Le Voyageur

Note: 4/5
(4/5 pour 6 avis)

Le parcours d'un étrange voyageur à travers plusieurs époques.


Auteurs israeliens Consensus sur une BD Immortels Les petits éditeurs indépendants Les prix lecteurs BDTheque 2017 One-shots, le best-of Road movie Science-Fiction, le best-of

En perpétuel mouvement, le voyageur parcourt en auto-stop l’immensité des États-Unis en quête de l’origine de son mal, étrange et apparemment incurable : l’immortalité.
 Au gré de ses rencontres, progressant d’un siècle à l’autre, il observe les changements du monde qui l’entoure. Ce monde qui court, selon toute vraisemblance, inexorablement à sa perte.

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 24 Août 2017
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Le Voyageur
Les notes (6)
Cliquez pour lire les avis

14/09/2017 | jujub
Modifier


Par sloane
Note: 4/5
L'avatar du posteur sloane

En premier lieu il faut s'attarder sur le couverture qui résume parfaitement bien l'intérieur. Bel objet donc qui nous permet de suivre à travers plusieurs petites nouvelles assez courtes notre voyageur qui explore le monde, les époques et les gens qui les peuplent. Portant son existence dans un gros sac de toile ( mais là encore c'est une allégorie ) le voyageur nous ramène à notre condition humaine qui au bout du compte nous montre que nous ne sommes que peu de choses, un grain de sable ? Le dessin est simple sans être simpliste, d'une grande lisibilité sans esbroufe, ainsi qu'une colorisation assez neutre. A l'origine j'avoue avoir eu peur de tomber sur un truc un peu perché mais il n'en est rien. C'est au contraire une découverte pour moi que le travail de cet auteur, incontestablement à suivre. Au final une BD d'une grande intensité qui assène les choses avec subtilité. A lire et à acheter.

01/05/2019 (modifier)
Par Spooky
Note: 4/5
L'avatar du posteur Spooky

Ce voyageur n'est vraiment pas comme les autres. Il erre, sans but visible, semble intervenir de façon hermétique. Son existence même est une énigme. Mais petit à petit on va en apprendre plus sur cet homme, ses origines, ses motivations. C'est très intrigant, jusqu'à la fin, difficile, peut-être, à interpréter. Je n'ai pas pu me décoller de ce bouquin avant la fin, et la qalité du dessin, qui lorgne un peu du côté de celui de Moebius par moments, n'y est pas étranger. C'est vraiment très agréable à l'oeil. Un album... franchement bien, en effet.

02/02/2018 (modifier)
Par Erik
Note: 4/5
L'avatar du posteur Erik

J’aime beaucoup cet auteur israélien. J’ai découvert récemment une œuvre qui m’avait plutôt fait bonne impression avec son Love Addict - Confessions d'un tombeur en série. Là, il réitère pour un genre totalement différent où il marque incontestablement des points. Je suis admiratif de ce changement de registre qui est fort réussi. Le scénario est assez élaboré alors que nous retrouvons ce voyageur à différente époque à la recherche d’un objet mystérieux. Visiblement, il ne voyagerait pas dans le temps mais il vivrait un peu plus longtemps que la moyenne. L’éternité peut être également une malédiction… Sur le fond et la forme, je n’ai rien à redire. J’ai apprécié les quelques variations graphiques selon les époques car cela concourt à une certaine audace du trait. Pour le reste, je n’ai pu qu’apprécier l’intelligence d’un tel scénario construit comme une mécanique bien huilée. La fin est d’ailleurs assez surprenante. C’est une œuvre qui mérite lecture. Indéniablement.

11/12/2017 (modifier)
Par PAco
Note: 4/5
L'avatar du posteur PAco

C’est le premier album de Koren Shadmi que je lis, et pour une première, ça cogne fort ! Ça me donne envie d’aller creuser du côté de ce qu’il a produit antérieurement. Avec « Le voyageur », l’auteur nous propose un album sombre et prenant, où l’ambiance pesante vous serre la gorge du début à la fin. Envie d’une bonne poilade ? Passez de suite à autre chose ! Là, il est question d’un personnage étrange et solitaire qui parcourt les Etats Unis en stop, tout autant d’un point de vue spatial que temporel. Les clés et les motivations de celui-ci nous sont distillées au compte-goutte, au fil de ses rencontres et des situations plus ou moins dramatiques qu’il traverse. Avec cet album Koren Shadmi envoie du lourd et nous renvoie à notre condition humaine et notre place sur cette planète qu’il nous plait tant de piétiner. C’est relativement subtil, pas moralisateur, mais à travers l’histoire de ce personnage un peu perdu, il nous brandit une sorte de miroir qui nous fait mettre sans complaisance le nez dans notre caca. Son dessin sobre et la colorisation à dominante pastel enfoncent le clou de cette ambiance pesante et donne une sacrez prestance à l’ensemble. A lire !

23/11/2017 (modifier)
Par samsa
Note: 4/5 Coups de coeur expiré

Après avoir découvert l'auteur via Abanddon, je me suis précipitée sur cette nouvelle oeuvre. Je ne sais trop d'où il tient son inspiration légèrement angoissante (bien que j'ai quelques idées de base), mais le moins que l'on puisse dire c'est que ses oeuvres ne laissent pas indifférent. Il s'agit là d'une oeuvre d'ambiance dans laquelle on entre comme si de rien n'était mais qui marque profondément. Sous l'apparente simplicité de la structure, la grande question humaine est posée. L'immortalité tient une place particulière chez l'humain, à la fois tentation et pire cauchemar. Qui est-on, où va-t-on ? Un album bien étrange mais qui m'a complètement séduit. Je recommande à ceux qui cherchent la différence.

16/10/2017 (modifier)
Par jujub
Note: 4/5

Chaque chapitre de cette BD évoque une rencontre de cet étrange voyageur qui parcourt les Etats Unis en auto-stop et semble immortel malgré lui. D'où vient-il ? Quel est son but ? On comprend vite que le récit comporte de nombreuses ellipses et que l'imagination du lecteur sera mise à contribution pour comprendre les non dits de l'histoire. Si le premier épisode se déroule dans les années 50, les autres se situent dans un futur proche qui apparaît de plus en plus inquiétant. J'ai beaucoup aimé cette BD. Le dessin et le scénario contribuent à installer une atmosphère à la fois étrange et anxiogène . Le récit est très fluide et ce one shot se dévore d'une traite.

14/09/2017 (modifier)