Je n'ai pas de projet professionnel

Note: 1/5
(1/5 pour 1 avis)

Comment s'y prendre pour échouer à coup sûr dans la carrière de musicien de rock'n'roll ? La réponse est dans ce livre.


Musique

David Snug a 41 ans et autant qu'il s'en souvienne, a toujours voulu faire de la musique, mais n'a jamais voulu être musicien professionnel. C'est fort de son expérience de rocker dilettante que l'auteur livre ses petites astuces pour monter un groupe qui ne ressemble à rien, déjouer le succès et ne jamais réussir dans le monde de la musique. «Je n'ai pas de projet professionnel» est un manifeste sans compromis à ranger entre «Le Droit à la Paresse» de Paul Lafargue et les mémoires de Dick Rivers.

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 09 Mars 2017
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Je n'ai pas de projet professionnel
Les notes (1)
Cliquez pour lire les avis

27/09/2017 | Erik
Modifier


Par Erik
Note: 1/5
L'avatar du posteur Erik

Je n’ai pas de projet professionnel se veut être une ode à l’anticonformisme en se lançant dans une analyse de la musique punk et grunge : tout le milieu que je n’apprécie pas trop. J’aime le commercial c’est-à-dire la musique compatible au plus grand nombre et qui fait danser la planète dans la joie et la bonne humeur dans une mélodie qui n’est pas une insulte aux oreilles. Il y a certes une critique de ce milieu hard rock qui possède ses propres codes mais qui s’enterre également dans ses propres contradictions en irrigant des dogmes sectaires. Le dessin me fait penser aux fameuses têtes hideuses que dessine cet auteur italien du nom de Gipi que je n’arrive pas à vénérer. C’est typiquement underground à souhait et même assez souvent très vulgaire dans le vocabulaire employé. Par ailleurs, toutes ces réflexions m’ont paru assez soporifiques. Visiblement, cela appartient à une autre planète que la mienne ce que je respecte. Cependant, respecter ne veut pas dire aimer. Tout dans cette bd me rebute que cela soit le graphisme ou le scénario d’ailleurs inexistant. Il est vrai que ma note reflète le plaisir de lecture. Je ne doute pas qu’une personne ayant partagé les mêmes expériences dans ce domaine particulier puisse trouver cette lecture assez intéressante. En ce qui me concerne, je n’ai rien trouvé.

27/09/2017 (modifier)