La Malédiction de Rowans (Rowans Ruin)

Note: 2.5/5
(2.5/5 pour 2 avis)

Un échange de maisons entre deux jeunes femmes tourne au cauchemar...


Boom! Studios Iles Britanniques

Lorsqu’on propose à Katie, une jeune Américaine, un échange de maison avec une jeune Anglaise, elle saute sur cette occasion unique de pouvoir passer l’été au domaine de Rowans, une vieille demeure accueillante. Mais elle comprend très vite que quelque chose cloche et décide d’enquêter sur ce lieu. Elle va rapidement se rendre compte que parfois, il est préférable de ne pas réveiller le passé…

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 31 Mai 2017
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série La Malédiction de Rowans
Les notes (2)
Cliquez pour lire les avis

14/06/2017 | PAco
Modifier


Par Erik
Note: 2/5
L'avatar du posteur Erik

Je ne suis pas parvenu à entrer dans cette histoire horrifique à cause d'une entrée en matière plutôt assommante. Il faut dire qu'on est tout de suite noyé par une narration pesante, des effets SMS, blog et autres. Certes, la mise en bulle est plutôt assez originale mais il y a une multiplication de ces effets. Il est vrai que par la suite, on laissera plutôt la place à l'action mais il est déjà trop tard pour bien faire. Graphiquement, c'est plutôt réussi mais avec une étrange impression de flouté dans les couleurs. La netteté ne sera pas l'apanage de ce titre. On souhaite attirer le lecteur vers une atmosphère lugubre et fantôme. Le trait est plutôt sombre. Objectivement, c'est sans doute une réussite sur une trame assez classique. Personnellement, cela ne l'a pas fait.

03/04/2018 (modifier)
Par PAco
Note: 3/5
L'avatar du posteur PAco

Hey ! Ca vous dit un p'tit retour au rayon "horreur" ? Bon, vous inquiétez pas, pour les âmes sensibles "La malédiction de Rowans" ne donne pas dans le gore non plus, mais plutôt dans le mystère, le suspens et la tension nerveuse. C'est la couverture de l'édition de Delcourt qui a titillé ma curiosité, je la trouve très réussie : pleine de mystère et de promesses en même temps. Et puis revisiter ce classique de la maison hantée c'est forcément tentant pour l'amateur de fantastique que je suis ! Katie, notre jeune héroïne américaine se voit proposer un échange de logement avec une jeune anglaise : on lui propose de venir loger dans une très grande propriété en Angleterre en échange de son modeste appartement... c'est forcément tentant... et forcément trop beau. Elle va rapidement se rendre compte que quelque chose cloche et à force de chercher déterrer un passé inquiétant qui va la conduire dans un vrai cauchemar. Je n'en dirais pas plus pour ne pas dévoiler l'intrigue... Alors oui, on se laisse prendre par l'intrigue et même si au final j'ai pour ma part senti venir le fond de l'histoire cela fonctionne plutôt bien tout en restant somme toute très classique malgré le côté contemporain donné au récit. Du côté du dessin, le parti pris graphique de Mike Perkins est assez étonnant. Ce côté daté de son trait gras et de la colorisation assez vintage de Andy Troy renvoient indéniablement aux séries pulp d'antan. Joli clin d'oeil qui fonctionne dans l'ensemble mais qui font parfois un peu bizarre vu le contexte contemporain de l'histoire, avec ses smartphones par exemple. Par contre, les ambiances et les expressions des personnages sont vraiment bien rendues et conforte la tension narrative de façon efficace. Si l'envie de retrouver les frissons que vous avez pu apprécier dans votre jeunesse vous tente au travers d'une lecture, cet album vous fera passer un bon moment, mais n'attendez pas non plus quelque chose d'exceptionnel.

14/06/2017 (modifier)