Stargate SG 1 sans connaître le background de l’histoire (voir le film de Roland Emmerich et les 2 premiers épisodes de la série). Et contrairement à la série télé, les personnages manquent globalement de personnalité. Cela dit, il se passe des choses dans ce premier tome, même si le rythme est un peu monotone. Le passé (et l’avenir) du colon retrouvé, le rôle des écumeurs peut être moins manichéen qu’il n’y parait et l’envie d’en savoir plus sur le background de l’histoire : j’embarque pour la suite de l’aventure. 3 tomes sont d’ores et déjà annoncés, mais l’univers mis en place me semble pouvoir en supporter nettement plus, à condition de ne pas tomber dans la redondance. Le dessin quant à lui est de facture classique pour ce type de SF mais globalement bon et plaisant à l’œil. Je regrette juste le manque de plan spaciaux plus larges.

22/01/2018 (modifier)
L'avatar du posteur Noirdésir

C’est le premier tome d’une nouvelle série (la suite est prévue pour mars/avril, donc ça ne va pas trainer !), qui m’a laissé un peu sur ma faim. Pourtant, rien de franchement raté. Le dessin de Cucca est globalement bon, et Filippi (qui vient aussi de signer le dernier one-shot Mickey chez Glénat) a pris le temps de lancer l’intrigue. Mais voilà, je n’ai pour le moment pas été totalement accroché par ce Space Opera. La faute à un scénario à la fois un peu obscure, et aussi manquant de relances, de profondeur : il faudra changer de rythme pour la suite, car en l’état, je ne conseille pas l’achat. C’est qu’aucun personnage ne sort réellement du lot. On nous a présenté une équipe, avec chacun sa spécialité (peu éclairée au demeurant), mais, comme le scénario, les individualités manquent de profondeur. Reste un certain potentiel, avec ce colon de la première génération, mystérieusement rescapé, qui cherche à comprendre son passé. La possibilité de « voyager dans ce passé » et sur d’autres planètes apporte aussi des possibilités au scénario. Enfin, la réalité des Ecumeurs reste aussi à éclaircir. Bref, un début un peu poussif, mais la suite me fera peut-être changer d’avis ? Note réelle 2,5/5.

16/01/2018 (modifier)